Concerts et festivals

Chat en concert

Nous avions parlé de son myspace, parlons maintenant de ses concerts… Chat a squatté un appart parisien cette semaine, pour y chanter ses compositions. Une ambiance très intime, due à la fois au lieu et à l’absence totale de barrière entre les musiciens et les personnes venues assister.

Chat accueille chaque arrivant, invite les gens à s’installer… Jusqu’au début du concert, la chanteuse au piano (éclairée par une lampe marocaine qui n’avait pas envie de tenir en place) et deux guitaristes. Un tout petit groupe, donc, dont le nombre est compensé par leur sens du rythme.

Les chansons de Chat ont en effet cette particularité d’un rythme déstructuré, qui repart dès le moindre signe de monotonie, pour mieux vous captiver. Le tout est accompagné par une voix qui sait se faire forte quand il faut, contrastant avec sa douceur lorsque la mélodie est tranquille. Pas de micro pour ces concerts en appart, cela ajoute encore à l’aspect intime de l’événement. Au milieu de ses compositions, Chat a tenté (pour la première-fois m’a-t-elle confié) une reprise de Jane B.. Un titre plutôt difficile auquel elle a su ajouter toute sa personnalité, pour un résultat franchement génial.

Si vous traînez dans le coin où Chat squatte, profitez-en pour aller la voir, ses concerts ont lieu assez régulièrement et sont un vrai bonheur. Autre actu à signaler, la sortie demain (lundi 9 février) de son album « Folie Douce ».

Enfin, Chat a eu la gentillesse de répondre à quelques questions que nous lui avons posées…

SMB : Pourquoi « Chat » ?

Chat : Mon prénom est Charlène, donc « Cha » a été mon surnom depuis toute petite. Quand j’ai commencé à faire de la musique, je ne voulais pas garder mon nom ou mon prénom. J’ai alors eu l’idée de rajouter un « t » à la fin de mon surnom et il a alors pris une nouvelle dimension, et m’a apporté des images. Comme celle d’une vie nocturne, qui me convient assez bien…

SMB : Quelles sont tes influences ?

Chat : Elles sont multiples ! Que ce soit international, comme Radiohead, par exemple ou français. Par contre, mes références françaises sont plutôt des gens un peu orignaux, comme Matthieu Boogaerts (dont elle sera bientôt en première partie).

SMB : Depuis quand chantes-tu ?

Chat : J’ai suivi une formation en conservatoire de musique classique. Puis j’ai commencé à faire de l’impro quand je suis allée au conservatoire de Genève, où l’approche de la musique était moins « carrée » qu’en France. Comme je n’aimais pas trop la ville, je suis ensuite entrée au conservatoire de Londres, où j’ai continué à faire de l’impro. C’est une discipline qui m’a beaucoup apportée et j’ai encore beaucoup à en apprendre !

SMB : Et cette idée de faire des concerts en appart, d’où vient-elle ?

Chat : J’ai fait quelques concerts dans des bars et je me suis aperçue que ce n’était pas le lieu idéal, qu’il est difficile d’y retenir l’attention. Alors, j’ai commencé à faire quelques concerts dans des apparts, d’abord chez des potes, puis le bouche à oreille a élargi la liste. Aujourd’hui, je suis venue avec mon piano dans cet appart (un piano droit un peu plus léger qu’un vrai piano, mais qui nécessite quand même deux garçons pour le monter au deuxième étage) et j’alterne avec des concerts en première partie.

N’oubliez pas : sortie de « Folie Douce » le 9 février !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    CAmille
    20 février 2009 at 21:32

    Je ne l’ai pas vue en concert, mais j’ai son cd, un cadeau de mon frere, il a fait le bon choix, je ne la connaisai pas et je me retrouve comblée !

  • Reply
    Nelly
    8 février 2009 at 10:35

    ça donne vraiment envie de la découvrir en live, dans de telles conditions !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.