L'épinglée du mois

Elena Alekseievna Lenina

Pour le Français moyen, la Russie n’est -presque- plus le pays du trio perestroïka, chapka, vodka. Enfin, plus depuis l’apparition d’Elena Lenina.

Oui, Elena a eu une vie avant Nice People.

Bien qu’ayant vécu au fin fond de la Sibérie, Elena n’a pas exactement l’image de Cosette que l’on peut se faire des jeunes filles russes. Elena ne boit pas pour se réchauffer et ne s’occupe visiblement pas de ses 12 frères et sœurs à la place de sa mère, qui vit tant bien que mal sa cirrhose et cultive des pommes de terre. Fille de scientifique et médecin, Elena, elle, préfère être mannequin, puis présentatrice télé, puis productrice. Son émission phare ? Elle invite des businessman russes, forcément riches, et se cherche un mari. Pardon, les questionne sur leurs carrières.

Mais elle doit quand même son intégration au pays du fromage qui ne sent pas bon à cette émission.

On la connaît vraiment depuis 2003 grâce à l’une des tentatives d’Endemol -manifestement ratée- d’allier culture, ici européenne, à télé réalité. Elena a alors marqué les esprits en refusant de sauter dans la piscine aux côtés de son nouvel ami italien. Par conséquent, elle lui fit subir une véritable crise d’hystérie. La production, visiblement soucieuse de la bonne entente communautaire, a décidé de la punir en lui infligeant la lourde responsabilité de tenir Doc Gyneco éveillé pendant toute une journée. Ne vous demandez pas ce que faisait cet homme dans une émission comme celle-ci, les règles de Nice People ont toujours été obscures, même après sa disparition des grilles de programmes.

Eliminée et incomprise, Elena a quand même pris la peine de remercier son public en mettant à son service, tout son potentiel intellectuel. La légende nous raconte que cette action a nécessité la mobilisation des chars soviétiques tant celui-ci était conséquent.

Elena savait compter deux par deux et avait beaucoup de contacts dans le domaine de l’édition.

« Quand je suis sortie du jeu, on m’a presque obligée à sortir mon premier livre ». Ça s’appelait « Cours,Cours, camarade » ! et était une autobiographie. Bon, après toutes les tentatives d’autobiographies post-télé réalité, on était guère étonné. En plus, la Sibérie a ce côté exotique que n’a pas la plaine St Denis. Quelques temps plus tard, jugeant la situation conjugale des françaises préoccupante, elle décida d’œuvrer pour une cause des plus importantes -Oxfam et WWF ne se préoccupant que de futilités- en écrivant Séduire à la russe. « Tous les jours, la femme russe se lève un quart d’heure avant son mari; elle se lave, se poudre et se coiffe de sorte que lorsqu’il se réveille il la trouve toujours parfaite. C’est le secret de l’amour éternel » . Donc la femme doit se coucher 15 minutes plus tôt que son mari, à moins qu’elle ne souhaite perdre à l’année, près de 4 jours de sommeil par rapport à lui. Je vous laisse calculer sur l’éternité, mais de vous à moi, la perspective de me lever avec une coupe de cheveux un brin excentrique ne me rebute pas vraiment si, quand je me lève, le café est déjà prêt.

Peu soucieuse de l’égalité homme/femme, s’il y a bien quelque chose qui tient à coeur à Elena, c’est sa couleur de cheveux. Est par conséquent sorti, il y a quelques mois, un livre de blagues … sur les brunes, ayant pour titre -oui je sais, on s’en fiche, mais si ça vous intéresse de constater par vous même- « Une blonde contre attaque ».

Déjà, un livre de blagues, je trouve ça limite acceptable quand on est en âge de regarder les émissions interdites aux enfants de moins de 10 ans. Alors, quand en plus, il vous demande ce qu’est une brune parmi une assemblée de blondes et que la réponse est la femme invisible, j’hésite à compter jusqu’à 4 et me taper 3 fois derrière la tête pour rigoler.

Assumant sa vénalité comme on assumerait l’achat d’un paquet de coquillettes, Elena continue de faire quelques apparitions télévisées pour faire parler d’elle et raconter ses blagues aussi drôles que l’apport de glucides dans un paquet de miel pops. Si le ridicule ne tue pas, et que ce qui ne tue pas rend plus fort… Elena est-elle surhumaine ?

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.