Jeux vidéos

Picross DS

Nous vous présentons aujourd’hui un jeu pour le moins simple mais addictif. Voilà plusieurs années que nous jouons à cette franchise et nous ne pouvions passer à côté de vous la présenter sur DS.

Le Picross ou nonogram

Le Picross est un jeu de logique qui consiste à découvrir un dessin sur une grille en noircissant des cases, d’après des indices logiques – des chiffres – laissés sur le bord de la grille. L’art et les règles du Picross telles qu’on les connaît aujourd’hui a été inventé par Non Ichida qui en 1987 eu l’idée de créer une image en allumant / éteignant les fenêtres d’un immeuble.


Ce jeu décolle vers la fin des années 80 lors que Non Ichida commence à publier des grilles dans The Telegraph. Ses casses-têtes sont alors nommés nonogram (Non Ichida diagram).

Et Nintendo dans tout cela ?

Comme souvent, Nintendo est le premier à adapter le principe au jeu vidéo en 1995 avec Mario’s Picross. Présenter le principe dans l’univers de Mario est une garantie marketing pour imposer le jeu. Celui-ci reçoit un très bon accueil au japon et un peu moins en Europe et aux USA qui ne sont pas habitués à ce type de jeu de réflexion, préférant la simplicité d’un Tetris.

Viendra ensuite Mario’s Super Picross sur Super Nintendo (1995) et Mario’s Picross 2 sur Game Boy (1996). Malheureusement, ces deux opus ne sont jamais sortis en Europe ; pourtant, pour y avoir joué, ils ne manquent pas de charme et de fun. Enfin, Wario’s Picross, sorti ensuite, change les règles des picross de Nintendo. En effet, les grilles se font désormais en mode libre où la machine ne donne plus l’information d’une erreur commise, ce qui rapproche le jeu de la version « papier ». La partie se termine lorsque la grille est parfaitement réussie.

Picross DS, plus de Mario, pas de scénario, pas d’histoire, du jeu !

Picross DS termine la marche 10 ans après ses grands frères. Nintendo prend le pari de ne plus associer Mario à la franchise ; ce n’est pas forcément un mal en soit. En effet, le sudoku et autres puzzles se sont depuis bien implantés en Europe et il n’est plus nécessaire d’ajouter une couche marketing. Le jeu est de ce fait présenté sur fond simple et coloré laissant la place à une seule option, enchaîner les grilles dont la difficulté est progressive.

Le principe et modes de jeu

Comme expliqué en préambule, le jeu vous présente une grille qu’il faudra remplir grâce aux indices chiffrés sur les bords. Pour aider les plus novices d’entre vous, une ligne et une colonne peut-être dévoilée en début de partie, simplifiant parfois grandement la résolution du puzzle. Donc, dans le but de résoudre le puzzle, il faut déterminer quelles cellules seront à noircir et celles qui resteront blanches. Trouver les cellules vides est aussi important que de trouver les cellules noires. En effet, plus tard, les cellules vides permettront de décider où se situera un bloc de cellules noires.

Il est possible de résoudre les puzzles les plus simples en ne raisonnant que sur une seule ligne ou colonne à la fois. Les plus difficiles peuvent demander un raisonnement plus complexe basé sur des hypothèses du type « Si cette case est vide, telle autre doit forcément être noire, donc ma colonne est avec une autre case vide, etc ». Si une contradiction apparaît, il ne s’agit donc pas d’une case vide mais pleine. La progression peut alors demander beaucoup de temps.

Et du temps, il vous en faudra ! Nintendo a fait preuve de générosité en regroupant tous les modes inventés au fil des ans dans leurs jeux Picross. Ainsi, vous avez droit au mode classique qui consiste à résoudre les grilles sans faire trop d’erreurs, sinon vous serez pénalisés en temps (2 minutes, puis 4, puis 8). Si vous dépasser 60 minutes, la partie est perdue. Il y aura aussi le mode Libre créé avec Wario’s Picross dans lequel la limite en temps est toujours là mais la machine ne dit plus si vous avez raison ou non. Il faudra alors mettre en place des hypothèses de résolution afin de finir dans les temps.

Dans chacun de ces modes, 10 niveaux de difficulté vous sont présentés, chacun possédant 15 grilles et 3 minis jeux. Ajouter à cela un mode compétition en Wifi sur Internet ou à la maison plus un mode « quotidien » servant à muscler votre technique de résolution (en même temps que votre cerveau) plus un mode création vous permettant de créer et partager sur la Toile vos propres Picross et vous avez là un des jeux les plus long et addictif qu’il nous ait été donné en test.

Conclusion

Certes, l’absence de scénario, de graphismes à couper le souffle, d’animations jamais vue pourrait desservir un jeu vidéo. Mais nous sommes ici en présence d’un jeu ne nécessitant pas tous ces artifices pour entrer dans le coeur des joueurs. Ceux qui apprécient les puzzles type sudoku trouveront une belle alternative dont la durée de vie pourra dépasser largement 1 an!

Jeu : Picross DS
Plateformes : DS, DS lite, DSi, DSi XL

Sortie en mai 2007 au prix de lancement de 40€ disponible à 20€ sur le Net.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.