Chroniques ordinaires Humeurs

Les 11 1/2 commandements d’une future miss France

Cheveux en bataille, maquillage barbouillé, pantalon de pyjama et t-shirt beaucoup trop grand, c’est ainsi que de mon canapé j’ai assisté, le 7 décembre 2008 à l’élection de la nouvelle Miss France. L’ambassadrice de l’élégance et de la beauté à la française, celle qui succède à Valérie Bègue, Miss la plus controversée de l’histoire, s’appelle Chloé Mortaud et commence d’ores et déjà son sacre avec deux mots d’ordre : la diversité et ne surtout pas décevoir la dame au chapeau. On imagine assez bien les cheveux dressés sous le chapeau de ladite dame lorsqu’un scandale monté de toute pièce a fait son apparition au sujet de photos sur lesquelles Chloé Mortaud serait nue. Les tensions ont depuis, été apaisées, mais un prochain scandale est prêt à éclater : celui du concours régional apparemment truqué dont aurait bénéficié Chloé Mortaud. N’aurait-elle pas été élue, que sa première dauphine n’aurait certainement jamais haussé le ton.

Cependant je peux comprendre la déception de Marine Beaury : quelle jeune fille n’a jamais rêvé de pouvoir répondre à la question existentielle de Jean-Pierre Foucault : « Pourquoi voulez-vous devenir miss France ? » ? Allons, vous pouvez bien l’admettre, nous sommes entre nous ! Pour ma part je répondrais (car oui je rêve aussi d’avoir ce physique et ce visage de rêve qui m’amèneraient au podium suprême de la beauté) qu’être miss France serait pour moi l’accomplissement d’un rêve de petite fille et que grâce à la célébrité ainsi acquise je serais en mesure d’apporter de la lumière sur les causes humanitaires qui m’ont TOUJOURS tenues à cœur. Et là, moment de panique… GENEVIEVE, SORTEZ DE CE CORPS ! Plus sérieusement, quelles sont les réelles motivations d’une jeune femme à vouloir devenir miss France ? Peut-être est-ce la même réponse que pour tout le reste : la célébrité, l’argent et une perspective de carrière hors des sentiers battus. Malgré tous ces points positifs particulièrement alléchants – personnellement, ce sont surtout les robes des grands couturiers qui me font baver – une seule chose me pousserait à courir bien vite en sens inverse : le chapeau noir et blanc façon 18ème (siècle, pas arrondissement), lequel est délicatement posé sur la lauréate des personnalités les plus détestables de l’année 2008 : Mme de Fontenay.

A vous qui avez, comme moi, toujours rêvé de pouvoir porter un jour l’écharpe de miss France.

A vous mesdemoiselles qui comme moi avez toujours souhaité défiler en bikini devant les yeux ébahis et admiratifs de millions de téléspectateurs.

A vous, les jeunes femmes de bonne famille et parfaites sous tout rapports qui rêvez d’une carrière hors des sentiers battus.

A vous cette chronique qui vous donnera tous les secrets pour pouvoir prétendre au titre ! Lisez et appliquez, c’est la dame au chapeau qui vous le demande ! Tous ces commandements sont tirés du site officiel du fan club de Geneviève de Fontenay :

http://www.genevievedefontenay.com/.

Commandement n°1 : être née de sexe féminin. Ca peut en effet être pratique si vous voulez participer au concours des miss France. Dans le cas contraire, adressez vous plutôt au comité mister France. Oui, je sais, c’est dur.

Commandement n°2 : être française de naissance ou être naturalisée. Pour preuve que l’entreprise miss France fait preuve d’une logique imparable ! Mais attendez… Chloé Mortaud, miss France 2009, n’est-elle pas franco-américaine ? Combien de temps faudra-t-il pour qu’elle soit destituée ou qu’une bataille judiciaire salisse son nom ? Trop d’évolution tue l’évolution, Mme de Fontenay. D’abord les miss ont le droit de défiler en bikini et maintenant une franco-américaine qui porte l’écharpe, quelle honte !

Commandement n°3 : être âgée de 18 à 25 ans à la date du 15/11 de l’année en cours. Tout le monde sait qu’après 25 ans une femme est bonne à jeter. Ne dit-on pas que les crèmes antirides doivent être appliquées dès cet âge-ci ? Pardonnez-moi ma mauvaise langue, en fait, c’est entre 18 et 25 ans que les jeunes gens sont le plus facilement influençables et malléables.

Commandement n°4 : mesurer au minimum 1m70 sans talons. On dit toujours que tout ce qui est petit est mignon, mais on ne peut pas dire que les femmes petites ont de la chance. Bientôt il faudra mesurer plus d’1m70 pour avoir le droit de conduire ! Déjà que certains métiers (policier, gendarme, militaire par exemple) leur sont fermés… Rassurez-vous, mesdemoiselles mesurant en dessous d’1m70, les myopes non plus n’ont pas le droit de devenir policier.

Commandement n°5 : être célibataire (ni divorcée, ni veuve, non pacsée et ne vivant pas en concubinage). Je traduis : être partisane du « pas de sexe avant le mariage », ne pas être lesbienne ou bisexuelle, ne même pas penser à l’être, avoir déjà pensé à l’âge de 1 ans que vous vouliez devenir miss France pour avoir en tête de ne surtout pas vous intéresser aux garçons, avoir demandé à vos parents de vous enfermer dans une tour jusqu’à vos 18 ans et les avoir remerciés pour ça. En bref, non seulement le chapeau sort du 18ème (siècle, pas arrondissement) mais aussi la mentalité.

Commandement n°6 : être sans enfant. En effet, les mères célibataires sont les parias de la société, vous ne saviez pas ? Quelle honte d’avoir mis au monde un enfant et quel obstacle dans la vie d’une belle femme, grande et mince ! Quoique, difficile de s’occuper du marmot et de Chéri lorsqu’une troupe entière vient vous maquiller et vous habiller tous les matins pendant deux heures.

Commandement n°7 : n’avoir jamais participé précédemment à aucun concours de beauté similaire autre que ceux patronnés ou organisés par le Comité Miss France, Geneviève ou Xavier de Fontenay ou la Société Miss France. A venir bientôt : n’avoir jamais été vue sur une chaine de télévision autre que TF1, n’avoir jamais été interviewée par un autre journaliste qu’Harry Roselmach et n’avoir jamais répondu à la question « Pourquoi voulez-vous devenir miss France ? » à un autre présentateur que Jean-Pierre Foucault et ne jamais s’être essuyé les fesses avec un autre papier que celui assermenté et personnellement testé par Geneviève de Fontenay.

Commandement n°8 : la candidate, d’excellente réputation et moralité, de bonne culture générale, certifie n’avoir jamais fait l’objet d’aucune poursuite et/ou condamnation pénale. Je veux bien qu’une ex-délinquante ne soit pas la bienvenue dans un contexte pareil (et encore, que fait-on de la sacro-sainte présomption d’innocence), mais quelle est exactement la définition d’ « excellente réputation et moralité » ? Si je me réfère au commandement n°5, la candidate doit avoir la réputation d’une sainte ! Dommage que sœur Emmanuelle nous aient quittés, elle aurait fait une miss France exceptionnelle. Ah et cette fameuse bonne culture générale. Si on regarde la vidéo célèbre par delà les frontières d’une candidate à l’élection américaine, ce n’est pas un commandement très respecté.

Commandement n°9 : la candidate devra impérativement résider seule ou au domicile de parents proches, toute domiciliation fictive entraînant son élimination du concours, à quelque stade de la compétition que ce soit. Me référant encore une fois au commandement n°5, la candidate n’a pas droit à une vie privée, tout simplement. Pour une jeune fille de 18 ans je veux bien, mais pour une jeune femme de 25 ans ?

Commandement n°10 : la candidate s’interdit tout artifice tendant à transformer son aspect naturel (perruque, postiche, lentilles de couleurs, prothèses mammaires…). Dites, Mme de Fontenay, vous ne pourriez pas faire un geste en faveur de Pamela Anderson ?

Commandement n°11 : la candidate reconnaît n’avoir jamais posé ou s’être exhibée dans des tenues ou poses équivoques, partiellement ou totalement dénudée. Bizarrement, cette partie du règlement est en gras et bien en évidence. Valérie Bègue a décidément laissé derrière elle un arrière goût amer. Selon moi, c’est plutôt miss France 2008 qui garde un goût amer de cette histoire.

Commandement n°11 ½ : ne pas souffrir d’un quelconque handicap. Si comme Sophie Vouzelaud vous êtes magnifique, belle et intelligente mais que vous êtes sourde, n’espérez même pas pouvoir approcher la couronne ! Le Comité miss France ne peut pas se permettre une telle parité et une telle ouverture d’esprit. En effet, le mot d’ordre est DIS-CRI-MI-NA-TION et mauvaise volonté.

La soirée de l’élection miss France ressemble chaque année davantage à un show à l’américaine. Les moyens financiers en moins. Les miss France ne jouissent pas d’autant de respect et de reconnaissance que les miss Etats-Unis pour lesquelles être élues représente autant que d’obtenir son premier CDI. Malgré tout, les miss France sont pour beaucoup représentantes d’un modèle d’esthétisme que très peu atteignent et cet idéal pour lequel elles concourent a d’année en année beaucoup de succès. Des milliers de français envoient leurs sms pour soutenir leur candidate favorite et des millions regardent l’émission avec envie et admiration. Je fais partie des téléspectateurs admiratifs et souvent je me dis que si j’avais le physique et le visage d’une miss et si Paris pouvait être mise en bouteille, je participerais aussi aux concours de beauté. Heureusement ou malheureusement ce n’est pas le cas et je dois donc me contenter de la citation de Jérôme Touzalin : « Les femmes qui ont la beauté extérieure servent de modèle, celles qui n’ont que la beauté intérieure servent d’exemples. ». Ma résolution pour la nouvelle année ? Travailler à devenir un exemple plus qu’un modèle.

Sur ce je souhaite à tous les lecteurs de Save My Brain une magnifique et très esthétique nouvelle année sous le signe du plus grand succès possible pour ce magazine !

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Tim-Tim
    13 mai 2009 at 22:45

    J’ai été fan de miss ces 3 dernieres années,mais depuis quelques semaines j’ai rompu avec
    ce milieu,marre de ce concour où la gagnante est choisie pour raison politiques,et en plus les
    miss font semblant d’etre tolerante,mais quand je leur ai parlé de mes positions anti-Obama,
    j’ai essuyé des accusations de RACISME!!!
    Je suis d’accord avec toi sur le fait de la vie privée des candidates!
    Je pense qu’on devrait supprimer ce genre de concours,beaucoup y vont aprés avoir
    été poussées par leurs parents!
    Ils devraient réfléchir avant de faire ça!

  • Reply
    Sophie
    31 décembre 2008 at 15:34

    C’est fou, heureusement que je mesure 1m60, je peux vivre sans penser aux concours de beauté qui me sont hors d’atteinte.
    j’ai envie de rajouter que :
    « Pamela Anderson, elle est très distinguée »

  • Reply
    Pulupulu
    31 décembre 2008 at 15:11

    @ Caroline : je trouve également que ces règles sont aberrantes !

  • Reply
    Caroline
    31 décembre 2008 at 13:36

    C’est assez révoltant tous ces commandements…
    J’avoue ne jamais les avoir eu sous les yeux et je pense que le comité a vraiment besoin d’un petit lifting…

  • Reply
    Jérôme TOUZALIN
    31 décembre 2008 at 13:22

    Bonjour,

    Vous me flattez en citant une phrases extraite d’une de mes pièces de théâtre… j’en suis honoré.
    J’ai lu avec intérêt votre article et bien évidemment je partage totalement cvotre propos. J’aime assez le ton tout à la fois spirituel et profond. C’est le style que j’affectionne.
    Je vous souhaite une bonne contuation dans votre travail. Et merci encore.

    Jérôme Touzalin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.