Créateur de mode

Jil Sander

Si l’Allemagne n’est pas une contrée très réputée pour la mode, Jil Sander est une exception. C’est une des rares maisons germaniques qui a su se faire un style et un nom, d’abord sous les crayons de sa créatrice et maintenant sous la direction artistique de Raf Simons.

C’est en 1973 que Heidemarie Jiline Sander présente sa première collection féminine. Dès le départ, la créatrice veut offrir un look impeccable aux businesswomen, avec des vêtements simples mais d’une grande qualité. C’est dans sa boutique à Hamburg, proche de Wesselburen, sa ville natale, qu’est vendue cette première collection. De fil en aiguille nait en 1978 la maison Jil Sander GmbH. Tout de suite, le champ des activités s’étend, avec deux parfums, Pure Woman et Pure Man et une ligne de cosmétiques dès 1979.

Pendant de longues années, la vie de la maison est un long fleuve tranquille, au cours duquel on signalera tout de même l’ouverture d’une boutique parisienne, dans un local qui abritait autrefois les ateliers de Madeleine Vionnet. C’est dans les années 2000 que tout va changer. Prada rachète en 1999 75% de la maison. S’ensuit un désaccord entre le directeur du groupe Prada, qui veut réduire les coûts par tous les moyens, et la créatrice allemande, qui refuse de transiger sur la qualité. Jil Sander quitte donc la maison qu’elle a fondée en janvier 2000… avant d’y réapparaître, toujours à la direction artistique en mai 2003. Cela dit, la situation n’a pas changé et les divergences d’opinions subsistent. En novembre 2005, Jil Sander quitte définitivement Jil Sander en même temps qu’elle annonce sa retraite. On l’a toutefois revue en 2009, pour une collaboration avec Uniqlo.

Il fallait donc quelqu’un pour remplacer la fondatrice à la tête de la maison. Le choix s’est porté sur Raf Simons, un jeune créateur belge, surtout connu pour ses créations pour homme. Gardant l’esprit maison et soignant le minimalisme qui en fait sa marque de fabrique, il se fait vite une bonne place dans l’estime des rédactrices. Lignes simples et architecturées, détails réduits à leur minimum, tels sont les ressorts du style de Raf Simons pour Jil Sander, comme le prouvent ces quatre looks issus des dernières collections.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    dominiquedegoumois
    5 octobre 2010 at 17:11

    Il faut absolument aller voir la collection sans faute de Jil Sander sur le site Uniqlo, c’est à tomber!

    Le 15 octobre au matin, il va y avoir du monde devant la porte

    Uniqlo devrait demander à Montana une collection, il ferair là aussi un vrai carton!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.