Humeurs Je n'ai pas testé pour vous

Les escarpins à talons inversés

La mode c’est chouette. Mais c’est aussi plein de paradoxes. Elle se renouvelle tout le temps, il y a beaucoup d’innovations mais on me dit aussi que c’est un éternel recommencement. Alors qui croire ?

A vrai dire, lorsque je m’habille le matin, je ne me pose pas vraiment la question. Je ne me demande pas si mon jean a déjà été porté en 79 ou si mes sandales feront un carton dans 27 ans. Et puis, il faut bien le dire, la mode fait parfois n’importe quoi. Au hasard, le fluo, les franges sur les chaussures, le porno-chic (en quoi le porno peut être chic, je m’interroge toujours !) et enfin ces fameux escarpins à talons inversés, d’un certain Marc J., que voilà :

D’une, c’est quand-même objectivement très laid. Non ? Si.

De deux, c’est importable. Avec, vous aurez juste l’air d’une fille bizarre avec des chaussures orthopédiques victimes de vice de fabrication. Et ce serait dommage, non ? Si !

De trois, j’espère qu’ils offrent le manuel d’utilisation de ces choses. On peut sérieusement marcher avec ? Je crois que je n’ai pas vraiment envie d’essayer. D’ailleurs, j’aurais assez honte de vendre des escarpins pareils en sachant qu’ils seraient plus utiles en lampe de chevet. Ultra concept, la lampe de chevet-escarpin !

Sincèrement, j’admire ce certain-Marc J. pour son travail dans l’ensemble, mais là, en plus de la campagne de pub avec Victoria B. empaquetée, ça ne fait pas un peu trop ? On ne sait tellement plus quoi inventer qu’on sort des horreurs ? Ah, bon. Et pourquoi pas des bottes pour mains, histoire de continuer à marcher sur la tête… Alors, très cher un-certain-Marc J., je me permets de vous donner un conseil. Revenez à vos magnifiques escarpins classiques ! Vous savez, ceux avec lesquels nous pouvons poser un pied devant l’autre, mouvement que l’on appelle plus communément marcher. Mais, très cher Marc, nous vous pardonnons, ce ne devait être qu’une petite erreur de parcours.

Sur ce, je m’en vais enfiler mes ballerines… Et si j’essayais à l’envers ?

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.