Livres

Gilles Legardinier – Demain j’arrête !

Qui n’a jamais fait quelque chose de complètement idiot par amour ? Sûrement pas Julie, le personnage principal du roman de Gilles Legardinier… Pour en savoir plus sur un mystérieux voisin qui vient d’emménager dans son immeuble, elle ne manque pas d’idées délirantes pour découvrir ce qu’il peut bien cacher…

Gilles Legardinier - Demain j'arrête !

Cette comédie féminine écrite à la première personne présente une particularité assez atypique car comme évoqué précédemment, elle est le fruit de l’imagination et de la plume d’un homme. S’il ne prétend pas, à l’instar de Mel Gibson dans Ce que pensent les femmes, savoir ce qu’il peut se passer dans la tête d’une femme, le fait qu’il fasse parler et agir son héroïne sans aucune considération psychologique est un brin perturbant. Passée cette impression étrange, on s’y fait et on adhère à l’histoire qui s’avère entraînante et touchante. Car si Julie reste un personnage parfois difficile à appréhender, les autres protagonistes (même les plus caricaturaux) se révèlent au fil des pages.

En refermant le livre, une bonne impression générale prime. La plume de Gilles Legardinier aura été efficace du début à la fin, simple mais sincère. La volonté de l’auteur d’offrir ce livre aux femmes se ressent et atténue largement tous les petits défaut qu’on lui pardonnera !

Quatrième de couverture :

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…

Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Avec cette première comédie, Gilles Legardinier, déjà remarqué pour ses deux thrillers L’exil des Anges et Nous étions les hommes, révèle une nouvelle facette d’une imagination qui n’a pas fini de surprendre. Drôle, percutant, terriblement touchant, son nouveau roman confirme ce que tous ceux qui ont lu un de ses livres savent déjà : Gilles a le don de raconter des histoires originales qui nous entraînent ailleurs tout en faisant résonner notre nature la plus intime. Voici un livre qui fait du bien !

Editions Fleuve Noir – Sortie en format poche aux éditions Pocket en avril 2013

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    aless
    13 mars 2013 at 18:46

    Je viens de le finir : super sympa à lire!
    Les hommes savent nous surprendre, surtout comme dans le cas présent!

    Seul outrage: il écrit tout haut ce que nous « manigançons » tout bas, et surtout, il déballe le cheminement que nous tenons face à nos « plans d’attaque très élaborés »!…quel manque de tact; goujat ;-)

    Mais les femmes aiment les goujat parait-il!?!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.