Livres

Samuel Benchetrit – Récit d’un branleur

Roman Stern, jeune homme sans ambition a un don malheureux : il attire tous les déprimés du coin. Chômeurs, cocus, rejetés, looseurs, dingues tous se tournent spontanément vers lui pour raconter leur misère.

Ce dernier n’en est pas du tout ravi puisqu’il se fait déranger à chaque instant qu’il pourrait passer tranquillement. N’ayant aucun caractère, il écoute sans broncher chaque plainte, se reprochant intérieurement d’être un lâche et un perdant. Voilà donc le quotidien de Roman, célibataire, sans amis ni emploi, vivant dans un immeuble infesté de cafards et de voisins profiteurs. Une vie loin d’être trépidante qui va connaître un tournant lorsque la tante de Roman lui confiera sa chienne Véra pendant sa cure de désintoxication. Après qu’un énième emmerdeur se soit plaint auprès de lui en lui offrant finalement une consommation au bar, il décide d’investir l’argent destiné à l’entretien du caniche de sa tante pour créer La société des plaintes. C’est ainsi que chaque jour, Roman Stern exploite le malheur des gens pour s’enrichir et avoir l’impression d’être un peu moins médiocre que depuis sa naissance. Au fond, pour vraiment comprendre le calvaire du personnage lorsqu’il écoute les plaintes des autres, il suffit de lire son récit : un vrai récit de branleur comme le titre l’indique.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.