Films

Charlie, les filles lui disent merci !

Vous détestez Jessica alba ! Ne niez pas, je le sais ! Il suffit de voir votre air irrité lorsque votre homme et sa bande de primates (qu’il appelle affectueusement « ses potes ») bavant d’importance sur la moquette lorsqu’ils zyeutent d’un air lubrique un épisode de Dark Angel ! Alors, mesdemoiselles et mesdames avides de mes écrits pertinents et de mes avis avisés (bonjour la redondance), ce film est pour vous !

Car dans cette comédie, Jessica Alba joue le rôle d’une vraie cruche. Mais revenons sur le personnage principal, le dénommé Charlie, (interprété par Dane Cook). C’est un beau gosse (comme dans toutes les comédies romantiques), dentiste de surcroît, mais victime d’une terrible malédiction : toutes les filles qui passent une nuit dans ses bras rencontrent l’homme de leur vie dans les semaines qui suivent. En effet, il fut maudit par une adolescente gothique pré pubère et un peu nymphomane sur les bords. Cette malédiction s’avère toutefois une bénédiction, car, en bon célibataire velu, notre ami Charlie en profite, bien épaulé par son meilleur ami chirurgien esthétique et plus pervers que moi, ces dames s’étant échangées l’objet de la réputation du héros. Mais là, patatras, au mariage d’une de ses ex, il rencontre Murphy (interprété par Jessica Alba), une jolie soigneuse de pingouins, passionnée par les pingouins, qui portent des sous vêtements avec des pingouins dessus,… Maladroite comme c’est pas permis, elle passe son temps à se relever de ses gamelles.

Charmante petite comédie romantique donc (c’est dingue le nombre de fois que l’on emploie cette phrase quand même), on arrive à bien rigoler, notamment des cascades de Jessica Alba et des touchantes pitreries de Charlie pour essayer de conjurer la malédiction afin de conserver sa belle, allant même jusqu’à partir à la recherche de celle qui l’a maudit pour qu’elle le libère. C’est donc un film sans prétention autre que celle de vous faire rire, avec ce qu’il faut de scènes touchantes, de scènes drôles et de scènes qui n’ont rien à faire là. Le résultat, c’est une métamorphose totale de l’image que l’on peut avoir de Jessica Alba, avec ce rôle de fille discrète et simple, que l’on peut croiser tous les jours, devenant plus humaine, plus accessible et plus godiche… Vous allez adorer !!

* Cahier de vacances 2010 – Article initialement publié le 17 novembre 2008

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Demoiselle Aux Myosotis
    17 novembre 2008 at 11:12

    Ah, ce film est absolument génial !
    Je l’avais vu à sa sortie en salles, et le l’ai redécouvert l’an dernier dans sa version canadienne, c’est absolument tordant xD
    D’accord, c’est un peu gras par moments, mais après tout ça nous a TOUS fait rire, j’en suis sûre :)
    (et je n’ai même eu aucun complexe à le faire découvrir à mon chéri, qui me trouve bien moins cruche que Jess’ dans ce film, et rien que pour ça, Charlie, on peut VRAIMENT lui dire merci xD)
    Par contre, je ne regarderais plus jamais un pamplemousse de la même façon… beuark !

    (au passage, chouette new design :D)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.