L'épinglée du mois

Télé réalité : recyclons les poubelles

Chers producteurs de real tv,

J’avais prévu de vous épingler sur votre nouveau programme que je qualifierais d’épouvantable à savoir Carré Viiip, j’avais même écrit une longue diatribe sur le sujet mais vous m’avez prise de court et annulé le programme. Je pourrais presque louer votre clairvoyance sur le coup mais ne soyons pas hypocrite : vous y avez cru, à ce programme. Et les décisionnaires de chez TF1 aussi.

Pourtant, tous les ingrédients de l’échec étaient là, dans le concept même de l’émission. Déjà, vous misiez sur un second degré de l’émission. J’ai envie de vous dire lol. Vous avez déjà vu des candidats de téléréalité la jouer sérieusement au second degré ? Ils ne rêvent que de célébrité et de gloire facile et leur QI moyen les empêche de prendre un quelconque recul. En rentrant dans la maison, ils se (re)voyaient déjà en haut de la piste, détaillant par le menu leur future carrière, qui serait chanteur, qui serait acteur et qui serait présentateur télé. Perso, je serais présentatrice télé, ça m’agacerait légèrement de voir de jeunes prétentieux sans talent annoncer sans rire qu’ils vont faire mon métier. C’est un peu comme si moi, j’annonçais devant la France entière (enfin, celle qui regarde l’émission) que j’avais pour ambition de devenir la nouvelle Laure Manaudou. C’est bien de le dire mais faudrait voir à un peu travailler pour ça. Passer dans une téléréalité n’est pas un travail.

Mais surtout, Carré Viiip soulignait malgré elle tout le vice (et le vide) de la téléréalité : fabriquer des stars de pacotille. Déjà, niveau casting, vous avez quand même bien assuré en prenant des candidats qui n’ont pas gagné (exception faite de Benoît qui depuis sa victoire à Secret Story n’a pas fait grand-chose de sa notoriété). S’ils n’ont pas gagné, c’est qu’ils n’étaient pas les chouchous du public, y a pas besoin d’avoir un doctorat pour calculer ça. Donc se coller devant la télé pour regarder des candidats que personne n’a choisi quand ils étaient dans une émission de téléréalité, je ne vois pas bien l’intérêt. Surtout que vous avez vraiment choisi la crème de l’insupportable : une hystérique qui a en prime changé de pseudo (Afida Turner), une pseudo féministe qui ne sait que crier « girl power » sans être capable de dresser un concept derrière (et on pourrait débattre de la posture féministe de choisir les codes machistes de l’érotisme pour revendiquer son girl power), un personnage bouffi d’orgueil et tête à claque puissance mille (FX), un pseudo macho qui n’est rien sans sa mère (Giuseppe). Finalement, les deux seuls qui me paraissent supportables, c’est Benoît et Thomas mais une fois séparés, on se serait bien emmerdés. Mention cependant à Marjolaine qui est la seule à avoir vu le marasme venir et a pris son canot de sauvetage avant l’impact avec le gros iceberg. Je ne parlerai pas des candidats wanna-viiip puisque lors de la seule émission que j’ai regardée, je n’en ai pas retenu un seul.

Mais surtout, la pire erreur, c’est de casser le seul rêve que vous vendez : la célébrité. Vous mettez de pauvres Viiip condamnés à se laisser ré-enfermer pour faire encore un peu parler d’eux, les paparazzades organisées n’intéressant plus personne. C’est vrai qu’ont fait ces gens depuis leur passage à la télé ? Il me semble que Marjolaine est présentatrice d’une émission de jeux vidéos, Cindy fait des chroniques… sur Secret Story et les autres ? Qui se souvenait d’Alexandra ? FX ? Même Benoît et Thomas, on les oublie peu à peu bien que je trouve que ce dernier est celui qui a le mieux géré son après Secret Story. On a promis à ces jeunes gens la lune, ils se retrouvent sans rien, juste une sale gueule de bois qui persiste. Mais ils s’y croient et pas qu’un peu « On est des Viiip, les autres nous envient, on a les numéros des paparazzis ». Au secours. Faut dire qu’à l’heure où sonnent les 10 ans de la téléréalité française, le résultat est effrayant : à part peut-être Kenza qui a écrit des livres, les autres végètent dans l’anonymat, ils ont comme qui dirait repris leur vie. Et la seule vraie star de la télé réalité à la française est suicidaire, dépressive et bouffie. Loana, que t’a-t-on fait ?

Alors mes chers amis, remettez votre travail sur l’ouvrage ou renoncez. On en peut plus de ces candidats sans fraîcheur qui ont déjà planifié leur « carrière », celle que vous leur faites miroiter et qui ne se concrétisera jamais. Peut-être que la seule qui a tout compris, c’est Emilie de SS3 : avec ses sous, elle a ouvert son propre salon de coiffure, métier qui était le sien avant la « célébrité ».

Et un petit paragraphe pour nos amis de chez TF1 qui m’ont fait bien rire : c’est facile de se désolidariser d’un programme qui n’intéresse personne en feignant la surprise « oh mais c’est vulgaire en fait… ». Vous avez déjà vu du raffinement dans une émission de télé réalité, vous ? Moi pas.

Cordialement, (non, je vous fais pas de bisous)

Pink Lady

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.