La chronique du bourlingueur

Dis… Tu m’accompagnes… à Madère ?

Je ne sais pas vous, mais, personnellement, mon copain rechigne souvent à m’accompagner en vacances .Pas pratique quand on a la bougeotte… Je déploie sans cesse de nouveaux arguments pour le convaincre de me suivre, mais n’est pas bourlingueur qui veut. A défaut d’avoir le regard  du Chat Potté,  je suis devenue une pro pour convaincre mon entourage, quel qu’il soit, de céder à mes dernières envies d’évasion !

« Qu’est-ce que j’irais faire à Madère ? »

Madère est un véritable coin de paradis (un tout petit coin de paradis, certes, puisque l’île s’étend sur à peine 57km d’est en ouest… ), à environ 4h d’avion seulement de Paris. Plus abordables que les Seychelles, même si tu peux oublier les plages de sable blanc bordées de palmiers, l’île aux fleurs et ses couleurs ne pourront que te charmer ! Qui plus est si tu aimes le vin ou les fruits exotiques…  Si tu rêves de transats et de bronzette, les quelques plages de galets et superbes piscines naturelles du nord de l’île devraient pouvoir te combler ! Mais ce n’est pas la principale raison qui m’a poussée à commander mes billets…

Madère est souvent assimilée à un jardin flottant -à raison-… alors, chante, danse et mets tes baskets, car l’île dévoile sa beauté sauvage au fil des balades, des levadas, des collines, des parcs et des sous-bois…

DSC_9707

DSC_3621

DSC_9386

 « La randonnée ? Jamais pratiqué, ça ne va pas le faire ! »

A mon sens, Madère est le terrain idéal pour s’initier à la randonnée, que tu sois sportif, ou non (bon, si tu envisages de randonner, tu dois l’être un minimum quand même, non ?). Allez, un peu de courage, le jeu en vaut la chandelle ! Je ne suis pas une experte dans le domaine, mais la plupart des sentiers que nous avons explorés ne m’ont pas paru bien éreintants ou effrayants (si l’on omet celui  de la Levada da Nova, pas trop adapté aux acrophobes !). La majorité d’entre eux sont, à défaut d’être balisés, protégés ; et tu peux aisément adapter ^^

Des  dizaines de parcours aménagés le long des levadas  (canaux d’irrigation) sont dispersés sur l’île, présentant ainsi différents degrés de difficultés… tu peux ainsi aisément t’adapter !

DSC_3651

 «  Madère, ça doit revenir cher ! »

Pas tant que cela. Madère doit être la seule destination de vacances où j’ai pu dormir dans des hôtels 3 ou 4 étoiles dignes de ce nom pour moins de 25 euros par personne. (Promis, factures à l’appui !) Je te recommande avec ferveur la chaîne des Enotel, pour laquelle j’ai eu un gros coup de cœur. La plupart des adresses que nous avons fréquentées proposaient l’accès à un parking gratuit, et le stationnement ne nous a donc rien coûté tout au long de ce séjour…

Où loger ?

  • A Funchal,nous avions réservé une chambre au Windsor Hôtel. Le petit-déjeuner laisse un peu à désirer, mais les chambres sont propres, spacieuses, et climatisées… L’établissement est situé en plein centre, à deux pas du bord de mer… Cerise sur le gâteau, il dispose également d’une piscine sur le toit ! J’adore !
  • A Ponta do Sol, nous avions réservé une chambre à l’Enotel Baïa… L’hôtel le plus extra du monde^^ (ou du moins, du monde à Madère !) Les chambres sont spacieuses, avec vue sur la mer… et le petit-déjeuner… Miam ! Un régal ! Le buffet ne manque de rien, je n’exagère pas ! On y trouve même des pancakes cuisinés sous vos yeux ou des milkshakes maison ! (ah oui, si te ne l’as pas encore compris, du chocolat, un peu de sucre et des pancakes, et je suis  conquise !)
  • A Porto Moniz, nous avons passé la nuit à l’EuroMoniz. Que dire si ce n’est que là encore, tout était parfait !( Chambre agréable, piscine couverte, jacuzzi, vue sur la mer, localisation idéale… ) L’hôtel propose également des petits paniers-repas aux randonneurs ! (5 euros pour 2 !)
  • Au nord de l’île, nous nous sommes établis une nuit dans l’une des chambres d’hôtes de la Casa das Proteas.
  • Avant de reprendre la route pour Funchal, nous avons dormi à l’Enotel Golf de Santo da Serra… Là-encore, je ne peux que te le conseiller…

 DSC_9670

 

 

  • « Bon, on part quand ? »

Quand tu veux ! L’île de Madère est située au large du Maroc, en zone sub-tropicale donc… et jouit donc d’un climat tempéré et de températures clémentes tout au long de l’année… Les hivers sont doux, les étés guère étouffants (le ciel était même plutôt grisâtre, la plupart du temps^^) Alors, amène-moi vite ton porte-monnaie, je me charge de tout réserver !

 

DSC_3667

 

 

 

 

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.