Billet d'humeur macho

Elles nous rendent jaloux (enfin essayent)

Suis moi, je te fuis, fuis moi, je te suis… un proverbe vrai dans beaucoup de cas, mais auquel d’aucun ont répondu qu’ils avaient autre chose à faire. Exemple.

Vous rentrez à peine du vidéoclub avec un chef d’œuvre pour une soirée réussie (la version remasterisée de Star Trek 2), et un autre truc pour la miss (l’homme qui murmurait sur son cheval, un truc comme ça, en version hollandaise pour qu’elle s’entraine à parler). Semaine de règles oblige, votre bien aimée vous accueille chaleureusement :

– Ah bah dis t’en a mis du temps, qu’est ce qui s’est passé ?

– Bah j’ai vu Sandra là-bas, tu sais ma collègue… donc on a parlé de choses et d’autres et du coup j’ai mis plus de temps à choisir, désolé !

– Sandra… ouais je vois.

Et votre Mimie disparait dans sa chambre. Vous en profitez pour prendre une bière et penser à comment vous allez faire pour qu’elle accepte de regarder votre film en premier (stratégie intéressante qui vous permettra d’aller jouer à World of Warcraft 20 minutes après que le second truc sur les chevaux hollandais ait commencé, lorsque votre copine se sera endormie).

Votre réflexion vient toutefois d’être coupée par le retour de votre être cher, qui, à votre grande surprise, et malgré sa journée marquée par ses menstruations, un retard au boulot à cause d’un pneu crevé, et un début d’angine, parait enchantée.

– Chérie, tu me parais bien contente, qu’est-ce qu’il se passe ?

– Oh rien de spécial, une journée comme les autres, enfin presque…

Ohhhhhhh vous connaissez ça. Elle commence à faire sa mystérieuse, elle a quelque chose à dire. Evidemment, vous souhaitez savoir quelle est cette bonne nouvelle.

– Presque, c’est-à-dire ?

– Oh mais rien de spécial tu sais, la routine, et puis des gens très sympas que j’ai rencontrés.

– Ah ok.

Pour vous la discussion est close, aussi vous vous dirigez maintenant vers la TV, et insérez votre dvd dans le lecteur. Vous vous dites qu’on peut toujours tenter de regarder son film sans demander, même si les chances pour qu’elle ne dise rien s’élèvent à 1 contre à peu près 2000 (millions).

Mais on dirait que c’est votre jour de chance car mademoiselle est tranquillement à moitié allongée sur le canapé, avec un grand sourire, l’air rêveuse. Vous pensez à lui demander ce qui se passe de si spécial, lorsque les grandes oreilles de Mr Spock vous hypnotisent et vous incitent à vous reconcentrer sur le chef d’œuvre audiovisuel.

Deux minutes plus tard, toutefois, voyant que vous ne lui prêtez aucune attention, votre copine vous questionne :

– Tu ne remarques rien ?

Voila encore une des questions pièges à rajouter à la liste que les femmes utilisent si souvent. Le topo est le suivant : si vous ne remarquez rien vous dormirez sur la béquille pendant une semaine, si vous remarquez quelque chose vous avez intérêt à la flatter. Le fait est que vous ne voulez pas avoir cette discussion et que Monsieur Spock vous fascine tellement que vous choisissez la fonction de facilité :

– Tu as de très…. belles oreilles ma chérie.

– Mon parfum imbécile. Tu sais il y a des hommes que je connais qui sont plus sensibles à ça que toi. Oh j’oubliais, je vais au resto demain soir, ne m’attends pas.

Décodeur Féminin 2000 vous informe que la façon dont votre copine a tourné sa phrase est telle qu’elle veut vous faire comprendre qu’il y a un homme qui l’a flattée sur son parfum aujourd’hui et l’a invitée au restaurant demain soir. Elle a accepté et veut que vous le sachiez afin de pourquoi pas, montrer votre jalousie et par la même occasion votre attachement à elle.

Etant donné que vous êtes en pleine guerre spatiale pour l’instant, vous n’avez pas envie de vous occuper de cela maintenant. Néanmoins vous êtes habitué aux réactions de votre petite amie et vous avez vaguement compris ses intentions. Vous décidez donc de faire un petit effort pour lui faire plaisir en montrant votre curiosité.

– Hein ? Avec qui ?

Ca y est, elle est contente. Elle peut maintenant vous dire qu’elle vous trouve un peu trop curieux et trop jaloux. Elle était frustrée lorsque vous lui avez parlé de Sandra, mais elle se sent maintenant de nouveau désirée et vous pouvez vous féliciter intérieurement tout en n’écoutant pas son speech. Vous n’avez pas besoin de répondre. Continuez de regarder votre film tout en prenant un air triste ou perdu de temps en temps. Elle interprétera le fait que vous preniez cette face comme un signe d’humilité et de jalousie persistante, et supposera que vous continuez de regarder votre film simplement parce que vous n’osez pas la regarder.

A la fin du film pensez toutefois à vérifier tout cela… pas par jalousie, mais par simple curiosité.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Caroline
    1 janvier 2009 at 21:04

    lol
    Heureusement que les femmes ne sont pas toutes les mêmes :D

    Et puis, un mec jaloux, quand c’est mesuré, c’est assez flatteur ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.