A la Une

Beirut

Point de techniques de sioux, point d’entourloupes et de biais détournés, aucune fioritures à la lecture de la biographie de Beirut : ils ne sont pas les petits fils de Goran Bregovic, ils ne se vantent pas de mélodies mémorables, ils n’abusent pas du superlatif.

Il n’y a qu’une trompette de Paris, un vieux microphone volé à l’université de New Mexico, un « Congo drum » offert par d’aimables voisins.

Et pourtant…

Et pourtant Beirut est certainement CE QU’IL FALLAIT retenir de l’année 2007. « The Flying Club Cup » est certainement le meilleur album de l’année 2007, « Gulag Orkestar »le meilleur album de l’année 2006. A ma connaissance, ils n’étaient pas là en 2005.

Beirut n’est pas un groupe mais un projet, un projet Francylvannien. Le dernier album est un cadeau idéal, un conte de fée, un voyage, une illusion, un accordéon.

L’album s’achète, l’album se vole peut-être, mais aucune hésitation, vous êtes déjà conquis.

« Nantes » est certainement le meilleur premier choix d’écoute.

Myspace : http://www.myspace.com/beruit, (attention à l’orthographe, BERIUT pour le myspace)

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.