Média tics

Chapeau bas, Glamour

Alors qu’une partie de la blogosphère féminine s’insurge contre le dernier numéro du magazine Glamour, notamment à propos d’un édito sur les blogs mode qui ne fait pas dans la dentelle, moi, j’applaudis.

Pourquoi ? Parce qu’en touchant un point plus ou moins sensible (tout dépend pour qui…), la marque réussit à faire parler d’elle, le web est en train de s’enflammer et commente à tout va. Que ce soit en bien ou en mal, qu’importe au final , tant qu’on en parle ? Combien de filles vont acheter ce numéro, rien que pour juger et critiquer ensuite ? Combien vont en parler sur leur blog et crier au scandale, reniant par la même occasion ce soit-disant magazine chéri ?

Les réactions sont vraiment incroyables, toutes ces blogueuses qui s’offusquent… Qui aurait pu croire qu’un simple article mettrait le feu aux poudres ? Certaines blogueuses « influentes » y vont de leur plaidoyer et pour une fois, elles sont toutes d’accord. Ah, c’est beau la solidarité féminine dans l’adversité…

Mais quel est donc l’objet de leur courroux ? Rien de moins qu’une petite critique sur le « vrai business des blogueuses mode ». Comme si c’était la première fois que ce genre d’accusations était porté sur l’activité des blogs mode, qui ont le vent en poupe et s’invitent même jusque dans les étalages des grandes enseignes.

La blogueuse serait-elle trop susceptible ? On peut se poser la question… Glamour n’est qu’un magazine comme un autre, sa critique ne changera pas le cours des choses, et une grande part de son lectorat se moque sans doute éperdument de ces blogueuses avides de « pouvoir ». Alors, pourquoi clamer haut et fort que non, on n’est pas achetée et que oui on tient son blog par plaisir ? N’est-ce pas ceux ou celles qui hurlent le plus qui ont quelque chose à se reprocher ? Je dis ça, je ne dis rien… Car au final, on s’en moque royalement de toute cette bonne foi qui dégouline sur les blogs outrés. Rien que le fait de les voir réagir est suffisamment évocateur…

Alors, bravo Glamour, pour avoir réussi à titiller l’ego de toutes ces blogueuses, il fallait oser !

A lire sur Save My Brain : Je n’ai pas testé pour vous vivre pour bloguer

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    Lisa
    23 juin 2010 at 15:25

    Très bon article ! Moi aussi je suis de votre avis ;)

  • Reply
    camille laquille
    11 juin 2010 at 12:43

    il m’aura fallu trois jours pour trouver un avis différent .. enfin ! ouf, ça fait du bien. Je vous mets dans mes « favorites » du coup.

    • Nelly
      11 juin 2010 at 15:55

      Merci Camille, et heureuse de voir que nous ne sommes pas les seules à partager ce point de vue ! A très bientôt :)

  • Reply
    Lilith
    8 juin 2010 at 22:43

    J’ai lu l’article ce weekend et il m’a beaucoup intéressé. Je ne suis ni bloggeuse mode, ni bloggeuse à succès, ni rien, cela dit j’ai trouvé cet article assez juste. Et pas si incriminant que ça d’ailleurs. Il donne la parole aux bloggueuses succesfuls, sans les juger, juste en donnant les faits. D’ailleurs il est précisé que pour elles, c’est parti de rien, seulement d’une envie de partager… et qui celles qui font ça « pour le fric, cadeaux et autre » sont finalement « récentes » et souvent moquées.
    Si certaines s’insurgent, c’est peut être parce qu’elles n’assument pas. Ou alors parce qu’elles voient le mal partout.
    Quoi qu’il en soir, pour la simple lectrice que je suis, ça ne m’a pas donné envie de déserter mes blogs-modes favoris!

  • Reply
    Nelly
    7 juin 2010 at 22:45

    Loin de moi l’idée de généraliser comme le fait Marie Lannelongue, bien sûr qu’on peut parler mode et le faire par plaisir. Encore heureux… Je pense qu’elle évoquait surtout (maladroitement) les blogs « influents »… Ce que j’essaye de mettre en avant, c’est le fait que si un débat s’instaure suite à cet édito, c’est que ça cache forcément quelques trucs louches. La blogosphère féminine n’est pas un monde de Bisounours… Et celles qui se sentent visées par ces attaques ont soit quelque chose à se reprocher, soit elles donnent trop de crédit à Glamour et feraient bien de prendre les choses moins au sérieux ! :)

  • Reply
    Amélie
    7 juin 2010 at 22:21

    ah ben mince…avec ton article, j’ai l’impression d’être une de ces blogueuses égocentriques qui ont bien fait d’être remise à leur place. Alors que je me considère juste comme une blogueuse qui aime faire ça pour le plaisir et non par vénalité, comme le sous-entend le magazine..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.