CD

Jean-Louis Aubert – Roc’éclair

Jean-Louis Aubert nous revient maintenant, dixit le premier titre de son nouvel album «Roc’éclair», distribué par EMI music le 29 novembre 2010. Depuis 2008 et 2009, il avait sorti «Première prise» et «Un tour sur moi-même», deux albums Best-Of avec des reprises et des versions live, mais cette fois, quelque chose de plus grave se dégage, il est question de la vie.

On entend les guitares nues, le blues, qu’une poésie limpide vient relever au début de l’album. Dans l’esprit de Keith Richard, dont la récente autobiographie Life respire la spontanéité, il s’agit de retrouver une certaine naïveté. Que nous dit-il? Qu’il préfère chanter et danser pour se libérer d’un sol englué, sur son titre radio «Demain sera parfait». Il ne cesse d’interpeller l’autre, l’invitant à adopter cette même attitude souveraine et désinvolte. Il s’adresse à tout un chacun, et évoque cette faculté de reprendre de l’élan malgré une foule de choses qui nous affectent.

L’ami perdu est aussi plus que jamais présent sur cet album, il le guide du début à la fin comme sur les titres «C’est Con mais Bon» ou encore «Marcelle», les proches sont si précieux et ils vivent en nous comme des trésors. Mais malgré la tristesse de l’artiste suite à la disparition de son père cet album intimiste ne donne pas l’impression de chanter les fantômes, il laisse de la place à la chaleur.

Parfois il s’exprime quasiment à la manière de ces anciens penseurs, « Maintenant, je reviens/ Ce que j’ai toujours été/Je reviens de tout ce qui n’est pas moi», évoquant une sérénité nouvelle et un mouvement de retour à l’origine.

Pour parfaire ce retour, une tournée est prévue au printemps 2011, mais il y a une autre surprise: le musicien a enregistré une trentaine de morceaux qu’il nous sera donné d’entendre sur un autre disque de sept titres, qui accompagnera Roc’éclair cet hiver. Le musicien a joué tout seul sur une très grande partie des morceaux, c’est donc bien lui qui partage avec le public un vécu, au travers des sons de la guitare, du piano, de l’harmonica et du tambourin.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.