Curiosités

Licia Chery

Blue your mind, c’est le nom du nouvel album de Licia Chery, tout fraîchement paru. Un opus clairement soul, à écouter sans modération.

Si Please, le premier extrait de Blue your Mind, présente un rythme plutôt tranquille, ce n’est pas le cas de tout le reste de l’album. Licia Chery explore toutes les voies de la soul, comme en témoigne le très entraînant You make me blue. Laissons maintenant la parole à l’artiste…

Si tu devais te présenter en quelques mots ?

Combien ?… Je m’appelle Licia Chery, j’ai 27 ans, je suis auteur compositeur et interprète. Dans un style entre la soul, la folk, la pop et le blues. Et mon album Blue your mind sort le 11 juin.

Peux-tu nous raconter tes débuts sur scène ?

Ca remonte à l’école primaire. J’ai toujours cherché à monter sur scène dès que possible. Que ce soit pour danser ou chanter en chorale. A 14 ans, je suis montée sur scène pour la première fois toute seule. Et ma réaction, ça a été : c’est ça que je veux faire ! Et ensuite, j’ai sortie mon premier album à 19 ans et je suis partie en France.

Que voulais-tu mettre en avant sur Blue your mind ?

Mon premier album était avant tout réalisé et mixé par ordinateur. Je voulais cette fois jouer avec de vrais musiciens. Le premier était plus R’n’B aussi. J’ai maintenant muri, j’ai plus de choses à dire. Et il fallait absolument que je mette un titre en créole, qui se trouvait déjà sur le premier album et qu’on me demande à chaque fois que je monte sur scène. Si je ne l’avais pas mis, je crois que je me serais faite lyncher !

Plutôt scène ou studio ?

Toujours scène ! Sur scène, je n’ai peur de rien, je vis. Le studio, je le fais naturellement mais je préfère le partage direct.

Quels sont les albums qui traînent sur tes étagères et qui t’ont bercé ?

Les compositions des Beatles ! Je trouve ça harmoniquement dingue. Et les standards de la soul, comme Ottis Redding ou Billie Holliday, pour la mélancolie naturelle de leurs voix. Et pour la scène, Michael Jackson. Il apporte quelque chose de magique.

Que prévois-tu pour la suite ?

J’achève les morceaux de mon cinquante-quatrième album ! Sérieusement, je compose sans arrêt. Et lorsque vient le moment de sortir un album, je me pose pour faire mon choix.

Notre magazine s’appelle Save My Brain… Sauver les cerveaux. Comment peut-on le faire ?

En écoutant Blue your mind !

Quels sont tes derniers coups de cœur culturels ?

Au cinéma, je ne vais pas être très originale, en citant Intouchables. Coté livres, j’ai bien aimé Adieu mon frère, d’Edwige Danticat. En musique, c’est We Are Young. Et pour la mode, j’adore les créations d’Anne-Valérie Hash. D’ailleurs, je porte une de ses robes sur la couverture de l’album, même si ça ne se voit pas beaucoup !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Oups
    24 août 2012 at 16:15

    Cet album est une perle. Je ne peux pas m’arrêter de l’écouter et je suis loin d’être seul. Une petite communauté se créé autour de cet album. Venez la découvrir sur http://www.blue-your-mind.com Vous pourrez retrouver toutes les infos et contacter d’autres Fan près de chez vous.
    Oups,

  • Reply
    Lou
    24 juin 2012 at 21:47

    Je ne connaissais pas et là j’écris avec « Please » en fond et j’adore! A la fois chaud et nostalgique. Merci pour cette découverte et cette jolie interview.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.