Horoscope

Horoscope n°23

Et nous revoilà comme chaque mois, prêtes et prêts à faire vibrer vos méninges et tout ce que vous aurez envie de faire vibrer. En plus, ce mois -ci, c’est Noël, mais un problème est venu frapper à la porte de mon intellect : pourquoi vous ne m’offrez jamais de cadeaux ? Pas même une petite carte de vœux… Vous ai-je déplu ? Ai-je failli à ma charge de dérideur velu de vos rides ingrates ? Ou alors, est-ce une nouvelle preuve du complot honteusement ourdi par Notre Sainte Rédac Chef afin de me garder pour elle toute seule ? Tant de questions que mon mal de crâne ne peut hélas traiter. Aussi, comme à chaque mois, me voilà contraint d’œuvrer à votre bonheur mensuel… Alors, accrochez-vous à vos barbes, c’est parti !!!

BELIER :

Une fois de plus, vous allez vous en mettre plein la panse. Vous savez que la fin du mois de décembre est propice à tous les excès et que les débordements en tout genre sont plus ou moins bien tolérés. Les débuts de ce mois hivernal vont donc être ceux de la préparation : Vous commencez à faire des nuits de 12 heures, vous avez banni jusqu’au 24 décembre toute trace d’alcool dans votre environnement (tant pis pour l’anniversaire de votre oncle Gustave qui est sincèrement navré que vous ne buviez que du jus de pommes au lieu de l’eau de vie de prune de sa cave qui fait fondre le tartre et les joints du carrelage). En clair, ce mois-ci, le calme régnera avant la tempête ! Et Dieu (l’équivalent barbu de Notre Sainte Rédac Chef) sait que la tempête va être pluvieuse !!!

TAUREAU :

Contrairement à votre consoeur à cornes, vous n’allez pas attendre la fin du mois pour faire la bringue. D’abord, parce que vous, votre oncle Gustave, vous l’aimez, et ensuite, vous avez soif, donc autant ne pas perdre de temps. Toutes les occasions seront bonnes pour lever le coude en ce mois sombre où les cœurs et les personnes âgées se racornissent : le groupe de la France pour la coupe du monde, la Sainte Barbe, la Saint Nicolas, la Saint Machin,… Autant dire que vous aussi, vous allez vous en mettre plein la panse, mais en version plus liquide. A tel point que votre survie n’est pas assurée pour les festivités qui marqueront l’anniversaire du Christ (petit beurre des touyoux jésus !) et la fin de la première décennie du XXIè siècle. Avec un peu de chance, vous ne vous endormirez pas à 23h45 la tête dans le seau en beuglant à qui veut l’entendre que vous êtes folle de moi !

GÉMEAUX :

La vie est moche. Pas autant, bien entendu, qu’une baleine hermaphrodite ou qu’une contractuelle souriante, mais elle est moche. Et elle le sera sacrément pour vous, parce que vous allez méchamment en baver ce mois ci. Pourquoi me direz vous, le divin courroux ne s’abat il pas comme à chaque mois sur les signes qui sont habitués à en prendre plein la poire ? La raison est simple, les dieux en ont marre… En fait, ils sont ronds comme des queues de pelle. Alors comme je suis leur dévoué serviteur, ils ont décidé de prendre plusieurs signes au hasard et de leur en faire baver. Vous aurez donc ce mois ci la peau granuleuse, des vergetures, vous tomberez enceinte alors que vous êtes célibataire depuis deux ans, votre voiture sera concassée par erreur, comme elle a été emmené à la fourrière, par erreur…Vous allez passer un mois merdique, bon courage !

CANCER :

Notre Sainte Rédac Chef, bénie entre toutes les femmes, me l’a ordonné : ce mois ci, je dois laisser les Poissons tranquilles. En fait, textuellement, elle m’a dit : « Tu fous la paix aux Poissons ou je dis partout que tu es un supporter de l’OM ! ». N’ayant pu résister à une proposition aussi alléchante, je vous l’affirme tout de go, amies Cancer : Je ne suis pas un supporter de l’OM. Je sais qu’il y en a parmi vous qui sont à même de penser (au moins 3 ou 4, j’espère) que j’aurais du céder à cet effroyable chantage pour le bien être de l’humanité dépendant aussi effroyablement de mes modestes écrits. Je le sais. Mais sachez, mes chères amies, qu’un Chroniqueur des Tests et des Horoscopes de ma classe ne se rend pas ! Mais bon, priez pour moi, quand même, car ce mois ci, je me sacrifie pour votre bonheur !!!

LION :

La musicalité du mois de décembre ne vous échappera pas. Aussi, vous n’aurez aucun soucis à gérer la ribambelle de sémillantes chansons de Noël, toutes prêchant sans exception l’amour entre les hommes, le respect des valeurs sacrées et surtout le consumérisme bon enfant de ce mois adoré à la fois par les organismes de crédit et les vendeurs en boissons spiritueuses et spirituelles (de là à dire qu’il y a complot…). Cependant, au bout d’un moment, généralement à proximité de la date fatidique, vous en aurez ras le bonnet de ces musiques à la dinde aux marrons et vous tenterez d’électrocuter le premier Père Noël venu avec la guirlande électrique qui entonne « Douce Nuit » dès que vous l’allumez…C’est moche, tant de haine…

VIERGE :

Comme chaque année, décembre va poser ce cruel dilemme : Que demander ? En effet, la horde d’admirateurs qui bavent d’importance devant votre plastique parfaite (ou votre syntaxe impeccable, mais bon, j’en suis moins sûr) ces admirateurs, disais je, vous comblent chaque année de centaines (de dizaines pour celles qui ont plus de syntaxe que de plastique…y a pas de justice) de cadeaux mirifiques et de présents somptueux. Mais voilà, vous êtes désormais arrivée aux confins de l’imagination humaine, vos fans, même les plus dévoués, ne trouvent plus rien à vous offrir. Donc, il va falloir vous rabattre sur un versement en nature du tribut annuel : boîtes de raviolis, bottes de radis, confitures en pots, steaks surgelés,…Normalement, ça devrait aller ! Ou pas !

BALANCE :

Théoriquement, la période de Noël est celle du pardon, de la grâce entre les hommes. Les rois ne cessaient ils pas le combat le soir de la Nativité pour mieux respecter cet instant sacré ? Il me paraît donc légitime de briser la tradition, parce que, après tout, une fois n’est pas coutume comme dit si bien l’adage populaire. Alors, voilà, amies Balances, vous allez encore me haïr ce mois ci, ou prolonger ce délicieux instant, cette merveilleuse intimité qui s’est établie entre nous à grands coups de malheurs annoncés. Vous n’aurez rien de ce que vous avez demandé : un enfant ? Vous aurez un fer à repasser. Une augmentation ? Vous serez muté dans le fin fond de la Creuse. Un petit copain ? Vous aurez un furoncle au milieu du front. Et Joyeux Noël !

SCORPION :

En ce long mois de décembre sera célébré le 205é anniversaire du sacre de l’empereur Napoléon. Des velléités militaristes apparaîtront plus ou moins rapidement en fonction du caractère et surtout de la musculature de chacune d’entre vous. Vous revêtirez l’uniforme 1916 de Pépé Marcel et vous irez bouter le teuton hors des territoires où il n’est déjà plus. Mais bon, faut arrêter, là ! Je sais que, depuis maintenant quelques années, vous me vouer un culte sans égal. C’est beau, c’est touchant, mais de là à faire usage de violence envers de pauvres Alsaciens, qui ne vous ont rien fait pour que je vous remarque, c’est un peu abusé. Auriez vous oublié que seule Notre Sainte Rédac Chef est dispensatrice du bonheur comme du malheur, des bienfaits comme des coups sur la tronche ? Allez, posez cette baïonnette, vous allez vous blesser…Ou alors visez bien, la Rédac Chef est la plus blonde de nous deux !

SAGITTAIRE :

Cette petite escapade en amoureux dans un château à la campagne vous tentait bien. Manque de pot, au moment où vous commenciez à évoquer votre possible envie hypothétique de globe trottage en amoureux, votre petit ami vous annonce sans préambule que rien ne va plus entre vous et qu’il préfère s’installer avec votre voisine célibataire du 3è, Martine, 82 ans, championne du bridge 2005,2008 et 2009. Moralement, ça vous en a foutu un coup ! Tout ça parce que les bas varices, ça l’excite, ce gros dégueulasse (non, je ne parles pas de moi !). Alors voilà, encore une fête de la Nativité en solo ! Ca commence à bien faire, d’autant plus que c’est le 4è qui vous fait le coup, en vous larguant comme une bouse pour une de vos voisines gériatriquement potables. Conseil du mois : ne sortez plus avec des octogénaires…Pensez à moi plutôt !

CAPRICORNE :

Noël évoque chez vous, dans la plupart des cas (c’est-à-dire pour celles de mes lectrices qui ont un cœur), de la nostalgie. Vous vous mettez à relire les lettres de vos amoureux, à revoir des phots de vous jeunes (si la photo existait déjà bien entendu), à repenser à ce que vous avez fait cette année, et voilà, une chose en entraînant une autre, vous vous retrouvez devant votre ordinateur à relire les tests poignants que j’ai eu le plaisir de rédiger sous la férule de Notre Sainte Rédac Chef, ainsi que les horoscopes bouleversants, ceux qui ont ponctués votre vis si monotone. Et vous vous apercevez d’un truc atrocement atroce ! Vous ne pouvez pas vous passer de mes écrits. Vous faites des crises de manque dès que la parution prend un peu de retard, vous vouez aux gémonies l’incompétence de Notre Sainte Rédac Chef, qui, vous en êtes persuadée, fait tout pour me garder pour elle toute seule ! Mais soyez rassurée, l’année prochaine, je serai toujours là…Enfin, j’espère… hein, Nelly ?

VERSEAU :

Etant une jeune femme débordant d’intelligence, vous avez remarqué à quel point la nuit tombait tôt en décembre. Et ça, ce mois ci, ça va vous éclater ! Vous allez adorer la nuit, pour pouvoir trainailler sur les marchés de Noël, à manger des marrons et à boire du vin chaud (il est recommandé de laisser un laps de temps entre les deux pour de simples questions de reflux gastriques). Car même si Rostand disait que c’est la nuit qu’il faut le plus croire à la lumière, vous ça ne vous touche pas. Vous adorerez cette ambiance, d’ailleurs, dès que vous sortez du boulot, vous enfilez votre bonnet et vos moufles (plus d’autres accessoires vestimentaires, j’espère) et vous partirez hanter les magasins, les grandes surfaces pour assouvir votre soif d’ambiances de Noël, que vous, vous kiffer grave, pour parler jeune ! Quel dommage que Noël ne dure qu’un mois, hein ?

POISSONS :

Voilà le moment de vérité ! Ai-je rempli mes devoirs vis-à-vis de mes lectrices adorées ? Ai-je respecté le contrat moral qui me lie à vous, mesdames ? Vais je pouvoir manger hors de la cave de Save My Brain ce mois ci ? Voici une nouvelle occasion de le prouver, car que serait un horoscope jérômesque sans le cruel réquisitoire prononcé contre mes admiratrices aquaphiles ? Mais voilà, le pouvoir en place, par la voix (un peu grave, je trouve) de Notre Sainte Rédac Chef a émis un avis défavorable quant à l’idée que les Poissons puissent passer un sale mois de décembre. Je me vois donc contraint d’écrire que vous allez passer un chouette mois de décembre, avec des cadeaux, de l’amour, des crêpes pas trop cuites, de la tartiflette, du vin chaud, mais pas trop… Par contre, rassurez vous, je ne vous louperai pas pour le Nouvel An…Bin oui, ce serait dommage de perdre les bonnes habitudes, non ?

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.