CD

Diving with Andy

Des pommes d’amour en couverture, un single qui s’appelle « Sugar Sugar »… Tout nous laissait présager des mélodies douces pour ce premier album de Diving with Andy.

En effet, on est porté à l’écoute par une voix oscillant entre Feist et Ambrosia Parsley (Shivaree), dont les compositions ne sont d’ailleurs pas si éloignées. Les arrangements sont assez travaillés, parfois à la limite de la dissonance, ajoutant une touche de fantaisie bienvenue. Mais au final, les mélodies sont très simples, voire simplistes. Ce groupe réussit un très joli opus, qui ne s’essouffle pas sur la longueur. Si la musique de Diving with Andy ne révolutionne pas les standards de la ballade, l’album s’écoute en toute décontraction et avec grand plaisir. Ne manque plus qu’un peu de peps supplémentaire sur scène pour un vrai envol…

Le myspace…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.