Musique

Julia Marcell – It Might Like You

Julia Marcell est polonaise, elle passe une bonne partie de son temps à écrire des chansons, et quand elle n’écrit pas, elle chante. Elle définit ses chansons avec les termes « classique » et « punk ». Classique dans sa manière de les abordées et punk dans sa manière de les jouer. Julia a toujours eu des chansons, mélodies, airs, rythmes… dans la tête.

Au début, elle les jouait simplement pour elle même, s’accompagnant à la guitare elle chantait ce qui lui passait par la tête. Puis arriva le moment où la guitare ne suffisait plus. Elle s’acheta alors un piano numérique (alors qu’elle ne savait pas en jouer) avec la ferme intention d’apprendre des pièces de musique classique. Finalement les chansons trottant dans sa tête prirent le dessus et elle joua ses propres compositions avant d’apprendre les grands classiques.
Au bout de quelques temps à composer et jouer sur son piano, elle trouva que certaines de ses chansons valaient le coup d’être entendue par d’autres personnes. Elle choisit ses cinq plus belles compositions et les enregistra avec quelques musiciens dans le studio d’un de ses amis.

Après avoir mis ses chansons sur MySpace, et encouragée par les commentaires qu’elle recevait, Julia eu envie de réaliser un véritable premier album. Mais cela coûte cher, en fait on peut même dire que produire son premier album coûte 50.000$. C’est ici qu’intervient le site SellaBand.
Sellaband est un site internet communautaire qui met en relation les internautes avec les artistes Le site propose un système permettant aux internautes de produire les artistes auxquels ils croient en achetant des « parts ».
Julia a réuni l’argent en seulement trois mois et trois jours, elle put enregistrer son album dans un studio berlinois avec son groupe d’origine. Quelques mois plus tard sortait son premier album It Might Like You (2008).

Son disque s’ouvre sur une piste d’une trentaine de seconde ou l’on entend l’ambiance du studio.

Outer Space la première chanson de l’album s’ouvre avec une intro au piano, la mélodie est belle et passionnée.

The Story commence par un chuchotement de la voix et des cordes, l’ensemble prend de l’importance, puis une alternance tension dans la voix / douceur dans les cordes et douceur dans la voix / tension dans les cordes s’installe et rend le morceau très intense, il se finit avec émotion.

Married to Life possède une intro piano/cordes assez traditionnelle, puis la rythmique s’installe, la voix est enjouée, c’est le titre où on sent le plus que l’album a été enregistré live en studio.

Billy Elliot est, on pourrait dire, « tubesque », les percussions, les chœurs, la courte durée, tous les ingrédients sont présents pour en faire un tube.

Dancer est certainement la plus belle chanson de l’album, une valse qui se déroule à une autre époque, la chanson semble un peu mélancolique au départ, puis la mélancolie est remplacée par l’humour et l’ironie.

Side Effects Of Growing Up est une chanson assez étrange la production et les chœurs paraissent un peu brouillon, le résultat est intéressant et sa voix passe par différents états.

Words Won’t Save You rappelle un peu The Story dans le coté « douceur/tension voix/cordes », en plus triste et émouvant.

Carousel est la plus belle chanson de l’album, quoi ? mais si il peut y en avoir deux ! Le piano est simplement sublime et son interprétation est magique.

Fear Of Flying est simplement un texte magnifique, intense et qui fait réfléchir, enfin moi il m’a fait réfléchir.

Night Of The Living Dead a un coté triomphant, une conclusion sur l’aventure qui l’a amené à réalisé son premier disque.

En conclusion un très bon premier album pour une artiste promise à un grand avenir.

Sa page sur SellaBand : http://www.sellaband.com/juliamarcell/
Son site : http://www.juliamarcell.com/en/
Crédits Photos : Jacek Barcikowski : http://www.itmightlikeyou.com/en/people/bio/name/jacek

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.