A la Une Littérature

La garçonnière d’Hélène Grémillon

La Garçonnière est un autre livre coup de cœur de Save My Brain pour passer un été tout en lecture !

lagarconniere1

Un soir, Vittorio Puig, psychanalyste, rentre chez lui et découvre sa femme morte, défenestrée. Très vite accusé d’avoir assassiné son épouse, Vittorio se retrouve derrière les barreaux, impuissant et incapable de retrouver le véritable meurtrier.

Rapidement, sa vie tourne au cauchemar : Lisandra, l’amour de sa vie, est décédée et tout l’accuse. Les policiers ne semblent pas disposés à l’écouter clamer son innocence ni à chercher un autre tueur. Aidé d’Eva Maria, une patiente devenue sa meilleure alliée, Vittorio va pouvoir enquêter depuis sa cellule.

Dans une société argentine fébrile, endolorie par des années de dictature, Eva Maria se plonge à corps perdu dans cette investigation et ne négligera aucune piste. Elle doit bien ça à son psy qui l’aide à tenir depuis la tragique disparition de sa fille. Mais au fur et à mesure de l’enquête, les doutes se font de plus en plus nombreux, les hypothèses toujours plus bancales. Lorsqu’elle pense enfin découvrir la vérité, toutes ses certitudes sont remises en question. A qui peut-elle réellement se fier ? Peut-elle compter sur elle-même ? Rien ni personne ne semble vouloir l’aider à élucider ce mystérieux meurtre.

Si le début ressemble à un banal polar, La Garçonnière d’Hélène Grémillon révèle bien des surprises. Inspiré d’une histoire vraie, La Garçonnière mélange histoire de l’Argentine et psychologie, amour et solitude : toutes les émotions sont au rendez-vous.

Après sa première publication Le Confident en 2010, dans lequel Camille doit élucider une mystérieuse correspondance dans un décor de seconde guerre mondiale, Hélène Grémillon nous offre une nouvelle histoire palpitante et remplie d’émotions. A ne manquer sous aucun prétexte !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.