Coraline, du livre au film

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Caro dit :

    Maintenant que je l’ai vu, j’ai lu ta chronique et je dois avouer que je suis tombée d’accord avec toi. Autant je me suis ennuyée au début, autant la deuxième moitié du film devient palpitante et presque angoissante. Un film que j’ai adoré malgré un démarrage mal parti !

  2. laure dit :

    remarquable chronique qui décrit très bien ce film que je viens de voir en version originale, tout y est : c’est magique ! M. Sellik est un réalisateur qui mérite bien sa place parmi ces réalisateurs et auteurs qui savent nous emporter dans l’émotion de leurs images.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.