Séries TV

Modern Family

Le mois de Mai s’annonce toujours comme un mois terne dans le milieu fermé des séries TV. C’est l’heure des derniers épisodes, des fins de saisons fracassantes et des larmes assurées.

C’est aussi l’occasion de se plonger dans de nouveaux univers, afin de combler le vide laissé par nos fétiches, et, par la même occasion, de se créer de nouvelles favorites. Et une nouvelle petite adorée dans ma longue collection de série : Modern Family

Modern Family relate la vie – classique – d’une famille américaine au sens large qui s’articule autour de plusieurs branches d’une même et grande famille.

Il y a d’abord la famille Pritchett-Delgado avec, à la tête le patriarche Jay Pritchett (Ed O’Neil) qui est remarié à une jeune et sexy colombienne Gloria Pritchett-Delgado (Sofia Vergara), maman d’un petit Manny (Rico Rodriguez II) de 10 ans.

Il y a ensuite la famille Dunphy composée de Claire Dunphy (Julie Bowen), fille de Jay, mariée au loufoque Phil (Ty Burrell). Ils sont parents de Haley (Sarah Hyland), Alex (Ariel Winter) et Luke (Nolan Gould).

Enfin, il y a la famille Pritchett-Turcker regroupant Mitchell Pritchett (Jesse Tyler Ferguson), fils de Jay et frère de Claire qui vit en couple avec Cameron Tucker (Eric Stonestreet). Ensemble, ils viennent d’adopter une petite asiatique baptisée Lily.

La série est tournée à la façon d’un mockumentaire, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un faux documentaire. Les personnages sont donc filmés dans leur vie de tous les jours, façon « caméra sur l’épaule » et se retrouve parfois installés face caméra pour parler d’un événement de façon plus approfondie.

L’originalité de cette série se trouve principalement dans son format. L’idée de filmer une famille dans son quotidien, sans grand travelling et caméra à la main donne un aspect nouveau au monde des séries.

Bien entendu, le scénario y est aussi pour quelque chose ! L’humour est toujours au tournant malgré des personnages et des situations caricaturées à l’extrême, on rit devant le ridicule. Le choix des scénaristes de créer des situations rocambolesques paye et l’on comprend vite l’ironie à l’encontre des reportages sur les familles américaines et le goût prononcé pour la télé-réalité.

En parallèle de l’humour et du cynisme, Modern Family offre une perspective neuve aux américains. Dans un pays encore très puritain, souvent homophobe voire raciste, Modern Family fait un véritable pied de nez en nous présentant un couple gay et un père remarié à une colombienne bien plus jeune que lui. Et en finalité, la famille le plus équilibrée n’est certainement pas le modèle idéal des parents et des trois enfants dans une jolie maison.

En conclusion, Modern Family se regarde avec plaisir durant les 20 petites minutes que durent chaque épisode. Les réflexions personnelles de chacun et les petits défauts des autres créent une ambiance explosive pour mieux en rire. Loufoque, drôle, attachante, Modern Family a du potentiel. Tant quelle a été présentée comme « la meilleure nouvelle comédie de l’année » par les médias américains !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    luxe and vintage
    4 juin 2010 at 15:01

    J’ai déjà lu de bonnes critiques sur ce show donc je devrais sans doute m’y mettre sans tarder ;)

  • Reply
    louise
    3 juin 2010 at 17:08

    je ne connaissais pas cette serie et après cette article j’ai regardé le pilot pour me faire un avis. Resultat : j’en ai regardé 6 d’un coup !!! Vraiment très drole !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.