Concerts et festivals

Yodélice en concert

A priori, Yodélice est un nouveau chanteur, aux ritournelles bien ficelées, et qui passe souvent sur Nova. Un candidat idéal pour une Nouvelle Star de la nouvelle scène. Sauf que le « Nouvelle Star » de mon intro n’est pas innocent. En effet, Yodélice a de « lourds » antécédents…

Sous ce pseudonyme se cache en réalité Maxime Nucci, qui a travaillé avec les L5 et Jenifer (il est d’ailleurs le papa de son fils Aaron). Cependant, Yodélice veut rompre avec le passé, par la création d’un nouveau personnage scénique. Des chansons totalement inédites, écrites en Espagne dans une maison nommée la Casa Yodélice. Et un personnage avec une vraie mise en scène : chapeau à plume, larme en strass, le tout pour un look un brin « Pirate des Caraïbes ». Ajoutez à cela une extraordinaire guitare en forme de tête de mort, créée par le luthier de grands noms, dont le génial Keith Richards.

Cette guitare, comme les autres utilisées sur scène ont une grande importance. Tout de suite, Yodélice transporte avec un jeu épatant, utilisant ses cordes de manière singulière, et la caisse de résonnance comme un instrument de percussion. Le tout saupoudré d’un sens du rythme excellent. Mais là où il laisse baba, c’est lorsqu’il joue avec son sampler… Bref, trois musiciens sur scène suffisent à créer une ambiance particulière, à laquelle on adhère tout de suite. Le public ne s’y trompe pas, puisqu’il était venu en nombre à l’Alhambra lundi, avec une chaleur qui a surpris Yodélice lui-même.

Des mélodies faciles à fredonner, c’en est peut-être la raison… Le chanteur a choisi l’anglais pour ses textes, bien protées par une voix légèrement éraillée. C’est avec impatience qu’on attend la sortie de l’album de cet artiste qui semble avoir trouvé le droit chemin. Et l’idée de « chanteur-concept », avec une ambiance et un costume créés par un designer est originale. On lui souhaite donc une longue route.

Le myspace…

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Nelly
    30 mars 2009 at 9:15

    Je n’aurais pas deviné toute seule qui se cachait derrière cet artiste. Et finalement, tant mieux ! ça évite un préjugé qui aurait sans doute occulté l’intérêt que présente sa musique !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.