Horoscope

Horoscope n°34

Tiens, et si je faisais un horoscope sympa ? C’est ce que je me suis dit la veille du jour où j’aurais du l’envoyé à ma chère collègue Camille (oui je suis un vrai glandeur, normal, je suis un mec). Bref encore de l’auto discrimination pour vous dire que ce mois ci, j’ai été sympa… Pas seulement pour les signes habituels, mais également pour ceux qui d’habitude en prennent plein la poire. Je ne sais pas ce qu’il se passe, peut être qu’en vieillissant, je m’aperçois de la futilité de l’existence humaine comparée à la grandeur de la nature…. Ou alors, j’avais juste envie d’être gentil…. Aaah, les femmes me perdront, comme disait ma grand mère….

BELIER :

Qui dit février, dit St Valentin… Et comme à chaque fois, soit vous êtes casée (donc cet horoscope ne vous concerne pas, vilaines filles heureuses que vous êtes !!), soit vous êtes célibataires (ou désespérées, tout dépend de la durée plus ou moins longue du susdit célibat). Et comme vous aussi, vous voulez recevoir des fleurs ou des chocolats par votre amoureux (et non par le gros boutonneux de la compta), aller au resto, ou au ciné, vous balader dans la forêt, donner à manger à des canards, bref, toutes les choses niaises que l’on fait au début d’une relation, vous allez doper vos profils Meetic et autres Edarling de toutes les photos sexy que vous avez pu trouver de vous (vous à la plage, vous sous la douche, vous à l’anniv de votre pote Gégé,…). Vous avez bien raison de mettre ainsi toutes les chances de votre côté, ce mois ci est le vôtre, foncez !

TAUREAU :

Vous allez mourir…. Enfin, vous croyez que vous allez mourir. Selon vous, plusieurs symptômes ne trompent pas : vous êtes fatiguée, vous avez le nez qui coule, votre médecin vous parle davantage du temps qu’il fait que de votre santé et vous avez surpris votre copain dans un magasin de pompes funèbres… Autant dire que, pour vous, d’après votre intellect surdéveloppé de working girl du 3ème millénaire, vous ne verrez pas la fin de l’hiver. Le fait que votre toubib s’inquiète pour ses plantations de poireaux qu’il surveille jalousement, que votre copain négociait un rabais pour enterrer sa grand-mère ne vous a pas effleurez l’esprit, pas plus que le fait qu’une mystérieuse épidémie de grippe fasse disparaître pour des durées plus ou moins longues vos collègues… pour vous, c’est clair, vous allez y rester… Et dire que vous ne m’avez jamais rencontré…

GÉMEAUX :

Qu’est ce qu’un rêve ? Pour faire simple (et parce que mon psy me rend dingue à chaque fois qu’il entreprend de me l’expliquer), il s’agit d’une émanation de notre subconscient, la porte ouverte vers la pièce de notre cerveau où sont entreposés nos désirs les plus fous, les plus irréalisables (en effet, vous avez moins de chance d’épouser en grande pompe l’acteur de vos rêves que de me croiser sur un site de rencontres). Il s’agit aussi de ce que l’on veut réellement dans notre vie de tous les jours comme un boulot passionnant, par exemple. Bon, parfois, il arrive que se produisent des périodes de vaches maigres, où le doute s’insinue dans les esprits faibles (vous êtes des femmes après tout), et vous fait bifurquer vers des voies moins attrayantes, mais financièrement attractives (ou alors avec des collègues aussi sexy que moi), et surtout bien perçu par votre entourage…. N’oubliez jamais, ce sont vos rêves… Si vous ne croyez pas en eux, personne n’y croira pour vous.

CANCER :

Votre boulot vous saoule. Je veux dire par là qu’il vous saoule déjà pas mal en temps normal, mais là, c’est le pompon comme on dit dans la Marine (j’implore votre pardon pour ce jeu de mots moisi !!). Vous ne supportez plus les blagues sexistes de votre collègue Gégé (sacré Gégé !), le café fadasse (que vous payez une fortune et que vous ingurgitez à fortes doses quand même), votre ficus décrépi, et même votre chaise à roulettes (dont il manque une roue depuis 6 ans, d’ailleurs). Vous avez besoin de changer d’air, de « danser la vie », comme le dit Grégoire (le chanteur, pas l’abbé), de trouver un autre boulot en clair. Mais voilà, vous avez sûrement un tempérament casanier (si, un peu, quand même….) et donc, changer…. pff… on sait ce que l’on perd, pas ce que l’on gagne…Et finalement, il est sympa, Gégé…Et le café, il n’est pas si dégueu… Allez, c’est ma tournée !

LION :

Vous, c’est carrément des vacances qu’il vous faut… Vous en avez sacrément besoin ! En effet, vous avez remarqué que le délicieux bronzage que vous aviez acquis lors de deux semaines idylliques aux Antilles avait peu à peu disparu, vaincu qu’il a été par la grisaille quotidienne, les néons de la ville, un régime déséquilibré et des soirées trop longues (aucun rapport, je sais). Du coup, vous décidez e vous évader ! Un œil sur votre réserve de jours de congés… C’est bon… Un œil sur votre compte…. Aïe, moins bien… Du coup, vous optez pour 3 chaleureuses semaines au soleil des côtes de la Manche, plus particulièrement sur les soyeuses plages de galets, avec des gens accueillants dans des villages déserts en cette saison, qui se demanderont sincèrement si vous êtes saine d’esprit… Le pied !

VIERGE :

Votre détestable perfection (oui, les autres signes sont faibles) a cependant une faille que l’humanité s’emploie à développer pour nous rabaisser à son niveau : il s’agit des soldes…. Évènement périodique, il déclenche chez l’ensemble de mes lectrices une hystérie collective aussi puissante qu’un concert des World’s Apart, même chez vous lectrices Vierge, et croyez bien que je le déplore. Aussi, ce mois ci les divinités divines vous autorise à faire abstraction de votre rôle de leader de la gente féminine. Ce mois ci, vous pouvez vous comportez comme une véritable psychopathe, vous pourrez défoncer les devantures à grands coups de parapluie, vous battre pour des débardeurs que vous ne mettre qu’une fois, bref, être une femme ! (Comment ça je suis convoqué dans le bureau de Notre Sainte Rédac Chef ?)

BALANCE :

On peut dire que vous êtes parfois un peu naïve (ou juste idiote, dirons les gens qui ont beaucoup moins d’ouverture d’esprit que moi !). Vous êtes toujours à espérer le meilleur des gens. Peut être que votre optimisme forcené y est pour quelque chose… Un vieux proverbe italien ne dit il pas « il faut espérer puisqu’il faut vivre. » ? Alors, du coup, vous êtes un rayon de soleil un jour de pluie, votre sourire rend le sourire aux gens (ou les énervent, selon qu’ils croient ou non que vous vous foutez complètement d’eux !), vous êtes un moteur pour votre entourage, vous allez chasser ce mois ci la déprime (notamment les Gémeaux, ils sont étranges ce mois ci) à grands coups de pompes dans le postérieur ! Allez, courage, vous allez avoir du boulot ce mois ci !!!!

SCORPION :

Vous n’aimez pas le froid. Non, franchement, c’est nul le froid… Vous tremblez, vous mettez des choses immondes, en espérant conserver le peu de chaleur corporelle que vous produisez, vous abîmez vos mains, vous devez faire attention où vous marchez, y a du vent,… je me répète, mais le froid, c’est nul… Vous préférez donc rester bien au chaud chez vous ou alors profitez de vos réductions au cinéma pour hantez les salles obscures aux grands écrans. Il y a de super bons films en plus, avec les récentes nominations aux Oscars, vous avez l’occasion de vous en mettre plein vos ravissantes mirettes… De plus, le gars qui s’occupe de déchirer les billets est super mignon, et vous avez l’air de lui plaire, donc foncez… Enfin, si toutes mes lectrices Scorpion vont au même ciné, bon courage au gars !

SAGITTAIRE :

Bon là, les filles, ce n’est plus possible. Ayant accompagné une de vos amies Vierge durant les soldes, vous allez vous apercevoir ce mois ci que le sémillant 36 des soldes de septembre n’est plus qu’un vague souvenir, et qu’il est désormais remplacé par un large 40… Avantage, vous n’avez pas à vous battre pour les fringues en soldes… Inconvénient, vous êtes partie pour renouveler l’ensemble de votre garde robe… Inconvénient n°2, vos chances de vous caser sont aussi épaisses que l’encéphalogramme d’un batracien… Donc, il est temps de reprendre les bonnes vieilles habitudes régimiesque, sinon, il vous faudra un parachute pour vous tailler une robe, quand au maillot de bain, n’en parlons pas, de peur de devenir un vrai mufle, voire salement grossier. Or, ma maman (que Notre Sainte Rédac Chef la bénisse !) m’a élevé dans le respect des femmes et la crainte du Jugement dernier, l’un dépendant de l’autre… Courage, et sortez les recettes de régime !

CAPRICORNE :

Certains membres de votre entourage (collègues, amies, voisins de palier,…) vous êtes méchante. Pas de la méchanceté banale, sans aucun but… Mais de la vraie, de la violente, de celle qui fait vraiment mal aux gens qui tiennent à vous ! Pourquoi, me direz vous, est ce que je parle de votre méchanceté ? Vous le savez que vous êtes cynique à souhait… Mais bon sang, pourquoi évoquez les évidences ? Tout simplement parce que, ce mois ci, y en a marre ! Je veux dire par cette phrase un petit peu réductrice que les divinités en ont ras la casquette de votre méchanceté ! Donc, pour montrer qui est le patron dans ce monde tordu, on va vous obligé à être gentille, à être polie et bien élevée, à répondre gentiment aux questions les plus évidentes, et ce, sur un ton égal dépourvu d’animosité ! Je sais, ça va être dur…

VERSEAU :

Et pourquoi vous ne seriez pas enceinte, vous aussi, tiens ? C’est vrai, tiens, touts vos amies en rêvent, certaines ont franchi le pas et ont un ventre de buveur de bière, d’autres encore ont des cernes jusqu’aux genoux parce que leur braillard à besoin de sa dose de lait toutes les 3 heures et que la Nature a été assez méchante pour que vous soyez la seule à allaiter… Donc, ce mois ci, en dépit des obstacles qui vous sont opposés (votre célibat, notamment !), vous allez tout faire pour vous retrouver, comme l’on dit assez galamment, avec un polichinelle dans le tiroir. Les nausées, les douleurs dorsales, les maux d’estomac, le régime alimentaire, les poussées d’hormones, rien ne vous effraie ! Vous le voulez, le chiard (que vous appellerez sûrement d’un prénom original comme Brandon ou Kelly), parce que vous pensez que rien n’est plus important que d’être mère…Vous dites ça parce que vous savez que je kiffe les mères célibataires, hein, petites friponnes ?

POISSONS :

« Et pourquoi ne ferions nous pas des Poissons le signe du mois ce mois ci ? ». Voilà tout ce que j’ai retenu de la grosse soirée chez Bacchus il y a une semaine, où on (mes potes divinités et moi) s’est carrément mis minable, mais quelque chose de bien ! On a bien rigolé quand Apollon a dis ça, mais après mûres réflexions (et plusieurs boîtes de paracétamol), je me suis dit que ce ne serais pas une si mauvaise idée… Après tout, personnellement, vous ne m’avez rien fait, vous avez juste manqué de chance en ouvrant vos petits yeux à la même période de l’année que Notre Tyrannique mais au combien Adorée Sainte Rédac Chef… Êtes-vous coupable au même titre qu’elle des avanies et quolibets dont je suis victime lors des réunions, ou autour de la machine à café ? Êtes-vous responsable de la dose écrasante de travail dont je suis accablé ? Je dis non ! Alors, ce mois ci, c’est pour moi, faites-vous plaisir !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.