Le chromosome Y

Ian Somerhalder sort ses crocs!

A moins d’être un fan inconditionnel de Lost le nom vous sera sûrement inconnu. Ian Somerhalder n’est pas réputé pour avoir joué dans des blockbusters du genre Transformers ou Avatar… Non, il est davantage connu pour avoir fait des apparitions, remarquées ou pas, dans des séries à succès telles que Smallville, Les Experts (Las Vegas et Miami) et Lost donc… Pas de quoi faire de lui un acteur incontournable… Sauf que depuis quelques temps Ian Somerhalder est partout! La raison de ce soudain intérêt est simple: Ian tient l’un des rôles titres dans la série Vampire Diaries qui elle, pour le coup et malgré sa récente diffusion, fait grand bruit Outre Atlantique, et bientôt aussi dans l’Hexagone…

On dit qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis … et c’est vrai! Jusqu’à il y a encore quelques jours, Ian Somerhalder faisait partie des ces acteurs qui me font dresser les cheveux sur la tête! « Pourquoi? » me direz-vous. Parce qu’à l’instar d’un Tom Welling (Smallville), d’un Matt Dallas (Kyle XY) ou d’un Chace Crawford (Gossip Girl) il avait, selon moi, tout de l’acteur de série populaire dépourvu de talent mais que les ados (et les adultes aussi d’ailleurs!) s’arrachent parce qu’il a une belle gueule (ce qui reste encore à vérifier dans le cas de Ian mais là n’est pas la question!)…

Enfin ça c’était avant d’avoir mis mon nez dans Vampire Diaries, LA série qui surfe sur la vague du succès de ses prédécesseurs du petit et grand écran et qui fait un carton aux États-Unis. Cliente exigeante dès qu’il s’agit des séries américaines et amatrice de « bit-lit » de qualité, plus tendance Ann Rice que Stephenie Meyer donc, je m’y suis mise malgré tout et, au bout de, allez … trois épisodes (pour ne pas dire trois minutes!), j’étais conquise! Par la série certes, mais aussi et surtout par le jeu de Ian, qui incarne Damon Salvatore, le frère démoniaque du parfait (canines aiguisées mises à part) Stefan.

Il livre dans la série une performance étonnante, bluffante et par dessus tout inédite dans le registre qu’il interprète. Il incarne presque aussi brillamment que Tom Cruise dans la peau de Lestat le machiavélique, menteur et manipulateur Damon. Il joue juste et lui apporte, à travers son regard, ses postures et ses intonations, la crédibilité, l’authenticité et le charisme qui manquent cruellement à la majorité des personnages du même style et qui ces derniers temps foisonnent sur nos écrans.

Ian Somerhalder m’a ainsi réconciliée avec les « vampires pour ados », balayant d’un revers désinvolte de la main les pâles prestations de ses frères de sang. Mais surtout, Ian Somerhalder m’a réconciliée avec Ian Somerhalder, lui même…! Son interprétation de Damon Salvatore lui vaut de se distinguer des autres acteurs de séries, beaucoup moins bons que beaux! Passé relativement inaperçu (en tout cas en ce qui me concerne!) dans la première saison de Lost, je découvre grâce à Vampire Diaries un acteur talentueux, mûr et étonnant. Il sort du lot des minets de vingt ans et des poussières (Somerhalder en a déjà 31!) aux prestations balbutiantes et peu convaincantes pour s’ajouter à la liste des acteurs prometteurs sur lesquels il faudra compter dans les années à venir.

L’acteur sort ses crocs! Pas pour tout déchiqueter sur son passage puis tomber dans les oubliettes par la suite pour ne plus jamais en sortir comme c’est le cas de beaucoup d’acteurs issus des séries télés. Ian, au contraire, s’affiche pour montrer qu’il existe, s’inscrire dans la durée et balancer son talent à la face de ceux, professionnels ou spectateurs, qui faisaient mine jusque là de l’ignorer…

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    mollye
    23 mai 2012 at 6:19

    Ian est un acteur génial c’est pour lui que je regarde la série
    la série est intéressante juste par sa presence
    carrière a suivre

  • Reply
    Cam
    9 mars 2010 at 17:04

    Sans parler du fait qu’il soit « sex » (j’suis pas convaincue mais bon, admettons!lol) c’est surtout sa prestation qui sauve la série à mon goût! Le jeu de l’actrice qui incarne Elena est pauvre à pleurer et Paul en Stefan tendance Edward Cullen qui se morfond sur lui même sans arrêt ne vaut guère mieux, même si sa prestation n’est pas non plus si catastrophique que ça!lol. Pour ce qui est de la série je ne la trouve pas si niaise et clichée que ça en fait mais…je ne vais pas argumenter en sa faveur, Marine l’a très bien fait dans son article (mode « jetage de fleurs » ON!^^)! Et pour ce qui est de Ian, je crois que désormais je ferai partie de ceux (enfin celles :p) qui suivent sa carrière à la loupe.. :DD

  • Reply
    Celine
    9 mars 2010 at 13:48

    Moi aussi, j’ai découvert Ian ds Young Americans, et dps, je le suis pas pire ds sa petite carriere :)
    Ms jsuis pas d’accord sur Vampire Diaries… c’est tellement quétaine, c’est vraiment mauvais… qd j’ai vu ton commentaire sur facebook, j’ai decidé d’essayer ms c’est cliché au possible :(
    Mais Ian est sex, ca sauve (un peu) le reste !!
    hahaha

  • Reply
    Marine
    9 mars 2010 at 10:24

    Ah ah ah ! Je vois que tu t’es branchée sur la longueur Vampire Diaries et que tu as aimé ! ^^ C’est vrai qu’il est pas trop mal notre Ian et assez sexy dans son genre ! Pour la part, la première fois que je l’ai vu, ce n’était pas dans Lost mais dans Yong Americans en 2000. Une excellente série qui n’avait pas su trouver ses marques et qui n’avait été diffusé que pour une dizaine d’épisodes à peine. Cependant, Ian était déjà aussi mimi à croquer quant à son jeu… et bien il était jeune ! ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.