CD

Carmen Maria Vega – Du Chaos naissent les étoiles

Du Chaos naissent les étoiles est le deuxième album de Carmen Maria Vega. La guatémaltéco-lyonnaise revient avec un album qui balance, dans tous les sens du terme.

Carmen Maria Vega (lire notre interview de Carmen Maria Vega) est capable de tout chanter. N’entendez pas par là que sa voix tantôt forte, tantôt douce et parfaitement maîtrisée se prête à toutes les mélodies. C’est certes vrai mais ce serait réducteur. Non, ce qui frappe, c’est qu’elle a le don de faire passer toutes sortes d’émotions. Elle sait nous faire passer du rire aux larmes d’un titre à l’autre.

Son premier album, sobrement intitulé Carmen Maria Vega (lire notre chronique du premier album de Carmen Maria Vega), semblait avant tout conçu pour la scène. Très nouvelle scène dans l’esprit, il misait avant tout sur des textes savoureux, interprétés de manière spectaculaires sur scène. Le talent de cette lyonnaise y prenait toute sa dimension. On n’assistait plus à un concert mais à une suite de pièces de théâtres mises en musique. Résultat des courses, l’album perdait quelque chose, passait pour presque uniforme lorsqu’écouté sur une chaîne.

Du Chaos naissent les étoiles apporte une dimension supplémentaire. La variété y est de mise, au sens noble du terme. Les textes n’ont rien perdu de leur acuité mais les titres arborent une flopée de styles différents. Cette fois-ci l’aspect pièce de théâtre est perceptible même lors d’une écoute au coin du feu. On y retrouve Carmen Maria Vega tantôt en maîtresse de cérémonie (La Marquise), dans une complainte déchirante digne d’Edith Piaf (Le Soldat) ou encore en train de balancer sur l’industrie musicale (Country). Tout ça est raconté sur des rythmes qui fonctionnent du tonnerre. Ce deuxième album ne laisse plus beaucoup de doutes : Carmen Maria Vega est une grande artiste.

A écouter : La Marquise, Le Soldat, Country, Invité chez moi, Papa

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.