CD

Harry Connick Jr – Oh, My Nola

Le nom ne vous est sûrement pas inconnu. Harry Connick Jr est un de ces artistes touche-à-tout dont le talent ne vous aura peut être pas échappé, que ce soit sur grand écran ou la platine de votre lecteur cd. Chanteur, compositeur et acteur américain (Copycat, Independence Day, Ps : I Love You, entre autre…) Harry Connick Jr sort, en 2007, un album comme on en avait plus écouté depuis longtemps, « Oh, My Nola », qui résonne comme un retour aux sources, une ballade à la fois langoureuse et revigorante au cœur de la Nouvelle Orléans.

Né le 11 septembre 1967 à la Nouvelle Orléans, Harry Connick Jr, très attaché à ses racines, part cependant s’installer à New York à l’âge de 18 ans pour faire des études à la Manhattan School of Music. L’année suivante, il rencontre un gros de chez Columbia, avec qui il ne tarde pas à signer un contrat, et, en 1987, alors tout juste âgé de 20 ans, Harry sort un album de standards musicaux qui reçoit immédiatement des critiques très enthousiastes de la part des plus grands noms du jazz.

Mais ça n’est réellement que deux ans plus tard que Harry confirme et se révèle au public, en signant la bande original du film de Rob Reiner : « Quand Harry Rencontre Sally » où son « It Had to Be You » devient un classique. L’album lui fait, dans la foulée, rempoter un Grammy Award.

Avec cette bande originale, Harry Connick Jr entre à jamais dans l’histoire du cinéma et de la musique et confirme ce que les professionnels avaient vu chez lui deux ans plus tôt. Le cinéma fait ensuite appel à lui à plusieurs reprises mais Harry ne met pas de côté pour autant sa passion première : la musique. Il signe au fil des années de nombreux albums, dont les plus connus seront « Blue Light, Red Light », « She », « Come By Me », « Song My Heart », et enfin, « Oh, My Nola » sorti en 2007 donc.

Pour cet album, Harry sort l’artillerie lourde ! Enfin plutôt, le Grand Orchestre. Ca swing, c’est jazzy, c’est à la fois entrainant et reposant, avec « Oh, My Nola », Harry parvient à retrouver l’équilibre entre jazz, swing et funk qu’il avait perdu en route depuis « She », en 1994. Il signe une sorte de retour au Bayou, à la nouvelle Orléans, le tout mâtiné de swing, de grosse batterie breakée qui tape bien, de cuivres, de piano décomplexé. L’album est grisant, le dépaysement assuré! Alors, laissez-vous tenter sans plus attendre par ce voyage au cœur de la Nouvelle Orléans!

Lien Myspace : www.myspace.com/harryconnickjrfanspace

A écouter : « Jambalaya (On the Bayou ) » ; « Someday » ; « Oh, My Nola », « Lazy Bones » ; « We Make A Lot Of Love » ; « Hello Dolly ».

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Lou.
    26 juillet 2009 at 12:26

    Héhé, c’est mon Léo de Will & Grace ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.