Humeurs Je n'ai pas testé pour vous

Le porte-jarretelles

Commençons par un peu d’histoire : dans un premier temps, le porte-jarretelles était destiné aux hommes, simplement pour faire tenir leur chaussettes ! C’est en 1878 qu’un corsetier français se décide à remplacer la jarretière par le porte-jarretelles afin d’éviter de comprimer les cuisses de ces dames tout en maintenant leurs bas. Il fut modernisé et remis au goût du jour dans les années 70 par la prêtresse de la lingerie : Chantal Thomass.

Jusqu’à aujourd’hui, le porte-jarretelles évoluait dans le monde glamoureusement sensuel de la lingerie. Mais voilà que la Reine des tendances -elle fait encore parler d’elle-, décide de nous mettre en porte-jarretelles, version jour, comme si on portait un simple leggings ! C’est à dire avec une mini jupe de chez mini qui couvre à peine les fesses, sur une veste de tailleur un peu longue, une tunique ou carrément la gaine de nos grands-mères assortie de leurs jarretelles portée en jupe moulante ! Madonna l’a déjà fait, oui mais c’est Madonna ! Perso, je me vois mal accompagner mes enfants à l’école, le matin, par -3° avec mes cinq kilos en trop, vêtue de la sorte sous le regard médusé, pour ne pas dire autre chose, des mamans ou des papas (mais là c’est n’est pas le même regard !) et les yeux ronds de stupeur de la maîtresse ! Ben quoi ?! C’est so tendance ! Puis ensuite débarquer au boulot la démarche assurée en chemise over-size ceinturée qui laisse entrevoir le haut de mes bas noirs ou résille retenus par l’attache en satin de mon porte-jarretelles (si mes jambes n’ont pas gelées depuis). Libre à vous de deviner la suite…

Ne laissant aucun homme normalement constitué indifférent, c’est l’accessoire de lingerie le plus sexy qui soit, accessoire de tous les fantasmes, transformant celle qui le porte en bombe atomique !

Mais laissons le là où il se doit d’être, c’est à dire sous les vêtements, à peine dissimulé derrière un joli manteau en fourrure (fausse bien sûr) accompagné d’un serre taille, d’une guêpière pour un effet de surprise que l’on réservera à l’élu de son cœur. La version apparente sur une robe un peu moulante et courte lors d’une soirée spéciale pourquoi pas !

Cependant il est beaucoup plus désirable de ne rien laisser paraître, faire vivre le mystère, laisser place à l’imagination tout en gardant le contrôle, là réside, pour moi , le charme sulfureux de ce bout de dentelle.

Mais là, je trouve que l’on pousse un peu trop mémé dans les orties et cela tourne au ridicule ! Dans la réalité, le porte-jarretelles apparent « Pauvres femmes ordinaires que nous sommes » ce n’est pas fait pour nous mais encore réservé à une espèce féminine bien particulière qui évolue dans un monde totalement à part du nôtre ! Celui, vous l’aurez compris, de la scène et des magazines (non pas que je sois jalouse, quoi que… mais réaliste).

L’univers enchanteur de la mode, à mon avis, se doit de sublimer la femme en prenant en compte nos attentes et non le contraire ! J’attends avec impatience les prochaines nouveautés venues de l’autre côté du miroir… Pas vous ?

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Léo le chat
    11 février 2010 at 18:46

    Je partage l’avis de Sophie: cette mode des dessous dessus est importable. Pire, elle désacralise une pièce de vêtement qui a un très fort pouvoir érotique. C’est vraiment dommage. Vive les bas et les dessous – portés dessous!
    Léo

  • Reply
    lilith
    26 janvier 2010 at 21:35

    Perso, il m’arrive de laisser apparaitre mes portes jarretelles, et j’aime ça! Généralement, pour faire tenir des bas opaque sous une jupette ou alors, comme cette hiver, par dessus des collant en laine pour faire tenir les cuissardes! Et figurez vous que je n’ai reçut que de bonnes appréciations, et surtout de femmes! (les hommes préfèrent siffler!)

    J’avoue que j’ai la chance d’avoir de longues jambes…

  • Reply
    Désirée Blum
    26 janvier 2010 at 19:57

    Si je m’habillais « tendance », avec la mini jupe et les jaretelles, je crois que je ressemblerais à un saucisson suicidaire! Et ce ne serait pas sexy, mais vulgaire et ridicule! Chacun son truc, mais moi, la tendance, elle me passe au-dessus!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.