Horoscope

Horoscope n°25

Ce mois, ci, pour commencer, permettez moi de vous adresser mes excuses les plus plates. En effet, à l’occasion de la fête la plus inutile qui existe en ce bas monde, à savoir la St Valentin, (vous pensiez que j’allais dire la Ste Nelly, bandes de jeunes rebelles en talons hauts !), j’avais préparé un test. Mais hélas, les difficultés que j’ai rencontrées m’ont empêché de le délivrer. Je tiens donc à m’excuser, non seulement auprès de vous, mais également auprès de mes collègues et de Notre Sainte Rédac Chef, de ce manque total de respect, car je n’ai pas prévenu des problèmes techniques que je rencontrais. En espérant fortement que cela ne se reproduira plus, je m’attelle sans délai à cet horoscope, où, en dépit de mon attitude de chroniqueur pénitent, catégorie auto flagellation avec sel sur les plaies, je ne montrerai aucune pitié… Faut pas déconner non plus !

BELIER :

Vous avez du salement en baver ces dernières semaines… D’abord, parce que, contrairement à ce qui était prévu dans l’horoscope précédent, tout est parti à vau-l’eau dans votre vie : boulot, couple, soldes, climat, tri sélectif,… Tout a lamentablement échoué… Il serait donc normal (puisque vous êtes un être normal, à savoir doté de raison,… enfin, normalement… ) donc, que vous ayez des envies de meurtre, voire même de destruction massive de type annihilation contre ma personne… Je le conçois… Mais justement, imaginez ce qui se passerait dans votre vie morne et sans intérêt si jamais vous me faisiez disparaître à grands coups de pompes de vélos dans la tronche…. Eh bin votre vie, elle n’irait pas mieux… Vous perdrez cette petite étincelle qui vous fait voir le bout du tunnel…. alors, ce mois-ci, faites pas de conneries, hein ?

TAUREAU :

Depuis que votre cher et tendre, nanti de siècles et de siècles de mâle domination, vous a affirmé que la cuisine orientale du kebab voisin lui accordait plus de chances de survie que vos propres suggestions gastronomiques, votre ego en pris un coup… Vous, une femme, vous ne seriez pas une bonne cuisinière ? Pourtant, Grand mamie et votre maman bien aimée (qu’il faudra que vous pensiez à rappeler, d’ailleurs, elle vous manque depuis hier soir.) vous avaient patiemment inculqué la longue liste des secrets culinaires de votre estimable et ancestrale famille… Mais voilà, selon l’avis ferme et définitif de votre velu personnel, vous n’avez rien retenu ! Que nenni, me répondrez vous, et c’est pour cela, que, ce mois ci, vous passerez votre temps dans votre cuisine à préparer pour lui montrer que, d’abord, c’est vous la taulière, non mais sans blague, et que, en tant que telle, vous détenez haute, basse et moyenne justice à l’aide du rouleau à pâtisserie et de la privation de contacts charnels sur la table ! toute heure, n’est ce pas ce tout ce qui nous distingue des bêtes ?

GÉMEAUX :

La St Valentin aura été une révélation pour vous. Après un long dimanche de déprime chez vous, allant de l’absence totale d’hygiène corporelle à l’engloutissement de plats périmés devant des émissions dont la niaiserie atteint l’encéphalogramme d’une grenouille, vous déciderez ce mois ci de ne plus vous laisser faire et de dire basta à la solitude, cette vile comparse qui vous fait beaucoup de peine à votre petit cœur fragile ! Aussi, vous allez hanter les magasins à la recherche du bout de tissu qui vous rendra irrésistible, puis vous envahirez les débits de boissons à la recherche de celui qui déchirera un peu sans vergogne le susdit bout de tissu qui vous a rendu irrésistible, car, après tout, l’art de plaire n’est il pas l’art de tromper ?

CANCER :

Vous vous trouvez moche. Le fait que ce soit vrai ou non ne rentre pas dans le cadre de cette étude horoscopesque (mais vous pourriez faire un effort, quand même). Il ne s’agira de narrer ici par le menu les conséquences de cette constatation. Donc, vous vous trouvez moche. Vous pensez que le fait que les enfants vous jettent des cailloux confirme cet état de fait. Mais voilà, il ne faut pas subir, il faut agir. Allez, hop, ce mois, on se refait une beauté, et pas une petite, parce qu’il est hors de question que vous passiez la prochaine St Valentin, planquée derrière votre fenêtre pour dégommer au fusil de chasse les gamins qui ont, par un moyen bien primaire, je le reconnais, exprimer un refus catégorique de votre personne. Ne le prenez pas personnellement, ils ne demandent qu’à vous aimer, mais de pas trop près, c’est tout. C’est comme pour les problèmes, restez hors de portée, et les cailloux ne vous retomberont pas dessus. Alors, on prend rendez vous chez l’esthéticienne pour une épilation (ou un débroussaillage), puis chez le chirurgien esthétique (ou le maçon), et cet été, une fois que vous aurez pris rendez vous chez le diététicien (ou l’équarisseur), vous serez irrésistible !!!(Offre soumise à conditions)

LION :

Votre solitude suscitera l’admiration de vos congénères. Vous estimerez en effet que vous êtes au dessus des petites tracasseries de la vie, que l’ensemble de l’humanité ne comprend rien aux différents malheurs qui la culbutent joyeusement : la misère, la guerre, la famine, les victoires de Marseille,… Liste non exhaustive qui plonge notre espèce bipède dans les tréfonds de l’obscurantisme… Mais vous, oui, vous, avec votre regard pétillant d’intelligence, vous savez que nous courrons à notre perte à vitesse grand V. Et c’est pour cela que votre solitude est belle : l’humain congénitalement taré qui vous sert de copain sait que vous lui êtes supérieure dans bien des domaines qu’il ne peut ne serait-ce qu’envisager (bin oui, il est taré !)…Mais voilà, pour citer Vauvenargues (et faire une fois de plus étalage de ma culture, qui me permet de montrer que je n’ai aucune pensée propre) « La solitude est à l’esprit ce que la diète est au corps : mortelle lorsqu’elle est trop longue, quoique nécessaire. ». Alors, n’en faites pas trop, vous ne faites pas partie du signe si brillant que vous précédez !

VIERGE :

Que dire de plus qui n’a pas encore été dit sur notre signe, mes amies ? Dire que nous sommes l’élite de l’humanité ? Déjà fait… Dire que le monde serait incapable de tourner sans nous ? Déjà fait… Conspuer d’importance toutes les minorités (surtout les Balances et les Poissons) qui ne sont sur terre que pour détruire notre patiente et généreuse œuvre de bonheur ? Déjà fait….Nous allons commencer à nous endormir sur nos lauriers sacrément mérités, et vivre une vie facile et pleine d’oisiveté, nous reposant sans espoir sur notre passé, nous contentant de dire « nous avons fait… ». Mais peut on laisser les modestes bipèdes de cette planète vivre sans lumière aucune, sans espoir, sans avenir ? Oserais je laisser mes collègues de boulot aller poser leur petite pierre au gigantesque édifice de l’économie mondiale, sans même leur accorder ne serait-ce que la joie simple de ma présence ? Non, je ne puis, la cruauté de cet acte égoïste me rebute !!Alors, Vierges, mes amies, mes sœurs, retournons au turbin, ils ont besoin de nous !

BALANCE :

Tiens, ça fait longtemps que je ne me suis pas atteler à votre cas, vous, les consoeurs d’une certaine briseuse de cœurs que je connais… En fait, en relisant mes chefs d’œuvre précédents (et je peux avouer que ce ne fut pas sans une certaine émotion, bon sang, tant de génie, c’est tellement beau que j’en ai pleuré !), je me suis aperçu que, déjà le mois dernier, je vous avez promis de la haine, de la violence et du malheur en veux tu en voilà … Eh bin, vous allez rire, je n’ai absolument pas changé d’avis, mais, bon, ce mois ci, comme vous allez devoir gérer une crise sentimentale de première bourre, je ne vais pas trop vous accabler… Nan, j’avoue ce serait moche, vous allez grave en baver, je ne vais pas vous dire qu’en plus d’avoir le cœur concassé, vous prendrez 12 kilos à force de vous gaver comme une oie devant des comédies romantiques, non, je n’ai pas cette cruauté, cette barbarie en moi… Je ne peux guère vous haïr, étant donné que votre vie sera terriblement moche… Enfin, heureusement que je n’ai pas eu assez de courage pour vous dire tout ça, hein ?

SCORPION :

Le mois dernier a été assez glauque, avouons le… Ayant été surpris par derrière par une vague de déprime pré St Valentin, je n’ai pu faire face à cet assaut violent de tristesse ! Heureusement, grâce à Notre Sainte Rédac Chef et à Son Saint Sceptre (c’est le nom de son fouet à clous), me voilà reparti sur les vertes prairies du pourrissage de vie format horoscopien. En effet, ayant été privé de toute forme d’affection par le pouvoir en place, et en dépit des vaillants, mais vains, efforts du délégué syndical (sacré Raymond, tu nous manqueras), je reviens plus affamé que jamais, prêt à défoncer toute forme de joie, de bonheur, voire même simplement de sourire dans votre ce mois impie où l’on fête conjointement la fête des amoureux et Notre Dame de Lourdes !!!! C’est dire la haine qui monte en moi à ce moment précis !!! Mais, me voyant bientôt arrivé aux limites de la place réservée à votre signe, et pour que les autres ne soient pas jaloux de la haine que je vous consacre, je vais résumer mon propos en cette simple phrase : vous allez en baver !

SAGITTAIRE :

Que voilà un signe discret… Jamais un mot plus haut que l’autre dans les réunions entre divinités, même pas un petit dérapage comme dans la soirée où le dieu du Vin à balancer des bouquetins unijambistes sur le dieu du Soleil (quelle poilade !), bref, on ne vous entend pas… Est-ce parce que vous avez quelque chose à cacher ? Derrière votre côté froide et un peu austère (qui excite terriblement les mâles qui aiment leur maman !), que peut on trouver ? Devenez vous dans le secret de votre chez vous un personnage torride et déluré ? Mystère… Justement, comme j’aime bien ça, ce mois ci sera le mois de l’extraversion : tout ce que vous n’aurez jamais osé tenter, vous le tenterez ! Et attention, même les trucs les plus dingues : sauter à l’élastique, chasser le lion avec un boomerang, déchirer une contravention devant l’agent de police alors que ce n’est pas votre voiture, intervertir les déchets dans les sacs du tri sélectif,… Que des trucs de malade mental ! Parce que, après tout, on ne vit qu’une fois !!!

CAPRICORNE :

Il fut un temps où le bonheur régissait votre vie si chatoyante, où vous pouviez voir l’avenir en rose, où vous étiez sûre de pouvoir rentrer chez vous et de voir quelqu’un qui vous aime plus que tout, plus que la vie même… Mais depuis que votre chat a trouvé amusant de dormir à l’intérieur du grille pain (comment a-t-il fait ? Mystère !!), vous avez perdu le goût de la vie…. La solitude vous guette, mais comme je l’ai déjà utilisé plus haut, je ne vais pas vous accabler, on finirait par croire que je manque d’imagination, ce qui, non seulement décevrait nombre de mes lectrices adorées, mais, en plus, donnerait une bonne raison à Notre Sainte Rédac Chef pour me sucrer les rares avantages qu’il me restait ( bye bye le ficus dans mon bureau, tu me manqueras, comme Raymond !)

VERSEAU :

Comme vous avez pu le voir dans les signe précédents, si toutefois vous poussez la dépendance envers ma personne au point de lire vraiment chaque mot que j’écris de ma signe auguste main, j’ai été quand même sacrément méchant ! J’ai répandu sans vergogne (et sans aucun respect pour les personnes chargées de l’entretien, mais je suis un dingue !) la haine, le malheur, le désespoir,… J’ai plongé l’ensemble de mes lectrices dans un marasme si profond qu’on se croirait à une réunion de l’amicale des collectionneurs de pierres tombales ! Aussi, parce qu’en fouillant mon intellect surdimensionné et parce que cela me répugne d’en donner à vos congénères aquatiques, je vais vous donner du bonheur ! Pas dans le sens où vous l’entendez (vous êtes trop nombreuses, voyons), mais dans le sens où ce mois sera clément pour vous… Après tout, hormis moi, vous n’avez rien de vraiment intéressant dans votre vie, n’est ce pas ? Vous n’allez tout de même pas me faire l’affront de me dire que vous partagez tout votre amour entre moi et un velu balance, quand même ? Après toutes les choses gentilles que j’ai écrit ? Vous me faites beaucoup de peine….

POISSONS :

Nous y voilà ! Théoriquement, si les règles de l’évolution (et de la bienséance aussi, tant qu’on y est !) étaient respectées, je devrais accabler votre signe de la plus violente des invectives, le couvrir de déshonneur,… Mais, voilà, mon mea culpa introductif m’interdit toute récrimination horoscopesque de quelque façon que ce soit contre votre signe, amies Poissons… Je m’en vais donc vous conter le bonheur qui tombera un peu n’importe comment ce mois ci : on peut être heureux, après tout, si le bonheur consiste, selon Fromentin, à vivre rapidement, à aimer de toutes ses forces, sans aucun repentir et sans espoir… Dans ce cas là, être heureux est facile… Mais bon, ce n’est pas une raison pour se la couler douce, tout ça parce que le sémillant et au combien beau gosse (si, c’est vrai !) qui sert de Rédacteur des Tests et des Horoscopes vous a dit que, ce mois ci, l’homme de votre vie vous tomberait tout rôti dans votre bec !!! Le bonheur se mérite, il faut se battre chaque jour pour lui, et surtout, sortir victorieux de chaque combat ! Après tout, la victoire est d’autant plus belle qu’elle nous a coûté, non ?

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Désirée
    16 février 2010 at 11:05

    J’ai toujours voulu sauter à l’élastique pour me débarrasser de mon vertige, mais je n’en n’ai pas encore eu le courage, par contre je jette le carton dans la poubelle normale. Je suis une rebelle! XD Juste pour info, je n’ai pas une apparence austère, merci bien, espèce d’horoscopeur à deux sous! ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.