A la Une Edito

Spécial 4 ans : Chronique d’une journée ordinaire

Je sais, lectrices adorées, vous vous demandez ce que c’est que cette chronique. Eh bien figurez-vous qu’en cette journée du 4ème anniversaire de votre journal préféré, Notre Sainte Rédac Chef m’a demandé de raconter comment se passe une journée dans les bureaux de Save My Brain, afin de vous dévoiler les côtés les plus intimes, les secrets les plus inavouables, les tics les plus irritants de mes très estimés collègues. En ce jour béni, à travers mes yeux un peu embués par les nuits courtes et les soirées à rallonge, la vérité va vous être révélée !

Albert fête les 4 ans de Save My Brain

8h30 : A peine arrivé à la gare, suite à ma recherche de coins exotiques pour la chronique du bourlingueur, je cours en sautillant pour rejoindre le Save My Brain Building.

8h50 : En compagnie des autres chroniqueurs, je me prosterne devant le portrait de Notre Sainte Rédac Chef en psalmodiant le « Notre Sainte Rédac Chef qui êtes si grande ».

9h : Dans l’ascenseur, Najoua et Olivier entreprennent de nous faire le compte rendu de toutes les infos de la nuit.

9h10 : Arrivés à nos bureaux, nous récitons le « Notre Sainte Rédac Chef qui est puissante » devant la photo (dédicacée pour les fayots) qui trône sur notre poste et nous faisons un gros bisou à Albert.

9h15 : Nicolas profite de son statut de bras droit pour arriver en retard, mais super bien sapé, tout en ayant pris soin de draguer la nouvelle standardiste intérimaire stagiaire.

9h35 : Alejandra arrive également en retard après avoir grimpé à pied les 749 marches qui mènent au sommet de la tour SMB, sans même avoir transpiré une seule goutte.

9h58 : Effervescence dans l’open space, « Elle » arrive, « Elle » est en bas… Une rapide prière au « Notre Sainte Rédac Chef qui est trop balèze » et un coup de lingette sur Albert.

10h05 : Pour fêter son arrivée, tous à la machine à café ! Agnès nous raconte toutes les blagues qu’elle a entendu au dernier one man show, pendant que Marie improvise en air guitar le concert d’hier soir (Adamo ou Michel Sardou, je ne sais plus…).

10h32 : Réunion à cette heure là précisément parce que Notre Sainte Rédac Chef adore le 32, et, en même temps, c’est l’heure de la pub pour Marine.

10h45 : Débats de la matinée entre Margot, Marion et Chloé : quelle est la taille idéale d’un sac ? Le vintage c’est classe ou pas ? Le prince charmant existe-t’il ? Est-ce que la taille du sac vintage permet de mieux draguer le prince charmant ?

11h00 : Arrivée du courrier : un sac de lettres d’insultes (truffées de fautes) de mineures de moins de 15 ans pour Pink Lady (suite à l’article sur Rihanna) et un sac de lettres écrites par les mères des susdites ados pour Camille (suite à l’article sur Christophe Maé).

11h16 : Un semi remorque se gare, il contient les lettres d’amour, cadeaux, bagues de fiançailles, sous vêtements portés, menaces-de-mort-si-je-me-case, que mes lectrices m’envoient.

11h30 : La photocopieuse est en panne, Morgane de Be pragmatic, la répare avec deux trombones et un écureuil.

11h45 : Afin de peaufiner le test « Êtes-vous irritable au boulot ? », je lance depuis un quart d’heure des boulettes de papier dans le décolleté de mes collègues.

12h : L’heure de la cantine, Céline nous sert tous ses petits plats, que Notre Sainte Rédac Chef goûte devant nous pour savoir si tout est à son goût !

12h30 : Notre Sainte Rédac Chef a décidé que nous n’avions plus faim, alors qu’Alex était en train de refaire une super œuvre d’art qu’il a vu avec sa purée.

13h : Pour digérer, Christine, Cyrielle et Nicolas lancent un grand concours de karaoké.

13h30 : Après plusieurs chansons et un « Notre Sainte Rédac Chef qui êtes top moumoute », nous reprenons le boulot.

13h51 : Laurence cherche partout son livre du mois que j’utilise pour caler la machine à café et sur laquelle je suis en train de dormir.

14h15 : Alexandra vient de terminer sa nouvelle crème et essaie de convaincre les filles qu’elles ont des rides pour pouvoir la tester.

14h30 : Caroline me réveille en éclatant de rire devant la page facebook de Justin Bieber.

14h45 : Alex le macho pirate l’ordinateur de Camille et remplace le fond d’écran de Colin Firth par Richard Gasquet.

15h07 : Pulupulu, Hélène et Patchouli nous convoquent dans la salle de réunion pour nous montrer le portrait géant de Notre Sainte Rédac Chef, réalisé à grands coups de post-it multicolores.

15h15 : Emportée par ce moment lyrique, Fanny lance une magnifique prose à la gloire de Notre Sainte Rédac Chef.

15h36 : En tant que chroniqueur ciné, c’est mon tour de faire cuire le pop corn pour la séance de l’après-midi.

15h55 : Notre Sainte Rédac Chef décide que tout le monde a envie d’un café, du coup, pause café générale ! Plus de touillettes, Morgane en fabrique avec deux brindilles de ficus et un ventilateur.

16h10 : Déguisée en femme de légende du mois, Charlène se lève d’un coup et décide d’aller bouter les Anglais hors de France en reprenant Orléans.

16h28 : Après nous avoir fait danser la danse des canards en ouzbek, Emeline entreprend de trouver une reprise de Big Bisous de Carlos en ougandais, parce qu’elle veut une excuse légale pour m’embrasser.

16h55 : C’est bientôt l’heure de partir, mais on n’arrive pas à décoller Marine de l’écran de la série qu’elle regarde.

17h : Une nouvelle journée finie à la gloire de Save My Brain et de Notre Sainte Rédac Chef qui pète le feu.

17h05 : Dans l’ascenseur, Najoua et Olivier entreprennent de nous faire le compte rendu des infos de l’après midi…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.