Cinéma

Pride

Exceptionnellement, lectrices de mon cœur, je ne vous parlerais pas d’un film sorti au cinéma, mais d’un film sorti en dvd le 21 janvier et qui est, à mon sens, l’un des grands films de l’année 2014. Ce film britannique sorti en septembre raconte l’histoire vraie d’un groupe d’homosexuels de Londres qui ont activement soutenu les mineurs de fond lors de leur grande grève de 1984-1985 face à la fermeture des mines. C’est une comédie qui m’a non seulement fait beaucoup rire, mais aussi un peu pleurer (eh oui, je suis une guimauve…).

images
DE QUOI CA PARLE ?
En 1984, les mineurs britanniques se mettent en grève pour protester contre la fermeture des mines. Le gouvernement de Thatcher décida alors de bloquer tous les dons faits au Syndicat des Mineurs pour les affamer. Lors de la Gay Pride de Londres, en juin 1984, Mark Ashton et Mike Jackson, deux militants homosexuels, commencent à collecter de l’argent pour soutenir les mineurs gallois. Ils fondent ainsi le mouvement LGSM (Lesbiennes et Gays en Soutien aux Mineurs). Ils vont même rendre visite à des mineurs au Pays de Galles. Et dans la Grande Bretagne conservatrice des années 1980, la rencontre entre les mineurs, symbole de virilité machiste, et les gays a quelque chose de magique. Après quelques froideurs d’usage, les deux communautés en viennent à s’apprécier et se soutenir dans leurs combats respectifs.
De plus, à côté du militantisme gay des années 1980, on retrouve les préoccupations centrales de l’époque : ce sont les premières années du SIDA avec ses ravages. C’est aussi une période où faire son coming out est encore synonyme d’exclusion de la part de son entourage.

images 4
QU’EST-CE QU’IL Y A DEDANS ?
Ce film de Matthew Warchus (2e film seulement) a réuni un casting vachement sympa. A côté des grands et vieux acteurs comme Bill Nighy (Love Actually, Good Morning England, Shaun of the Dead entre autres), on retrouve des pousses plus jeunes comme Ben Schnetzer, qui joue Mark Ashton (vu dans la voleuse de livres) ou Georges Mackay, qui interprète Joe.
De plus, la bande originale envoie vraiment du pâté : on retrouve des grands artistes des années 1980 qui ont en partie bercé mon enfance (et qui sont sûrement responsables de ce que je suis devenu, maintenant que j’y pense) : Queen, Soft Cell, Pet Shop Boys, Wham, Bronski Beat… On revient vraiment aux années Thatcher, avec une ambiance conservatrice mais une volonté de changer les choses.

images 3
POURQUOI FAUT-IL ACHETER CE DVD ?
Personnellement, je n’achète pas souvent de dvd. Mais j’achète ceux qui m’ont vraiment marqué. Pride est l’un des 3 films que je vais acheter, parce qu’il m’a vraiment touché. Il me fait croire que, finalement, le monde n’est pas si merdique que ça et, qu’en dépit des différences profondes qui séparent les communautés, elles peuvent parfois s’unir contre un ennemi commun et faire avancer les choses. Ce film traite d’un événement réel qui a eu lieu il y a 30 ans, mais son état d’esprit est encore nécessaire aujourd’hui. Aimez votre prochain, vous serez peut être bien contente de l’avoir à vos côtés un de ces jours.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Jérôme
    12 juin 2015 at 7:13

    En effet, ma chère Cgirl, je vis bien à Amiens. vous n’êtes pas venue me demander un autographe?^^

  • Reply
    Cgirl
    11 juin 2015 at 17:50

    Bonjour Mr.Peudepiece, il me semble vous avoir aperçu aujourd’hui, vous habitez bien Amiens ?

  • Reply
    pizza
    7 mars 2015 at 18:38

    yesssssssss, ce film c est de l amour à l état pur…….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.