A la Une

Goldfrapp

Cela fait déjà plus d’une dizaine d’années que le Royaume Uni vibre sous les ondes pop-électroniques du groupe Goldfrapp, composé d’Alison Goldfrapp, chanteuse ainsi que de Will Gregory, auteur-compositeur, originaires de Bristol.
En effet, le groupe Anglais prend forme en 1999, cependant leur premier album, Felt Mountain, enregistré dans un bungalow en pleine nature et inspiré d’un son très « trip-hop » et de techniques utilisées notamment par le fameux groupe Britannique Portishead , n’aura pas le succès attendu. Après quelques mois passés sur scène, ils choisissent la ville de Bath pour enregistrer leur deuxième album Black Cherry qui aura un effet mitigé chez les fans, étant plus rythmé que le premier, de ce fait surprenant d’autant plus par les images extravagantes de personnages mi-humains mi-animaux qui restent depuis attachées au groupe.
Ce n’est ainsi réellement qu’à partir de leur troisième album, Supernature, sorti en 2005, que la notoriété du duo décolle. En effet les singles Ooh la la et Number one se placent dans les têtes de classement Britanniques. S’en suit un quatrième album en 2008, Seventh tree, accueilli très positivement par les critiques et qualifié d’ « électro-hippie-chic ».

Leur cinquième album, Head first, vient de sortir le 22 mars 2010 au Royaume Uni et le 23 en France. Très surprenant, ce nouvel album revisite les années 80′, effectivement certaines chansons telles que la chanson éponyme, Head first, fait penser aux consonances du groupe ABBA, tout comme Hunt, un autre titre. Gardant toujours ce caractère planant, ce nouvel album mérite une écoute attentive. Certains morceaux peuvent déplaire à certains, ainsi le dernier par exemple ne contient aucune parole mais uniquement des effets sonores et des murmures.

En toute honnêteté et pour avis personnel, ma première écoute m’a déçue, en comparaison avec les précédentes oeuvres, mais parfois il suffit d’un peu de persévérance pour découvrir une nouvelle facette d’un artiste qui ne fait que nous surprendre, pour apprendre à apprécier la variété de ses talents.Dans tous les cas, je recommande fortement l’écoute de ces albums, dont plusieurs singles ont été utilisés dans des films ou séries, tels que The L world ou 99 Francs.
Cependant, je conseillerai probablement d’écouter dans un premier temps leur album sorti en 2008, Seventh tree, avec les chansons Happiness, A & E,  Caravan girl, par lequel j’ai moi-même découvert ces artistes, ou encore la chanson Utopia, extraite de leur premier album.

Enjoy !

site web : http://www.goldfrapp.com/
myspace : http://www.myspace.com/goldfrapp

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.