Chroniques ordinaires Humeurs

Le printemps

La grande aiguille avancée, le nez qui chatouille, et le mollet de bon poil parce qu’il sort de vos pantalons… Aucun doute, c’est le printemps.

Le printemps, c’est un peu le nouvel an au -presque- soleil. Avouez que c’est débile de fêter l’année dans le froid si vous êtes en France, sous la pluie si vous êtes dans la large moitié nord, et même sous la pluie et dans le froid si vous vivez à Dunkerque. Le moral est dans les chaussettes puisque vous en portez et aller de l’avant semble compromis. Mais regardez comme vous vous sentez bien depuis deux semaines !

Vous re-mangez des fruits après des mois de soupe lyophilisée et de fromage fondu dans les patates, vous osez des paris fous tels que l' »épilation brillance » sans la peur de scintiller dans l’obscurité ou tentez de partir en t-shirts manches 3/4 à 10h alors que vous savez pertinemment que vous aurez froid à 18.

Qu’importe, les bonnes résolutions, c’est maintenant que vous les prenez.

Et ce n’est pas celui que vous preniez pour un tocard après deux coupes de champagne le 31 décembre qui va s’en plaindre. Parce que oui, d’après Mac Lesggy, le printemps a un pouvoir certain sur notre libido. Bon, il ne s’agit pas exactement de ce que vous attendiez, mais comme il fait bien à manger et qu’il n’a pas peur de télécharger des films illégalement, vous misez sur ce cheval à défaut de renouveler votre abonnement à Vidéo Futur. Oui, il faut bien économiser pour les vacances d’été. Et de toute façon, même les animaux s’aiment durant cette période, alors pourquoi pas vous ?

En y réfléchissant bien, le principal actif du pouvoir du printemps, c’est le soleil. Non non, pas spécialement la lumière puisque les néons de votre salle de bain sont considérés comme de la lumière et que, hormis révéler vos comédons, conséquences désastreuse du non démaquillage par temps de flemme, il n’a aucun importance. Je vous parle du Soleil avec un grand S ! Le truc que vous dessiniez gamine avec un grand sourire au dessus d’une maison à deux fenêtres, parce que même à 6 ans vous saviez déjà que vous ne feriez pas les beaux-arts, revient enfin. Mais grand soleil ne signifie pas sortir sans sa petite laine. Comme dit précédemment, le printemps est la saison des téméraires, des kamikazes du thermomètre, des intrépides de l’intempérie impromptue. Rien que ça. Parce que Sébastien Folin a dû avoir la vie dure ces derniers temps. Et je n’aimerais pas être à sa place.

Imaginez vous, annoncer à tous ceux qui ne sont pas entrain de regarder Plus Belle La Vie, c’est à dire une part presque honorable de la population (presque, elle regarde quand même TF1), qu’il va faire beau alors que:

1-Vous savez qu’il fera moche mais en temps de crise, il faut redonner le moral aux français.

2-Vous ne savez pas s’il fera beau mais vous avez honte d’annoncer des giboulées d’avril alors que tout le monde pense qu’il n’y a des giboulées qu’en mars. Allez y, dite à voix haute « giboulées d’avril ». C’est moche, non ?

Alors, au nom du concept, laissons les giboulées au mois de mars, les doudounes au placard, les parapluies dans le pot à l’entrée de la boulangerie et profitons du soleil. Non, pas dans une « p’tite bouteille » comme le dit la chanson de la publicité. Et ne m’en voulez pas si, maintenant, vous avez la chanson dans la tête.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    cilule
    5 avril 2009 at 20:21

    Et puis le printemps c’est beau parce que dedans il y a le mois d’avril, et que dans le mois d’avril, il y a le numéro 10, et que dans le numéro 10 il y a des écrivains en herbe, et que dans ces écrivains en herbe il y a des futures heures de lecture passionnantes et drôles…..Je me réjouis d’avance!

  • Reply
    Céc
    2 avril 2009 at 13:48

    Mmmmmmmmmh. j’suis sceptique sur le soleil. A Marseille ça fait une semaine qu’il flotte. Et quand il pleut pas c’est humide, c’est pouasseux, ça colle, c’est dégueulasse.
    j’préférais l’hiver, mes cheveux aussi!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.