Livres

Philippe Besson – Un instant d’abandon

Si pour Philippe Besson, écrire est un enchantement, l’opportunité de communiquer avec les gens est un plaisir que l’on ressent au travers de sa plume. L’amour, la souffrance, la passion, la séduction, la pudeur, la mort font partie de ses thèmes favoris. « Un instant d’abandon », roman sorti en 2005, est le sixième de Philippe Besson. Rude, il donne une leçon de survie mentale incroyable.

Thomas Sheppard revient dans sa ville natale, Falmourth, un port des cornouailles, après avoir purgé cinq ans de prison pour le meurtre de son fils.
Pêcheur, il était parti avec son jeune fils en mer malgré une tempête annoncée et ce dernier a alors disparu dans les eaux. Faute d’éléments, l’enquête avait conclu en faveur de négligence, mais la haine des habitants,toujours présente, lui fait comprendre qu’il est un meurtrier d’enfant et qu’il est impardonnable. Or Thomas revient pour lui-même, pour retrouver cette innocence volée à défaut de la prouver. Il ne revient pas pour un pardon, mais simplement pour comprendre. Il lutte alors désespérément devant la communauté liguée contre lui et c’est avec la rencontre de Rajiv, épicier pakistanais, et de Betty, serveuse, qu’il va partager ses souvenirs et se confier.

« Un instant d’abandon » révèle la lutte du personnage contre lui-même, son passé, son avenir si sombre. Le décor est défini par les embruns, les falaises, l’isolement et le sentiment de non retour, et la mer par qui le drame est arrivé. Ce roman démontre le parcours intérieur d’un homme accusé qui a fait de la prison, une blessure à jamais ouverte. L’auteur maîtrise par ses mots sensibles et forts à la fois, ce parcours de souffrances, et permet ainsi au lecteur de réfléchir à ce qui arrive à cet homme…

A lire : l’interview de Philippe Besson pour Save My Brain

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.