Humeurs Je n'ai pas testé pour vous

Changer de tête (radicalement)

Aujourd’hui je n’ai (vraiment) pas testé pour vous changer de tête. Car voyez-vous, c’est une très mauvaise idée.

Par changer de tête, j’entends passer de blonde aux yeux noisettes à brune aux yeux verts en une journée ou bien se faire poser des implants aux mâchoires et quelques injections de botox en même temps. Pas de mettre du gloss pour la première fois de sa vie un samedi matin avant d’aller au marché (quoique…).

Certes, la Saint Valentin est derrière nous et c’est peut-être la raison pour laquelle vous souhaitez changer de visage, pour, au choix, éviter votre nouvel ex ou ne pas être reconnue par le mec ultra collant de la compta qui, a cru bon de vous déclarer sa flamme (dégoulinante) à l’aide d’une grenouille en peluche qui gratte lundi dernier.

Au premier abord, je peux tout à fait comprendre ce genre de choses, mais il faut parfois savoir faire face et prendre le problème à bras le corps.

Sérieusement, vous n’allez pas bousculer votre existence pour une grenouille en peluche ?!!

Car oui, changer radicalement d’apparence a des effets secondaires qui pourraient même être classés en Evénements Indésirables Graves et qui devraient être signalés à la Pharmacovigilance si ce précédé faisait partie de la médecine. D’ailleurs, en un certain point, ça l’est. Car on peut passer par la case chirurgie pour modifier notre visage. Avoir un nouveau nez et de nouvelles paupières c’est bien beau, mais on ne vous avertit pas tellement des conséquences psychologiques que ce genre d’opérations peut avoir.

Premièrement tout le monde saura que vous avez eu recours à la chirurgie. Les congés maladie pour la grippe A, ça ne marche pas des masses et surtout, ça ne vous fait pas changer de couleur de cheveux.  Ni rehausser les paupières. L’excuse de l’opération du Saint Esprit, également appelé « Mais non Geneviève, je rajeunis naturellement ! » est épuisée, les huiles essentielles, les gens en savent un peu trop pour vous croire et les pilules made in America aussi.

Les gens vont s’inquiéter de vous voir sombrer dans le mensonge et le seul mérite de ce résultat sera d’avoir relancé les conversations à la machine à café « Mon dieu, cette pauvre Carole, elle ne va pas bien ! – C’est clair, je vais lui recommander mon psy, elle en a besoin ces temps-ci ». Bien sûr, vous n’êtes pas passée sur le billard pour que votre entourage vous trouve pire qu’avant, n’est-ce pas ?

Dans le cas d’une « transformation » (risquée) cosmétique, les gens penseront que vous faites votre crise de la 20/30/40/50/ménopause/adolescence en retard. Vous n’avez certainement pas besoin de ça non plus (et vous vous passeriez bien de Machine et son psy, encore une fois).

Il est évident qu’un peu de changement de temps en temps peut faire du bien, mais attention aux transformations radicales ou spectaculaires.

Il n’y a pas que votre physique qui change, mais aussi la perception que vous donnez aux autres ainsi que la vôtre sur votre propre corps.

La prochaine fois, réfléchissez-y à deux fois avant de dire « oui » à une coupe mulet violette…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.