CD

Melissmell – Ecoute s’il pleut

L’année 2011 débute sous les meilleures auspices avec la sortie du premier album de Melissmell intitulé « Ecoute s’il pleut ».

A 30 ans, cette jeune femme originaire de l’Ardeche qui compose depuis 5 ans a une voix, des tripes et du coeur. Son nom de scène est un mixage de la Mélisse, une plante tonique, et du « Smell like teen spirit » de Nirvana. Digne héritière de Betrand Cantat, de Brel et de Léo Ferré avec un timbre proche de celui de Janis Joplin, elle emporte nos suffrages dès la première écoute.

D’entrée, dans « Aux armes » elle ose mélanger « la Marseillaise » et « l’Internationale » avec des clins d’oeil à Gainsbourg et à la chanson que Noir Désir a interprété sur des paroles de Léo Ferré dont elle partage un penchant certain pour l’anarchisme. Avec sa voix puissante et légèrement éraillée, on a envie de la suivre sur les barricades derrière son drapeau noir. On retrouve des paroles engagées dans « Les enfants de la crise » et la voix de Melissmell atteint des sommets dans « Sens ma fatigue », « Sobre la muerte » et « Le silence de l’agneau ».

Melissmell parle aussi avec beaucoup de poésie de la vie et de l’amour. Comment rester indifférent à « Je me souviens », ma préférée, qui me touche à chaque écoute avec son intro au violoncelle et ses « Mamans » déchirants. Les mélodies sont parfaites sur de superbes balades comme « Ecoute s’il pleut », « Le mouton » , »Des nouvelles par les ondes » et « Plutôt réver ».

Un album extrêmement contagieux à écouter en boucle…

>> Retrouvez l’interview de Melissmell par Save My Brain

>> Le clip de Aux Armes

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.