Jeux vidéos

God of War III

L’année 2010 a été un cru assez exceptionnel en matière vidéoludique et les candidats ne manquent pas pour se partager le titre de jeu de l’année comme Mario Galaxy 2, Red Dead Redemption, Starcraft 2 ou Gran Turismo 5 (bon ok pas lui). Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de mon favori d’entre tous, celui qui m’a procuré le plus de plaisir en 2010 et que vous achèterez peut-être pour glisser sous le sapin. Ok il est sorti en mars mais on peut se le procurer partout pour 40€.

Je prends également le pari que les filles peuvent aimer autre chose que Mario ou Dragon Quest et qu’on est pas obligé de boire et de la bière et d’avoir du poil au torse pour aimer dérouiller du centaure ou du squelette.

L’histoire de GOW3 prend place dans la mythologie grecque. Sans trop entrer dans le détail (pour ceux qui veulent aller plus loin, voir ICI), Kratos est un brillant commandant Spartiate qui après avoir été la marionnette d’Arès qui l’a forcé à tuer sa femme et sa fille, puis l’objet de la trahison de son père Zeus, a une soif de vengeance insatiable. Le jeu commence donc où GOW2 s’était arrêté, Kratos part à l’assaut de l’Olympe accompagné des Titans, eux-mêmes pressés d’en découdre avec les Olympiens.

SCENARIO

Dès le départ on sait pertinemment que ce volet sera celui qui racontera la fin des dieux de l’Olympe. Vous vous en doutez, pas de vulgaire chute dans les escaliers ou de grippe à la noix, les dieux vont souffrir et la cause de leur destruction n’a qu’un nom : Kratos. En dépit d’être assis sur des bases de scenario solides, l’histoire de ce jeu pourrait tenir sur un timbre poste. Là où par contre le studio de Santa Monica frappe fort, c’est sur la mise en scène littéralement hollywoodienne du titre. De mémoire de joueur, rares sont les jeux qui vous laissent une telle impression, l’action est presque sans aucun temps mort. Dès la séquence d’introduction on en prend plein la tronche et les affrontements les plus épiques laissent le joueur à la fois ravi et exténué. Du grand art.

La petite différence de taille entre Kratos et un Titan ne lui fait pas peur. Qui d'après vous sortira vivant de ce duel ?

GRAPHISMES

Autant être direct tout de suite, le titre est dans le top 3 des plus beaux jeux consoles, pratiquement au même niveau que Uncharted 2, lui aussi sur PS3. Les décors sont à la fois crédibles et incroyablement détaillés, les effets de profondeur donnent l’effet d’y être. De très nombreuses créatures de la Mythologie y sont représentées comme les centaures, minotaures, harpies ou méduses, leur design a fait l’objet d’un travail extrêmement détaillé, Kratos, les dieux et les Titans ont fait l’objet eux aussi d’un soin tout particulier. Le tout tourne parfaitement à plus ou moins 30 images par seconde, même quand de nombreux ennemis sont présents à l’écran.
En plus d’être absolument magnifique, le jeu est aussi extrêmement violent. Les âmes sensibles peuvent passer leur chemin, Kratos fait couler des hectolitres de sang au point d’en être régulièrement recouvert. Les mises à mort sont très détaillées et toujours d’une incroyable cruauté.

Les décors sont vraiment somptueux...

GAMEPLAY

GOW3 est avant tout ce qu’on appelle un Beat Them All , un jeu de baston où des hordes d’ennemis s’abattent sur nous et veulent nous empêcher de progresser dans l’aventure (les BTA les plus connus sont Double Dragon ou Street of Rage). Dans ce domaine, sans être profondément révolutionnaire, le jeu reste un modèle du genre, l’impression de puissance dégagée par les attaques ne rendent pas pour autant le jeu facile, et c’est tant mieux. Le joueur aura à sa disposition un arsenal en plus des lames de base dont chaque arme permet un style de combat différent. Kratos peut entre autres tirer des flèches enflammées, électrocuter ses ennemis grâce au fouet, déclencher une tornade de coups de poignards ou défoncer le crâne de ceux qui se mettront en travers de sa route.
A ces combats s’ajoutent des phases de plateformes, quelques puzzles à résoudre et des cinématiques à base de Quick Time Event (on nous demande d’appuyer sur une ou plusieurs touches à un moment précis pour déclencher une action), le tout parfaitement équilibré, rien n’est trop long et on se ne s’ennuie jamais.

J’en connais quelques uns qui feront moins les malins dans 2 secondes...

DUREE DE VIE

Le mode normal se termine la première fois en une douzaine d’heures voir plus, selon qu’on aime trainer pour tout ramasser ou pas. Certains puzzles nécessiteront un temps de réflexion et parfois d’adaptation (mention spéciale aux muses). Un très grand sang froid sera indispensable pour terminer certains combats, l’esquive étant souvent notre meilleur atout.
A cela s’ajoute un mode difficile (Titan) puis très difficile (Chaos) à débloquer, 7 défis à relever et un mode arène viendront plus tard compléter le tableau.

MUSIQUES / SONS

Un mot rapide sur la bande son, là encore une véritable réussite, les musique sont absolument grandioses, parfaitement orchestrées, collent parfaitement à l’action et baignent dans de nombreuses influences qui vont de la musique classique à la musique tribale en passant par le Heavy Metal.
Les bruitages sont impressionnants de réalisme, les cris, les bruits de sabot, les craquements d’os sont incroyablement retranscrits.
Les voix françaises sont très satisfaisantes quoique comme souvent un cran en dessous de la VO, notamment pour Kratos et collent bien aux personnages.

Poséidon, le premier boss du jeu vous donnera du fil à retordre...

CONCLUSION

C’est clair, on ne peut reprocher grand-chose à GOW3 et pour son troisième volet sur console de salon des aventures de Kratos, les mecs de chez Sony Santa Monica frappent fort. Ils nous offrent un spectacle digne d’un blockbuster hollywoodien et largement à la hauteur des attentes des fans de la série, une sorte de bouquet final couleur rouge sang…

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Séb
    19 décembre 2010 at 15:04

    C’est vrai que c’est une précision importante, les 2 premiers opus étant déjà des modèles du genre, ils ont fait cracher les boyaux de beaucoup de PS2.

  • Reply
    Punkie
    19 décembre 2010 at 11:56

    En tant que fille, je peux dire que j’ai adoré ce jeux, ou plutot cette trilogie ! Les graphismes sont jolis, l’histoire interessante… Bref un bon bon pour ceux et celle qui aiment dérouiller du monstre

  • Reply
    Yo & Nico
    19 décembre 2010 at 11:31

    En voilà un jeu qu’il est bon! Mangez-en tous car les jeux de cette envergure se comptent sur les doigts d’une main.
    Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire des deux premiers opus parus sur PS2 mais qui ont une PS3, vous pouvez aussi acheter God Of War Collection. Ce blu-ray contient donc les deux premiers épisodes remasterisés en HD. Il se trouve à moins de 40€ aussi.

    De fait, pour le prix d’un bon jeu PS3 (~70~€) vous avez les trois jeux GOW !!!
    Alors heureux?!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.