30 secondes pour sauver son cerveau

« Prendre son pied »

Savez-vous d’où vient et ce que signifie l’expression « prendre son pied » ?

Dans cette expression, lorsque l’on parle de « pied » il ne faut pas le comprendre au sens de petit peton, panard, péniche ou bien encore arpion… mais plutôt au sens de l’unité de mesure (la plus ancienne et encore largement utilisée dans le monde).

Selon une croyance populaire bien établie, cette expression serait née au temps des corsaires français.

Ces militaires, à ne pas confondre avec les pirates puisqu’ils étaient autorisés par le Roi en temps de guerre à attaquer les navires ennemis, une fois revenu à terre, divisaient leur butin en trois parts égales : une pour le Roi, une pour l’armateur (la personne qui arme et équipe le navire), et une pour l’équipage.

Afin de partager équitablement l’or entre eux, ils réalisaient des petits tas d’un pied de haut (soit environ 33 cm). Ces petits tas étaient ensuite distribués dans l’ordre hiérarchique : chacun son tour, chaque corsaire venait prendre son pied pour pouvoir ensuite le dépenser de la manière la plus agréable possible au port avant de repartir en mer…

« Prendre son pied » signifiait donc avoir son compte, par extension être satisfait. Aujourd’hui, l’idée d’argent s’est effacée et il ne subsiste plus que la notion de plaisir.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Pulupulu
    21 juin 2012 at 12:01

    Je me suis couchée moins bête hier soir ;)
    J’adore savoir d’où viennent les expressions !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.