Chanteuse rock

Lykke Li

Parmi les incontournables tubes de l’été, le remix d’« I Follow Rivers » est certainement un titre qui a bercé vos sorties estivales. Depuis le printemps dernier,  la version revisitée du DJ The Magician qui sévit sur toutes les radios et enflamme les dancefloors internationaux, a permis de mettre en lumière l’original interprété par la chanteuse Lykke Li, et par la même occasion l’album dont il est issu : Wounded Rhymes. Un coup de pub inespéré et un prétexte irréfutable pour découvrir l’univers de cette alchimiste de la voix et du son, tribal ou électro, c’est selon, opérant à merveille sur la pop, indie rock, folk inclassable, de la jeune suédoise !


Globe-trotteuse polyglotte

Li Lykke Timotej Zachrisson, Lykke Li de son surnom (ndlr : prononcez Likkili) est née le 18 mars 1986 à Ystad, une petite ville du sud de la Suède. Son père est musicien (membre du groupe Dag Vag), sa mère photographe et lui transmettent très tôt le virus du voyage : après un bref passage à Stockholm, la famille (composée d’une sœur aînée Zara Lou et bientôt d’un petit frère Zacharius) déménage au Portugal, d’abord dans un petit village de montagne, puis à Lisbonne, la capitale, avant de s’installer successivement au Maroc, en Inde puis au Népal. Comme prédestiné à cette ouverture linguistique et culturelle, son prénom même est emprunté au norvégien et pourrait se traduire par « Bonheur » ou « Heureuse » !

En grandissant, Li Lykke sait que c’est dans la musique qu’elle souhaite percer. Après un bref passage par les Etats-Unis à l’âge de 19 ans, la jeune fille décide d’y poser ses bagages un peu plus longuement deux ans plus tard, avec dans l’idée d’enregistrer son premier album.

Chroniques de Jeunesse
Après avoir fait ses premières armes avec le maxi « Little Bit » sorti l’année de ses 21 printemps, Lykke Li passe à l’étape incontournable du premier album. Youth Novels sort donc le 30 janvier 2008 avec derrière les manettes Björn Yttling du groupe Peter and Björn et le producteur Lasse Mårtén. Exception faite de « Tonight » qui est certainement l’un des morceaux les plus nostalgiques de l’album, « I’m Good, I’m Gone », « Breaking It Up » et surtout « Dance, Dance, Dance », énorme carton en France et en Australie, Youth Novels sonne optimiste et enjoué, baigné par les souvenirs de l’enfance mais déterminé à croquer à pleines dents dans l’instant présent. Sortir de l’anonymat, ça c’est fait : Lykke peut maintenant inaugurer l’étape des collaborations musicales en s’illustrant l’année suivante sur le « Gifted » de Kanye West/Santogold et en signant le titre « Possibility » pour le deuxième volet de Twilight : Tentation.

A l’épreuve délicate du deuxième album, Li met les bouchées doubles. Son groove se fait plus intimiste, sa voix plus brûlante encore sur Wounded Rhymes, distribué le 25 février 2011, à l’instar du précédent, sur son propre label LL Recordings. Ça et là, la juvénile insouciance a laissé place aux tourments de l’âge adulte, où le sexe et le pouvoir (« Get Some ») se disputent à l’amour (« I Follow Rivers »), et la tristesse (« Sadness is a Blessing ») à la joie (« Youth Knows No Pain »). Applaudie par la critique qui salue la maturité artistique et le mélange si charmant de pop sixties, garage rock, world et folk qui fait sa patte, la jeune femme se doute-t-elle que l’opus n’a pas dit son dernier mot ?

Je suis des rivières
Un nouveau chapitre s’écrit dans la saga Li lorsque le DJ belge The Magician, également connu sous le nom de Stephen Fasano, décide de remixer le titre « I Follow Rivers ». Et la magie opère plutôt bien pour celui qui s’est auparavant fait remarquer  par son travail sur des morceaux de MGMT (« Electric Feel ») ou Sébastien Tellier (« Kilometer »). Une véritable alchimie même se produit sur les ondes radiophoniques de ce printemps 2012 où le grand public tombe sous le charme de cette femme-enfant à la voix si plaintivement séduisante. Un coup de baguette magique qui permet de (re)découvrir Wounded Rhymes, l’album derrière le hit, qui, grâce à cette seconde vie et la campagne de promotion qui s’ensuit, dépasse bien vite la barre des 7000 exemplaires initiaux. Le monde entier peut maintenant succomber au phénomène Lykke Li.

Des scènes et des concerts un peu partout (en France, dernièrement à la Cigale et au Printemps de Bourges, respectivement les 21 et 22 avril derniers), des collaborations florissantes pour le collectif INGRID dont elle est l’une des membres fondateurs, comme pour l’album hommage au groupe Fleetwood Mac sur la chanson « SIlver Springs », Mademoiselle Li n’aurait sans doute pas imaginé mieux. « Je veux exprimer le désespoir et la nostalgie à travers des images et intensifier la vie. C’est [le cinéma] la même chose qu’avec la musique : rendre les choses plus grandioses qu’elles ne le sont », se confiait-elle à ses débuts auprès de The Guardian (http://www.guardian.co.uk/music/2010/dec/13/lykke-li-interview-twilight-kanye-west). Au final, une actrice de ses chansons comme de sa propre vie, qui n’a certainement pas fini de nous surprendre !

(Les photos proviennent du site http://www.myspace.com/lykkeli).

Sources

Sites
http://lykkeli.com/
http://atlanticrecords.com/artists/lykke-li/
http://www.rollingstone.com
http://www.allmusic.com

Articles
– Lykke Li: ‘I’m intense, and I get psychopathic, too’: http://www.guardian.co.uk/music/2010/dec/13/lykke-li-interview-twilight-kanye-west
– Lykke Li: The Swedish pop sensation shows wisdom beyond her years: http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/music/features/lykke-li-the-swedish-pop-sensation-shows-wisdom-beyond-her-years-852260.html
– Beaux jours pour Lykke Li : http://www.sweden.se/fr/Accueil/Style-de-vie/A-lire/Beaux-jours-pour-Lykke-Li/
– Lykke Li, le tube surprise : http://www.leparisien.fr/musique/albums/lykke-li-le-tube-surprise-19-04-2012-1961953.php
– Lykke Li reprend “Silver Springs” de Fleetwood Mac: http://www.lesinrocks.com/2012/06/buzzodrome/lykke-li-reprend-silver-springs-de-fleetwood-mac/

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    MTRMusic
    6 septembre 2012 at 11:45

    La chanson I’m Good I’m Gone est simplement merveilleuse.
    Ma découverte de la semaine après avoir entendu Lykke Li sur Youtube lors d’un black cab session. Je suis sympa, je partage : http://www.youtube.com/watch?v=A8BelFFHpQk

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.