A la Une La chronique du bourlingueur Vie pratique

Dis… Tu m’accompagnes… à Florence ?

Je ne sais pas vous, mais, personnellement, mon copain rechigne souvent à m’accompagner en vacances.Pas pratique quand on a la bougeotte… Je déploie sans cesse de nouveaux arguments pour le convaincre de me suivre, mais n’est pas bourlingueur qui veut. A défaut d’avoir le regard  du Chat Potté,  je suis devenue une pro pour convaincre mon entourage, quel qu’il soit, de céder à mes dernières envies d’évasion !

DSC_7245

« Qu’est-ce que j’irais faire à Florence ? »

Comment oses-tu poser cette question ? Florence est connue pour être un musée à ciel ouvert ! On en prend plein la vue à chaque coin de rue, on s’attarde sur les détails… J’ai justement profité de ce deuxième séjour pour m’appesantir sur ces derniers, tout en redécouvrant les sites qui m’avaient tant séduite il y a quelques années ! (Cela ne me rajeunit pas, tout ça !)

Pardi, tu goûteras à l’ambiance de la ville en savourant une glace sur la piazza del  Duomo, tu musarderas le long de l’Arno et traverseras le célèbre Ponte Vecchio en t’extasiant devant des bijoux que tu ne possèderas jamais,  tu dépenseras les calories avalées dans les pizzas en grimpant la colline qui mène à San Miniato, et de là, tu admireras le sublime panorama qui t’est réservé , tu jalouseras les muscles du David à la Galerie des Offices (enfin, cela reste une statue, ne t’en fais pas !), tu flâneras dans les jardins de Boboli, tu feras quelques emplettes au marché couvert de San Lorenzo, tu traverseras l’histoire et en apprendras un peu plus sur la famille Médicis lors de ta visite du Palais Vecchio, tu arpenteras les petites rues florentines et apprécieras les couleurs vives de leurs  façades, et tu le la joueras Robert Langdon  en explorant les sites mentionnés par Dan Brown dans Inferno ou en visitant la maison de Dante… Les activités, musées, églises et palais ne manquent pas à Florence. Le programme ne pourra qu’être intense, quelque soit le temps passé sur place !

DSC_7885c

 

« Stop, tais-toi une minute ! Tu m’as parlé de glaces et de pizzas…

On ne mange que ça, à Florence ? »

Florence regorge de bonnes adresses, et les spécialités italiennes sont les meilleures du monde, on est d’accord ! Des antipasti à la bistecca alla fiorentina, en passant par les différentes variétés de pâtes et leurs assaisonnements, ou les gratins et viandes cuisinées à la florentine, régale-toi !

Pour ce , tu n’auras que l’embarras du choix entre les différentes enseignes de la ville . Ne confonds pas les pizzerias, les trattorias (restaurants familiaux), les osterias (brasseries, grosso modo), les rosticcerias (traiteurs), les enoteche (bars à vin) , et les « ristoranti » (restaurants gastronomiques, plus chers donc). Ne t’inquiète pas, c’est moins compliqué que cela n’y paraît !

NB : Attention, en Italie, le pourboire est inclus dans le service, et des frais de « pain et de couvert » s’appliquent souvent et s’additionnent à la  note.

DSC_7639

 

 «  Florence, ça coûte cher ! »

OK, je te l’accorde, le berceau de la Renaissance  est l’une des villes les plus chères d’Europe, qui plus est en haute saison. Lors de notre premier séjour, nous avions acheté une offre « Dernière minute » sur le site Promovacances, et nous en étions tirés pour 300euros chacun (vol+hôtel) en février. S’en sortir à moindre prix le week-end de la Pentecôte n’était pas gagné, j’ai donc du ruser. (Une vraie renarde!)

  1. Commence par comparer les prix des vols vers Pise et vers Florence. J’ai gagné un peu plus de 100 euros sur mon billet d’avion, en atterrissant et décollant à Pise, à des horaires très corrects (arrivée à 9h, départ à 16h). L’aéroport n’est qu’à une heure de bus du centre-ville de Florence, et est desservi par  plusieurs compagnies, à des intervalles réguliers et pour un prix très abordable (10 euros l’aller-retour via Terravision). A 10h, notre bus nous déposait devant la gare de Florence, en plein centre-ville… Idéal pour bien profiter de la journée !

 

  1. N’hésite  pas  à z’yeuter les offres de chambres d’hôtes, de bed and breakfast, ou de locations d’appartements (du type Air BNB), qui permettent parfois de grappiller quelques euros et de bénéficier des mêmes avantages qu’à l’hôtel… (La piscine en moins, mais ainsi, pas besoin de t’engager dans  un régime-bikini avant le départ !) J’avais réservé une chambre au B&B Peterson, un petit « hôtel » aménagé sur un étage d’immeuble, à 1km de la gare, et environ 3km du Duomo. N’hésite pas non plus à t’excentrer un peu (mais pas trop !) des grands sites, ta balance (ou à défaut les conducteurs de bus de la ville) te remercieront, ton porte-monnaie aussi.

 

NB : Nous nous en sommes donc cette fois-ci tirés pour 188 euros par personne (vol+hôtel), pour un week-end de trois jours en juin. Pas mal, non ? N’oubliez pas d’ajouter à la note les frais de bus (10 euros par personne donc) et de parking (30 euros pour trois jours à Econopark).

DSC_7709

 

« Bon, on part quand ? »

Quand tu veux ! J’ai expérimenté Florence en hiver et en été, et j’ai beaucoup apprécié mes deux séjours sur place. La foule est bien moins dense l’hiver mais certains sites ne sont pas accessibles  pour cause de travaux d’entretien,  ou ferment plus tôt. Les températures sont toutefois relativement douces (quand on vit dans le nord de la France, il n’y a pas photo !) et il est agréable de flâner dans les ruelles de la ville sans avoir à emporter 3litres d’eau dans ton sac à dos pour ne pas te déshydrater (35 degrés lors de notre week-end!). Mais d’un autre côté, je dois reconnaître que me balader à des heures tardives le long de l’Arno ou dans les allées fleuries des jardins des Roses ou de Boboli tout en savourant cet avant-goût d’été ne m’a pas déplu… Bien au contraire !

 

DSC_7159

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    laurene
    29 juin 2014 at 15:31

    sympa l’article merci, ça donne envie, vraiment !

  • Reply
    My Little Discoveries
    24 juin 2014 at 7:54

    J’y vais dans quelques semaines, j’ai hâte!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.