Concerts et festivals

La Casa en concert

Il y a deux mois déboulait sur les ondes Rock l’étrange « Go Go Go » avec sa mélodie accrocheuse, son refrain moitié anglais moitié espagnol et sa trompette mexicaine. Chacun croyait reconnaitre un groupe ou un chanteur célèbre. Tout faux, c’était « La Casa », un tout nouveau groupe Mayennais repéré il y a un an au « café des sports » à deux pas de la Maroquinerie et découvert par le public aux Francofolies.

Ils ont auto-produit leur premier album « Les truc abimés » puis ont signé avec le label indépendant « 3ème Bureau » qui leur a permis une sortie nationale le 12 janvier avec un deuxième bon titre « La lune » pour les radios et un passage à « Taratata » et « Ce soir ou jamais ». Cet album nous a franchement surpris par la qualité des mélodies et par l’ambiance chaude qui s’en dégage. On y retrouve les influences hispanisantes de Calexico, Cake ou La Mano Negra. Le 5 février dernier, « La Maroquinerie » était pleine pour le premier concert de leur tournée qui sillonera la France. Le groupe « Kaliocha », représenté par son seul chanteur et guitariste Guillaume, nous a avoué avoir tué le « Rock and Roll » puis « La Casa » est arrivé au complet avec Pierro au chant, Jef à la guitare, Xavier à la basse, Nicolas à la batterie et Pierre-Alexis à la trompette. Tout l’album y est passé avec, entre autres, le futur hit « No style », les rateaux de « Mademoiselle », le Cabrelien « Qui veut nos peaux », un inédit « Depuis que tout le monde est parti » et une reprise de Chris Isaak « Blue Hotel ». La voix de Pierro est claire et sensuelle, Jef met un peu d’electro de temps en temps et l’étudiant Pierre-Alexis assure comme une troupe de Mariachis.

Le public est conquis et chante « Go Go Go » (et pas Aline) pour qu’ils reviennent (où ? à « la maison », bien  sur !).

Assurément, « La ruta » ne sera pas longue sur « El Camino » du succès.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.