Livres

Frédéric Beigbeder – Au secours, pardon

Il y a quelque temps, il était impossible de manquer les affiches des Galeries Lafayette, placardées partout dans le métro et montrant Frédéric Beigbeder torse nu. Les derniers mois ont également vu sortir dans les salles obscures l’adaptation cinématographique de 99F, avec Jean Dujardin dans le rôle principal. C’est justement le personnage d’Octave qui est de nouveau en vedette dans Au Secours, Pardon. Octave n’est plus un publicitaire cynique, désabusé et cocaïnomane, c’est devenu un chasseur de mannequin cynique, désabusé et cocaïnomane. Avec en plus la crise de la quarantaine qui poind. Son job : trouver le mannequin du futur, LA fille miracle qui pourra représenter l’Idéal, leader mondial du cosmétique. Traduction par Octave : trouver la fille qui fera bander les mecs dans les prochaines années pour que leurs femmes aient envie de ressembler à cette fille. L’Eldorado ? La Russie. La difficulté ? Mettre le grappin sur les filles avant qu’un milliardaire ne les prenne sous leur coupe. Ce qui pousse Octave à recruter de plus en plus jeune. En fait Nabokov aurait certainement qualifié cette mission de « quête de la nymphette absolue ». Celle-ci semble être Lena. « Au Secours, Pardon » est un roman aussi cynique que du Beigbeder peut l’être. Un regard dur qui ne manque pas d’interêt.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.