Billet d'humeur macho

Prends soin de toi

L’autre jour je suis allé chez le coiffeur. Ça faisait 3 mois, donc je me suis dit que c’était le moment. J’arrive là bas, une demoiselle m’invite à m’assoir et commence à s’occuper de moi après m’avoir laissé le temps de lire Elle et Jolie Madame. C’est toujours une expérience d’aller chez le coiffeur. Moi je ne parle pas trop parce que je n’ai rien à dire, par contre j’entends à chaque fois des histoires nouvelles. Tu vas pas au coiffeur de ta rue, tu vas au coiffeur Delarue, et à chaque fois c’est toute une histoire. En fait les clientEs viennent non pas pour une coupe, mais pour se confier. Bientôt y’aura des plaques du genre Laeticia – coiffeuse psychologue à l’entrée.

La différence c’est que ça ne doit pas se savoir, et donc les coiffeuses psycho ne se font pas payer à l’heure comme leurs semi-consœurs, mais au travail capillaire. Travail pratique : détectez dans la rue les personnes qui ont le plus besoin de se confier. Ce sont celles qui ont une pièce montée sur la tête, à force de trouver des prétextes pour passer du temps chez le coupe-tif.

C’est comme ça qu’on explique l’évolution des techniques de coiffeurs. Ça ne faisait pas crédible qu’une femme demande une coupe de cheveux le lundi, et revienne le mardi et mercredi pour des retouches. Du coup la société a inventé la permanente, le brushing, les mèches, la coloration, la décoloration, la coloration nécessitant une décoloration préalable et une recoloration postérieure car la couleur n’est pas si jolie que ça, et tout plein d’autres techniques que moi pauvre mec ne peux pas comprendre. Au final si t’es une femme et que tu demandes une simple coupe, t’es la marginale du quartier.

L’ennui c’est que financièrement il faut suivre. Non seulement tu peux ouvrir un compte pour le coiffeur, mais également pour tout ce qui est soin du corps en général. Enfin dans l’hypothèse où tu es une femme bien entendu (ou un homme marié). Il n’y a qu’à jeter un œil sur les rayons hygiène des grands magasins. C’est grand. Surtout pour les femmes. Nous on peut choisir entre 2 brosses à dents, 3 déos, 4 dentifrices, et 5 rasoirs. Pour les femmes tu rajoutes les trucs d’épilation, les masques, les crèmes de jour, les gommages, les couleurs, les gels, les sprays, les rasoirs de jambes, les couches-serviettes qui dans les pubs tv absorbent toujours des liquides bleus (faudra m’expliquer), etc. C’est un business, et dans ce business, on retrouve le fleuron de l’industrie française avec des L’oréal, Garnier, Yves Rocher, et j’en passe. On est des bons dans ce créneau, tellement bon qu’on te vend des crèmes pour rajeunir aussi. La cure de jouvence, on est cap’, nous.

Si vous avez la chance de vivre en couple (c’te blague), vous avez pu constater que le temps passé dans la salle de bain n’est pas le même pour vous, et pour elle. C’est un secret de polichinelle, nous ne sommes pas tous égaux en droits lorsqu’il s’agit de temps permis en salle d’eau. Faut qu’elle se pomponne, qu’elle utilise son stylo correcteur, son fond de teint, qu’elle change ses serviettes, qu’elle fasse ses 120 petits trucs. Nous il faut qu’on prenne notre douche et éventuellement qu’on se rase. La seule chose qui nous prend du temps, en fait, c’est d’évaluer un peu quelle fiole contient le shampoing parmi les 8 présentes à coté du pommeau de douche. Les termes sont aussi rigolos qu’incompréhensibles, qu’on parle d’huile de corps, de gel exfoliant (où sont nos feuilles ?), ou de savons tonifiants parfumés à l’aloé vera. Au final, vous tenterez de vous shampouiner avec le tube vert là bas, et vous apprendrez par la suite que c’était de l’après-shampoing. Vous étiez trop heureux de voir écrit « shampoing » et vous n’avez vu l’ « après », qu’après. Et c’est comme ça à chaque fois.

En fait, les femmes ont comprit qu’on les regarde et que la beauté, si elle est intérieure, est également agréable à voir à l’extérieur pour nous les mecs. Aussi, elles ont mis au point ces techniques pour que comme elles, on en bave proportionnellement à leurs efforts pour rester sexy.

PS : je remercie ma mère et mes sœurs sans qui je n’aurais pas pu citer les produits de beauté dont j’ai parlé mais qui bien sûr ne me parlent pas du tout (je suis un gars donc…)

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Erin
    24 octobre 2010 at 21:22

    Pareil que les autres coms, je n’ai pas une heure à passer tous les matins dans ma salle de bain. Je suis maman et je bosse à temps plein, j’ai autre chose à faire que des masques exfoliants pour les mains et des patches anti-points noirs. Le matin, c’est débarbouillage, crème de jour, lentilles de contact, brossage de dents et de cheveux, et basta. Si j’ai le temps, une touche de crème teintée, d’anticernes et de mascara, si je n’ai pas le temps je ne vais pas mourir de sortir sans maquillage. Ceci dit, comme Désirée, j’adore me chouchouter quand j’ai le temps (ce qui arrive rarement, snif!).
    Pour le liquide bleu des serviettes, franchement ça vous tenterait qu’on utilise pour les pubs du VRAI sang de règles, bien foncé, avec des caillots de paroi utérine coagulés? Beurk!
    Et concernant les coiffeurs… je déteste tellement y aller que j’ai appris à me couper moi-même les cheveux. :)

  • Reply
    Pitch
    11 avril 2010 at 17:19

    j’adore ce blog
    je suis une fille mais je ne passe pas 10 ans dans la salle de bain
    j’ai quelques produits ( maque, crème) mais je m’en sert pas souvent.
    Mais les rayons hommes, commencent de s’étoffer en supermarché, les marques se mettent à créer des produits pour vous aussi.

  • Reply
    lilith
    22 février 2010 at 22:14

    Les salons de coiffure, j’y suis contrainte pour cause de cheveux colorés et donc (cela va sans dire, abimés. Normalement, c’est une fois par, mais comme je suis une vraie rebelle de la féminité, c’est tous les deux mois. Non seulement pour une question de prix, mais comme tu l’as bien décris, pour l’ambiance. Entre Mamie qui raconte sa vie et coiffeuse imbuvable, je sature vite…!!
    Par contre pour les crèmes et autres produits, si mon banquier me le permettait, je ferais des foliiiiies!!

  • Reply
    flou
    22 février 2010 at 20:06

    et bien ça y va les clichés sur les gonzesses!

  • Reply
    Désirée
    22 février 2010 at 12:42

    Je suis la marginale du quartier dans ce cas, parce que les coiffeurs, je déteste ça, donc j’y entre et je dis juste « Un carré s’il vous plaît »! Et je HAIS quand elles me parlent! Concernant les pubs pour les serviettes hygiéniques, je me suis fait la même remarque à propos de ce liquide bleu. Non seulement la couleur mais en plus la consistance ne collent pas du tout, et je voudrais pas être la nana de la pub! Quelle image… Bon on change de sujet, ça devient dégoutant! ^^
    Par contre, j’aime aussi avoir mes boîtes pleines de produits, quitte à en avoir 12 qui font la même chose mais qui ont une autre odeur, etc. C’est pour le dimanche, jour du chouchoutage!

  • Reply
    Ninoochat
    22 février 2010 at 11:02

    Je vais te rassurer ! Je suis une fille et je passe 10 min maxi dans ma salle de bain ! Pas de maquillage pas de crème pas de frous-frous : pas le temps ! Mon copain m’aime comme ça il m’a souvent répété qu’il ne voulait pas « d’une poupée en plastique qui ne pense qu’à lui soutirer de l’argent. » Je suis simple et je me plait comme ça ! Le coiffeur ça fais 2 ans que je n’y suis pas allée la dernière fois j’ai demandé un défrisage et je suis ressortie brulée au 1er degré ! VDM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.