Comment comprendre votre mec ?

Pourquoi les hommes ne veulent-ils pas d’enfants ?

Le printemps arrive à très petits pas (la preuve, le ciel est aussi morose que le congrès annuels des dépressifs). Avec le retour des beaux jours, les pelouses des parcs publics vont se couvrir de petits enfants, surveillés par leurs mères inquiètes regroupées sur les bancs du parc. Et là, lectrices de mon cœur belles comme le jour, vos instincts de maternité se réveillent lentement, vous ressentez ce manque au fond de vous, et que, hélas, votre copain/mari/ami (rayez la mention inutile) ne semble pas motivé à combler. Et d’ailleurs, chaque fois que vous avez évoqué le sujet avec ce dernier, il s’est retranché derrière un argumentaire varié qui semble préparé de longue date ! Mais rassurez vous, je vais vous révéler ce qui se cache réellement derrière tout ça !

POURQUOI LES HOMMES NE VEULENT-ILS PAS D’ENFANTS ?

Pourquoi les hommes ne veulent-ils pas d'enfants ?

 

C’est une constante que j’ai remarqué dans mon entourage proche ces dernières années. Lorsqu’un individu de sexe mâle et un individu de sexe féminin restent assez longtemps ensemble, qu’ils sont en âge de procréer et à peu près sains de corps et d’esprit, ils font un enfant. C’est limite aussi prévisible que le résultat d’un match du PSG. Et bizarrement, dans certains cas, lorsque je parlais seul à seul avec le futur père, je ne sentais pas la même motivation que lorsque je parlais seul à seul avec la future mère (oui, j’aime parler seul à seul).

Après avoir fait un sondage officieux auprès de mes potes (parce que si leurs copines l’apprennent, je suis un homme mort !), la plupart des raisons qui font que les hommes ne veulent pas d’enfant sont celles-ci : perte de liberté, peur de devenir casanier, poids des responsabilités. Un enfant, pour beaucoup d’hommes, c’est la fin des virées improvisées, des soirées foot-bières-potes, des sorties jusque pas d’heure…

Parce que l’homme, aussi poilu soit il, est accroc à sa liberté ! Il y tient autant que les sauvegardes de Call of Duty ou que le caleçon dédicacé de Zidane. Bien sûr, il s’agit d’une généralité, il existe des exceptions. Mais une grande partie de mes potes (qui représentent un sacré panel, quand même !) craint cette perte de liberté. Car, la liberté, c’est le souvenir d’une époque pas si lointaine, où ça festoyer gaiement avec la bande de copains, où ça draguait dur et ça buvait sec. Un temps révolu où l’on rigolait quand même vachement bien ! Une époque surtout où l’on ne pensait qu’à sa petite personne.

Ils craignent également de se gagatiser. Par la grâce des réseaux sociaux, on voit les photos de nos ami(e)s. Et les photos de nos ami(e)s en couple qui ont des enfants, même moi, je l’avoue, ça me saoule ! Les photos sur l’ordinateur, en fond d’écran, les statuts où l’on sait que le/la petit(e) a un rhume, une bronchite, une gastro, un coma éthylique… Ca ne me donne pas envie d’avoir un enfant, je ne veux pas devenir comme eux !!!! Et mes potes pensent pour beaucoup comme moi. Ils craignent de passer des weekends improvisés en bord de mer à l’entretien de la pelouse du pavillon ou du monospace.

 

Personnellement, je ne veux pas d’enfants. Ce n’est pas une question de crainte de perte de liberté (depuis que je suis avec ma copine, de toutes façons, y en a plus des masses, des libertés…), mais parce que ça ne m’intéresse mais alors pas du tout. J’adore passer du temps avec ma filleule de 2 ans, avec les enfants d’une de mes meilleures amies, mais je n’ai pas envie d’en avoir à moi. On m’a dit que c’était égoïste… Peut être… Mais de même qu’une femme revendique le droit d’être mère, je revendique le droit de ne pas être père. Je connais peu d’hommes qui pensent comme moi (et c’est heureux, car sinon, nous serions une espèce en voie d’extinction!), mais, lectrices de mon cœur, comprenez nous, et aimez nous quand même.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Punkie-Duncan
    25 mai 2013 at 21:44

    Il n »y a pas que les hommes qui revendiquent le désir de ne pas être père. Nous autre femme avons aussi le droit de dire NON à la procréation !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.