Horoscope

Horoscope n°14

Etes-vous, vous aussi, atteinte de folles espérances ? Croyez-vous que cette année qui vient d’éclore sera synonyme de renaissance et d’espoir en l’humanité ? Pensez-vous que mes horoscopes, si pertinents et si brillants, seront moins accablants pour vous ? Eh bien, tenez vous bien, non ! Il est hors de question que, moi, chroniqueur d’élite, dans ce merveilleux magazine à la plume si doucereuse, je me joigne à ce délire hypocrite des optimistes congénitaux, aveuglés devant la crise, la récession et les poils blancs qui apparaissent dans ma barbe (Oh, mon Dieu ! C’est affreux !). Donc, vous l’aurez compris, (sauf si vous êtes Poissons), ce mois-ci, vous allez encore en baver ! Merci qui ?

Bélier :

Pourquoi ? Pourquoi ? Telle sera la question qui vous hantera en ce doux mois de janvier, qui tire son nom de Janus, le dieu romain aux deux visages (instant culture, prenez des notes). Vous poserez des questions tout le temps : Pourquoi l’herbe est verte ? Pourquoi un avion décolle ? Pourquoi est-il si méchant ? Votre régression en mode « j’ai 5 ans, j’apprends à parler et je fais chier le monde », très peu pour moi. Alors qu’il serait beaucoup plus simple pour vous de compulser une bonne vieille encyclopédie, mais voilà, vous vous complaisez dans les masses abruties gavées de foie gras trop gras ou de saumon trop mon ! Oui, je sais que ce jeu de mots est archi pourri, mais voilà, même avec la nouvelle année, il y a des choses qui ne changeront jamais !

Taureau :

Ce mois-ci, il ne faudra pas vous chercher des noises, ou même des poux dans la tête, parce que vous aurez tendance à rentrer dans le lard du premier quidam venu ! Votre copain trouve que vous avez grossi ? Vous le défoncez ! Votre patron trouve que vous travaillez moins bien ? Vous le défoncez ! Votre coiffeur pense qu’une teinture est indispensable ? Vous le défoncez ! Eh oui, ce ne sera pas le mois où l’on pourra vous prendre avec des pincettes. A l’origine, vous n’êtes pas d’un naturel vraiment irascible, mais pourtant, sans aucune raison valable, vous défoncerez tout ce qui remue ne serait ce qu’un poil de mollet de belle mère de fourmi ! Mais ce sont les astres qui le disent, hein, ce n’est pas moi ? Et j’ai pas bougé !

Gémeaux :

Votre schizophrénie gémellaire sera sûrement atteinte de nostalgie en cette période de fin d’année. Ce constat affligeant, d’une violence rare et d’une intensité intense, fait que vous commencerez l’année du bon pied, celui qui porte bonheur quand on piétine sans vergogne dans une certaine substance nauséabonde. En effet, vous allez devoir vous réhabituer à avoir froid à vos petits petons si mignons, aux petits déjeuners solitaires dans votre lit devenu soudainement bien trop grand pour votre corps si frêle (enfin, j’imagine que vous avez toutes un corps frêle que je pourrais serrer dans mes bras musclés)…Mais soyez bénie, moi, je serais toujours là pour peupler vos rêves…ou vos cauchemars, c’est selon si vous êtes un peu perverse ou alors très beaucoup…Dans ce cas là, appelez moi le plus vite possible !!!

Cancer :

« Ô rage, ô désespoir, ô bourrelets ennemis ! N’ai-je donc tant mangé que pour être une grosse truie ? ». Cette magnifique tirade du Cidre n’est que le pâle reflet de ce que vous allez penser de vous en cette période post fêtes de fin d’année, où, en quelques soirées, vous avez ingurgité (et surtout sacrément picolé) l’équivalent d’un an et demi de nourriture servie à un petit Soudanais. Alors, soyons davantage sensibles aux malheurs de ce monde qui fleure bon le capitalisme et l’égoïsme individuel, et balayons les relents consuméristes de ces cérémonies religieuses, qui n’ont, en fait, aucun sens, puisque le Christ n’est pas vraiment né en décembre (sinon, il n’aurait jamais été à moitié à poil dans une étable en plein vent en plein hiver !) ! Mais non, je ne suis pas aigri parce que personne ne m’aime !

Lion :

Quelle joie ! Quel bonheur ! Vous seule parmi les signes désastrologiques, vous seule, disais je, allez avoir la douce envie, que dis je, le sirupeux besoin, de renverser la vapeur, de retrousser les manches (ou votre jupe, perso, c’est ce que je préfère) afin de renverser la tendance, d’accomplir ce miracle tant attendu de millions de prolétaires gavés de vinasse : Vous allez avoir envie de faire tourner l’économie de ce doux pays de France !! Votre vie va donc être entièrement bouleversée ce mois ci puisque vous ne penserez qu’à votre job, à la façon d’être plus productive, aux moyens pour motiver vos collègues (surtout les Poissons) afin de vous unir main dans la main dans cette noble croisade ! Hélas, la vie étant parfois la pire des méchantes, des collègues jaloux (sûrement des Poissons) piègeront vicieusement votre siège, et quand vous vous assierez…BOUM !!!!!Ah, la vie en entreprise…

Vierge :

Comment expliquer à cette masse abrutie de testostérone et de poils sur le torse que vous ne pouvez vous résoudre à être la femme d’un seul ? Que la survie du bonheur sur cette planète en voie d’extinction passe par votre éternel célibat, et que donc, vous caser signifie la ruine et la désolation, le malheur et la tristesse, la haine et la colère,… Le côté obscur débarque et le mâle se répand car c’est ainsi que la nature, dans sa grande munificence, traite ceux qui ne sont point dignes des offrandes qu’elle fait à l’humanité ! C’est comme ça que sont partis en vrille successivement l’Empire romain, la civilisation byzantine, et la domination de Marseille en championnat. Tout ces merveilleux bienfaits se sont effondrés parce qu’une jeune demoiselle Vierge a choisi de trahir la cause sacrée pour laquelle nous sommes nés, à savoir montrer la beauté en ce monde ! Je vous en prie, au nom de l’humanité, résistez !

Balance :

Vous n’aurez pas un peu trop côtoyé vos amies Vierges, ces derniers temps, persuadée que vous êtes la survie de l’humanité ? Parce que d’après le fax que j’ai reçu du bureau du porte parole des divinités firmamentesques (et qui m’a quand même bien étonné, parce que d’habitude, je reçois une colombe), vous seriez le signe du mois !! Non, ne me remerciez pas, remerciez plutôt le Congrès des Balances en Colère, qui a menacé de douces personnes de supplices variés ! A vous donc les conquêtes masculines, les jobs surpayés, les implorants pardons des impôts qui vous remboursent,…Tant de joies et de bonheur vont illuminer ce début d’année 2009 à la manière d’un phare en pleine marée noire, avant que, le plus grand malheur succédant de manière implacable au plus grand des bonheurs, tout ne s’effondre dans un grand fracas, de larmes et de gémissements ! Eh oui, la vie est moche ! (Non, je n’irais pas courir pieds nus dans les orties !).

Scorpion :

Votre vie est nulle. Ne discutez pas ainsi sans cesse mes brillantes exégèses astrales, la délibération de ces derniers restant encore l’une des notions les plus sûres à laquelle se raccroche l’humanité ! Donc, d’après la notification sidérale, votre destin est complètement passé au travers ! Alors, profitez-en !!! Défoncez tout ce qui se présente, n’ayez plus peur du jugement d’autrui (ni des autres animaux d’ailleurs) parce que vous avez un physique difficile, n’ayez plus peur de dire à votre boss que sa moumoute en vrais poils de caribou est l’équivalent d’une marmotte écrasée par un poids lourd ! Vous finirez au chômage, gueuse comme Job, mais avec un mec différent dans votre lit chaque soir que Dieu fait, et votre cirrhose (que Dieu fait également parce que c’est un sacré déconneur !) en viendra à bouffer tous les autres organes vitaux pour se développer. Le pied, non ?

Sagittaire :

Noël est fini, emportant avec lui la générosité et le sens commun dont le monde est encore capable de faire preuve quand le besoin l’exige ! Mais voilà, une nouvelle année vient de commencer, et avec elle apparaît l’éternelle promesse de rédemption : allez vous enfin promettre à votre conjoint désespéré que vous n’allez plus vous mettre à crier mon nom dans vos étreintes ? Allez vous enfin dire à la petite pétasse de stagiaire de la compta, que seule vous avez le droit à la place numéro 38 sur le parking, celle juste à côté de votre chef de service, le beau gosse musclé, bronzé et follement drôle, un peu dans le même genre que moi, mais en plus beau gosse musclé et bronzé ! C’est le mois de la vérité pour vous, alors évitez d’aller chez les personnes suivantes : diététicien, médecin généraliste, garagiste,…Vous risquerez moins de faire des boulettes ! Par contre, vous êtes toujours la bienvenue chez moi !!!

Capricorne :

Mes chères amies, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, et comme ce que l’on fait dans sa vie résonne dans l’éternité, vaut mieux pas se rater lorsque vous faites quelque chose de grandiose, comme réussir un créneau pour la première fois ou vous maquillez la bouche fermée. Oui, je sais, tout cela n’est que billevesées machistes totalement arriérées ! Et vous avez bien raison ! Car oui, ne vous étonnez pas, ce mois ci, tout le monde sera sincère avec vous : on vous dira les choses telles que nous, les hommes, nous les pensons (oui, je sais, ça peut paraître bizarre, mais nous arrivons à a voir un raisonnement logique continu). Donc si vous êtes gaulée comme un mannequin vous risquez de n’entendre que des flatteries ! Quoique, comme je dis souvent au point de me demander si je ne suis pas sénile, la beauté est dans l’œil de celui qui regarde !

Verseau :

L’hiver est cruel avec vous…Non pas du côté santé, vous n’aurez pas de maladie un peu méchante qui risquerait de vous éloigner de manière un peu sale des bureaux (quoique, on ne peut jamais être sûr de rien !). Non, non, rien de tout ça…Ce sera juste que la mélancolie vous gagnera, vous serez triste devant les champs couverts de gel, sans la couleur des cultures, de voir les oiseaux noirs planer dans les cieux, plutôt que les jolies mésanges…La déprime vous gagnera aussi sûrement que Lyon a gagné les derniers championnats…Je sais, mes références sont minables, mais que voulez vous que je vous dise ? Vous n’allez pas tout voir en rose, mais bon, la lumière est au bout du tunnel…A ce qu’il paraît !

Poissons :

Décidément, rien ne m’arrête. Que ce soit les répétitives menaces contre mon salaire (qu’on ne me verse plus, d’ailleurs), contre ma place au parking (alors que ma Porsche de fonction est réquisitionnée par la rédac chef) ou contre le sucre dans mon café, je persiste et je signe ! Oui, mes chères lectrices Poissons qui ne m’avaient rien fait, qui vous demandez pourquoi il y a tant de colère dans mon horoscope aquatique, je vous demande pardon ! Mais comprenez que cet horoscope est le seul moyen que j’ai pour défendre mes droits. En tout cas, techniquement, vous risquez de passer un sale mois. Si, si, Orion dans le triangle de Vénus confirme que tout fout le camp, puisqu’il n’a rien à foutre là, mais c’est synonyme d’apocalypse pour vous. Boulot, sentiments, séries télé, tout va partir en sucette au format super balèze ! Courage, que Triton soit avec vous !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.