Horoscope

Horoscope n°35

Hello et bien le bonjour à vous lectrices de mon cœur adorées ! Et oui, il fait beau, les oiseaux cuicuitent dans les arbres, les jours se rallongent, vos jupes raccourcissent, que faut il de plus à l’humanité pour vivre pleinement heureuse ? Moi, personnellement, je me contente parfaitement de ces parties de vous-mêmes que vous dévoilez généreusement à mes vieux yeux fatigués, qui retrouvent une étincelle de vie lorsque vous virevoltez sous la légère brise de mai !!!! Ah, merci, mon Dieu d’avoir créer des choses aussi merveilleuses que la femme, la machine à café et le rugby à 15 ! Inspiré par ces douceurs qui rendent la vie plus belle, permettez moi de vous soumettre les prévisions mensuelles issues des maigres tressautements de mon encéphale disproportionné, et n’oubliez pas, la vie est belle !

BELIER :

Et paf, sans prévenir, ni même frapper à la porte, les beaux jours reviennent !!! Après de longs mois d’ennui, de solitude, de films à la noix de coco, vous voilà prête à entamer cette saison des amours avec une motivation en béton armé, un sourire longuement travaillé après une révision complète chez votre dentiste (3 détartrages, 2 caries et 5 plombages plus tard), un régime encore à peaufiner mais qui vous donne d’agréables rondeurs (comme dit le sage, « une femme sans formes, c’est comme un pantalon sans poches, on ne sait pas où mettre les mains. »), 5 épilations couplées cire/rasoirs/débroussailleuse,… vous êtes méga parée de la mort qui tue pour repartir en chasse et cuicuiter à votre tour en mangeant des pommes d’amour et en vous gavant de fredaines et autres étrangetés que seuls les amoureux comprennent ! C’est parti !

TAUREAU :

Vous êtes méga en manque d’affection, mes chères lectrices bovines (pas en référence à votre physique, hein ?), vous avez-vous aussi eu beaucoup de mal à surmonter ces longs et froids mois d’hiver, sans même un compagnon de couette, un voisin, une hôtesse de caisse, ou même un chat qui aurait pu vous témoigner un minimum de sympathie…Rien, que dalle, nada, walou ! Du coup, vous allez traîner votre âme en peine et votre physique avantageux (mais si, il est avantageux, c’est Jéjé qui vous le dit !) dans les parcs, les terrasses de café, les allées du centre ville (même un bled complètement paumé dans le Périgord a un centre ville alors ne faites pas votre difficile !), les centres commerciaux, les alcooliques anonymes, n’importe où où il y a du monde, des hommes prêts à vous aborder, et mêmes des chats prêts à être caresser,…Allez, tout le monde dehors !

GÉMEAUX :

Pourquoi avoir le moral chonchon alors qu’il fait si beau dehors ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi ???? (J’insiste parce que je suis un gros lourd). Il y a tant de raisons d’être triste en ce bas monde (inflation, crise économique, événements climatiques, le championnat de France de foot,…) qu’il faut profiter de chaque jour pour sourire. D’abord, parce que ça muscle les mâchoires et que ça fait prendre l’air à vos dents de devant, ensuite parce qu’on ne va jamais embêter les gens qui sourient, alors que si vous faites votre tête triste (comme lorsque vous avez appris que j’étais un gros lourd), on vient tout de suite vous demander d’un air condescendant ce qui ne va pas. Par contre, quand vous souriez, tout le monde s’en fout (J’aime mes congénères !). Allez, on s’entraîne : souriez…encore….encore….parfait, on ne bouge plus jusqu’au mois prochain !

CANCER :

Vous, lectrices du Cancer, qui êtes le soleil de mes journées (si vous n’êtes pas le mien, n’oubliez pas de dire à votre copain de ma part la chance qu’il a d’en avoir un) le retour des beaux jours vous procure une motivation professionnelles en acier trempé ! Chaque hiver, vous vous renfermez sur vous-même comme une huître protégeant sa perle…Mais une fois les beaux jours revenus, votre sourire, votre chaleur et votre bonne humeur pourrait motiver un employé des impôts aigri et vieux garçon. Vous encouragez chacun de vos collègues, vous proposez de profiter du beau temps pour pique niquer dehors, vous payez tournée de café noisette sur tournée de café noisette (mais sans sucres, hein, faut pas déconner !), tout ça pour que le soleil, qui brûle nos chairs, chauffe aussi l’ambiance de votre travail : bonne ambiance, gens heureux de venir bosser, vous allez déchirer ce mois ci !

LION :

Vous aurez Jupiter dans l’autobus, et le Taureau dans la Maison de votre grand-mère. Autant dire que ce mois de mai va envoyer du bois et pas qu’un peu !!! Vous n’avez pas compris un traître mot de ce que je viens de dire ? M’étonne même pas de la part des femmes membres assidues de ce signe astrologique ! Que vais-je faire de vous ? Déjà, me faire larguer par 3 des vôtres, merci bien, mais même en y mettant du mien, et en faisant acte de tolérance (sois disant « vous n’êtes pas toutes les mêmes ! »), non, je ne peux pas ! Si je peux ? Bon d’accord….Alors donc, pour reprendre, vous allez avoir un mois chargé de rencontres : l’homme de votre vie, de nouveaux amis, moi-même, votre humble serviteur (pour les plus chanceuses !), mais aussi votre conseiller bancaire (pour votre découvert « kingkongesque ! »), les agents des impôts, …. Vive le mois de mai !

VIERGE :

Vous n’aimez pas les beaux jours, mes douces (et moins douces, ne faisons pas le difficile) amies Vierge. D’abord, parce que votre peau est plus propice aux coups de soleil qu’au bronzage parfait d’une sirène hawaïenne, type Pamela Anderson. D’accord, vous aussi, vous avez une plastique parfaite, mais à part les pervers, personne ne trouve les écrevisses bien foutues. Le seul avantage que vous auriez serait encore que les voitures s’arrêtent lorsque vous êtes au bord du trottoir, pensant que vous êtes un feu de signalisation. De plus, lorsque vous restez bien planquée à l’ombre sur une terrasse de café à lire mon autobiographie bouleversante (« Ma rencontre avec Chuck Norris » éditée chez Save My Brain éditions), vous êtes sans cesse importunée par des ouaiches casquette, qui vous trouvent « charmante », ou par des dragueurs du dimanche matin….Courage, la pluie va revenir !

BALANCE :

Et si vous cherchiez l’amour sur internet ? Après tout, vous ne m’avez rencontré que sur internet pour les moins veinardes d’entre vous (oui, mes collègues chroniqueuses ne connaissent pas leur chance, je sais !). Vous en avez assez des plans dragues bidons, des rencontres arrangées par les amis pour ne pas être 13 à table, et autre arnaques sentimentales… Vous avez donc décidé de prendre ça en main : longues discussions avec les possibles prétendants (pour que votre physique ne soit qu’un instrument de plus et non pas votre seul atout), études sérieuses des différents profils (pour éliminer les fans de tuning, de labradors ou de Johnny Halliday),… En clair, l’homme de votre vie, c’est vous qui le choisirez, et il a intérêt à s’accrocher aux branches pour vous séduire, parce que vous ne vous laisserez pas faire ! Courage, le bonheur, c’est simple comme un clic…ou pas !

SCORPION :

Vous ne vous trouvez absolument pas attirante en ce délicieux moi de mai, où l’on ne va rien fêter de particulier (tous les jours fériés tombent un dimanche, les salauds !). Vous trouvez que l’hiver vous a fait prendre du poids (sûrement dû au savant mélange raclette-tartiflette-absence totale de sport) et que la tondeuse risque de mourir d’indigestion si elle s’attaque à votre pilosité. Vous préférez donc vous calfeutrer chez vous à écouter les chansons de Linda Lemay, à manger de la guimauve et à tenir de grandes conversations sur l’avenir du monde avec Saturnin, votre poisson rouge. Manque de pot, pour faire des rencontres intéressantes, votre épicier ayant le même niveau de conversation que Saturnin, il faut sortir, traîner dans les bars, les spectacles, les concerts, les bourses aux livres, les lotos quine,…Donc, prenez votre courage à deux mains, et direction le magasin de jardinage le proche, parce que, à moins que votre esthéticienne soit magicienne (ou vachement bien équipée, genre taille haie), elle ne pourra pas grand-chose pour vous !

SAGITTAIRE :

« Pourquoi sortir rencontrer l’amour alors que vous l’avez déjà chez vous ? » allez vous me dire, chères lectrices Sagittaire, après avoir lu attentivement les prévisions magnifiquement rédigées (si c’est vrai !) pour les autres signes. Vous, vous en foutez, vous avez l’homme de votre vie dans votre vie justement. Mais croyez vous que la bataille est terminée et la guerre gagnée une fois que vous lui avez ouvert les portes de la place forte qu’est votre lit qui grince ? Eh bien, non, mes chères lectrices, car l’homme, sans affection, sans séduction, s’envolera au vent mauvais vers des damoiselles plus à même de lui fournir ce qu’il recherche, à savoir une femme amoureuse qui pourra comprendre qu’il rentre beurré d’une soirée chez son pote Jéjé (« quel déconneur ce Jéjé !! »), tout en sombrant dans les griffes de la super Playstation ! Alors, on se motive, on invente des jeux un peu coquins, on se met à call of Duty pour zigouiller du Teuton, et on va dans des soirées « juste entre filles » pour le faire bisquer ! Vous verrez, il ne bougera pas un sourcil !

CAPRICORNE :

En dépit de tout ce que j’ai pu dire précédemment, vous n’êtes pas convaincue….Qu’est ce que ça peut bien changer dans votre vie de tous les jours qu’il fasse beau ? Hormis le fait que cela fait sécher le linge plus vite, vous ne voyez aucun avantage au retour de l’astre solaire. Le fait que cela fait sourire ? Vous allez me citer du Shakespeare, « il y a des poignards derrière les sourires. » (Macbeth). Bon d’accord, c’est vrai que vous avez cette collègue qui sourit devant vous mais qui, une fois votre dos tourné, balance les pires insanités sur votre dos… Donc, me direz-vous, à quoi bon sourire ? Simplement parce que ça la fera ch… d’importance et que de toute façon, dans sa bouche, vous avez une vie super géniale : « elle sort tous les soirs en boîte, elle ramène un mec différent chaque soir,… »… Vous ne vous sentez pas surpuissante ? Non ? Ah bon…

VERSEAU :

Étrangement, le retour des beaux jours vous fait peur. Vous avez accumulé une telle surcharge pondérale ces derniers mois que vous ne voyez pas comment vous allez pouvoir vous débarrasser de toute cette masse graisseuse afin de tenter de rentrer de nouveau dans votre bikini sans faire pêter les rares coutures. L’avantage c’est que le beau temps étant revenu plus tôt, vous avez plus de temps pour vous préparez à cette fonte de masse. Alors, que choisir ? Reprise de sport ? Vous ne vous voyez pas avec une brassière en train de transpirer sur un tapis roulant (que vous aurez oublié de branchez d’ailleurs). Régimes multiples ? Vous n’aimez pas les carottes râpées en doses infinitésimales….Alors tant pis, vous n’aurez qu’à acheter un deux pièces un peu beaucoup plus grand… Plus pratique, moins fatigant, voilà THE solution !

POISSONS :

Vous ne pouvez pas vous permettre de sourire ou de profiter du retour des beaux jours, car, à l’image de Notre Sainte Rédac Chef, vous occupez une position de commandement, qui vous interdit les plaisirs simples des mortels que nous sommes. Pendant que nous autres, signes insignifiants, nos batifolons dans les parcs et autres jardins publics, pendant que nous errons comme des âmes en peine au bord des plages ensoleillées, vous, dans votre petit univers, vous œuvrez pour un monde meilleur en sachant que votre travail ne vous vaudra qu’un moment fugace de compassion de la part des autres… Allons, que diable, sortez de votre boîte, profitez de ces jours bénis, où il fait juste assez chaud et surtout pas trop froid pour que l’on puisse s’amuser sans avoir des auréoles sous les bras ou un rhume des foins. Le monde tournera toujours de la même façon, nous ne sommes que de passage en ce monde, alors profitons du séjour.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Lilith
    7 mai 2011 at 2:38

    La Capricorne dit fuck aux mauvaises langues et CARPE DIEM aux autres!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.