Humeurs Je n'ai pas testé pour vous

Les déclarations d’amour

Larmoyante devant « Titanic », vous avez eu l’impression de tout comprendre à l’amour en voyant Rose et Jack se déclamer leur amour aussi spontanément que le permettent les répliques de film. Mais au quotidien et sans caméra, les choses ne sont pas aussi simples.

Servent-elles à se témoigner un amour indéfectible ? Certainement. Surtout quand on a oublié de faire la vaisselle, sortir les poubelles ou répondu laconiquement à un texto à l’importance paroxystique, texto qui pouvait également expliciter de bons sentiments. En tapant déclarations d’amour sur Google -oui, j’ai dû être aidée pour cet article- 758 000 propositions de sites vous sont offertes histoire de vous aider à échanger niaiseries et platitudes avec l’être aimé. Dès lors, si vous avez oublié de changer la litière du chat, vous pouvez toujours vous faire pardonner en clamant haut et fort que la couleur de ses cheveux n’égale pas celle de ses yeux qui eux-mêmes sont 12 fois plus lumineux que le soleil. Le tout accompagné d’un décor bucolique avec des animaux exotiques -enfin, ce n’est pas la peine de lui dire que l’éléphant dans la campagne normande c’est lui.

Mais il y a également les déclarations toutes faîtes, prêtes à l’emploi qui ont du faire les beaux jours de votre adolescence. Un après midi, dans un parc de votre ville, sur un banc vous avez eu la bonne surprise d’apprendre que votre père était un grand cleptomane qui ne se limitait pas à l’hypermarché du coin mais s’adonnait à ces activités jusque dans des contrées interstellaires et que pour soulager votre myopie, il les mettait dans vos yeux. L’histoire ne dit pas si Papa était aussi un grand chimiste pour réussir à transformer les astres en collyre.

Aujourd’hui, les choses ont changé et le pratique l’emporte sur le poétique. Si mon amour pour toi se mesurait en nombre de bugs, je t’offrirais Windows Vista. Là, vous vous demandez expressément sur quels critères de votre personnalité votre chéri s’est basé pour vous comparer à son matériel informatique. En y réfléchissant, c’est très peu flatteur d’être l’objet sur lequel on tape frénétiquement, devant lequel on se met le doigt dans le nez lorsque la webcam n’est pas allumée et qui observe un cimetière de tasses à café. Je ne vous parle même pas de la souris qui se fait tripoter toute la journée lorsque le chat ne dort pas dessus.

Alors vous pouvez d’ores et déjà oublier « Titanic ». Parce que Rose aurait pu s’appeler Géranium et que Jack s’est laissé envahir de pulsions mégalos en se clamant maître du monde. Et surtout parce que « Titanic » vient de se faire dépasser par « Bienvenue chez les chtis ».

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.