Humeurs Je n'ai pas testé pour vous

Plaidoyer contre les Uggs

Un jour, Dieu a inventé la fourrure. Parce c’est vachement pratique quand il fait froid et qu’en plus ça peut être joli. Et puis un autre jour, dieu a inventé le réchauffement climatique. Parce que la chaleur, c’est quand même plus sympa…

Et puis l’homme est venu, suivi de près par sa bonne femme. L’un et l’autre n’ont pas eu de fourrure, ils ont eu des poils. Et autant le dire, les poils c’est quand même vachement moins joli qu’une vraie fourrure. Alors on a gardé les cheveux mais on a rendu les autres poils. (En plus, avec le réchauffement climatique c’est plus pratique). Et puis l’homme a inventé la mode. Drôle d’idée vous me direz, mais il fallait bien s’occuper depuis les 42 000 ans que l’homme moderne est parmi nous.

La mode, c’est drôle, ça change tout le temps. Ça permet de s’occuper justement, et de magnifier nos corps et nos personnes. Parce que oui : la mode ce n’est pas fait pour vous habiller, c’est fait pour vous rendre beau. Le truc, c’est qu’on a compris depuis longtemps à quoi servaient les habits, mais pas ce qui définissait le beau. Donc des fois, la mode, ce n’est pas si simple…
Et puis un jour, on a essayé de nous faire croire que l’on avait réconcilié les deux.

Vous imaginez vous ? Des habits confortables, chauds, seyants et beaux par-dessus le marché !
Bon, plus exactement, il s’agissait de chaussures. Les stars hollywoodiennes se sont mises à porter des bottes dans lesquelles leurs petits pieds étaient visiblement tenus au chaud et bien protégés. Des bottes confortables qui plus est, en cuir et parfois même garnies de fourrure ou de laine de mouton. La perfection faite bottes ! Ouaip… seulement il semble qu’il y ait un hic. Les premières photos de stars qui portent ces Ugg sont à remettre dans leur contexte : la station de ski huppée d’Aspen… Où il fait froid mais où les trottoirs sont déneigés et où les semelles lisses des dites bottes ne risquent pas de glisser. Là, ça se tenait encore. Mais la suite est plus ridicule.

Car la vague « mode des ugg » a essaimé rapidement en dehors des pistes de skis. Et bonjour le ridicule. La bottes fourrées sur la jambe en mini short à Hollywood, non seulement c’est illogique, mais je n’ose imaginer l’effet d’odeur en fin de journée. Car il faut dire ce qui est … Les uggs, ce sont des bottes qui ne ressemblent à rien d’autre qu’une caricature de bottes. Ça tiens chaud mais ça ne laisse pas respirer les pieds. La semelle est lisse ce qui rend l’avancée périlleuse sur sol humide. Et, comble du chic/ridicule ça coute une blinde pour une semelle qui donne le pied plats et la jambe lourde.

Donc en bref, si vous voulez une démarche ridicule et les pieds au chaud : contentez-vous des moon-boots. Je vous assure qu’on en trouve aussi en fourrure !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Clémentine
    15 décembre 2010 at 9:24

    Euuuh, oui c’est moche mais il faut remettre l’accessoire dans son contexte, si je puis me permettre.

    Les UGG ont été créées il y a perpette en Australie, dans le seul et unique but de tenir ses petons au chaud. Des super pantoufles en somme…

    Puis, elles ont été « oubliées » jusqu’à ce que les surfers les ressortent du placard à Mamie.
    En effet, après une bonne petite session de surf dans les remous de l’océan glacé, quoi de mieux que ces bottines fourrées pour se réchauffer les pieds ! (non, je n’écris pas toujours en vers…).
    Donc, les UGG à la base :
    – sont des pantoufles,
    – se portent pieds nus (si, si) à l’intérieur,
    – ne sont pas faites pour être mouillées (c’est aussi étanche que… … des pantoufles ! Ah, bah justement…).
    Ceci explique cela.

    Bon, après, moi je les utilise en tant que telles.
    Après une bonne session de surf ou de plongée, je t’assure que c’est un vrai bonheur. Et c’est certainement pour cela que les californiennes ont « lancé » cette mode, peut-être même malgré elles…

    L’année prochaine, je lance la mode des chaussons d’aquagym. ça promet !

  • Reply
    GB
    30 novembre 2010 at 13:43

    Et en plus ça fait mal aux pieds…C’est trop plat par rapport à la cambrure naturelle du pied. Au bout de deux heures, crispation intense du milieu de la plante des pieds.
    Je n’utilise plus les miennes qu’en pantoufles en cas de grands froids après m’être lamentablement vautrée sur une plaque de verglas l’hiver dernier à cause de la semelle qui glisse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.