Livres

Paul Auster – La Trilogie New-Yorkaise

« La Trilogie New-Yorkaise » est un livre divisé en trois parties, qui peuvent tout à fait être lues séparément, mais qui sont en réalité étroitement liées. Le premier livre, « Cité de Verre », retrace l’histoire de Quinn, un homme solitaire depuis la perte de sa femme et son fils, qui voit sa vie basculer après avoir reçu un coup de téléphone au beau milieu de la nuit, d’une personne cherchant un certain détective nommé Paul Auster. Le deuxième livre, « Revenants », se concentre sur trois personnages : Bleu, un détective privé, embauché par Blanc, pour espionner Noir. Enfin, le troisième et dernier livre, « La Chambre Dérobée », tourne autour d’un homme -le narrateur- qui découvre, suite au coup de téléphone, que son meilleur ami d’enfance Fanshawe est présumé mort, laissant derrière lui sa femme Sophie enceinte, ainsi que tous ses écrits.

Ce genre de livre est assez difficile à décrire, tant l’histoire est un prétexte pour parler de tout autre chose. Présenté comme un polar, le terme de fiction « anti détective » serait plus approprié. En effet, dans un livre policier, l’histoire nous laisse espérer une explication à la fin. Ici, le lecteur se retrouve sans aucune réponse à ses interrogations, totalement désorienté. Dans cet univers typiquement austerien, il est question de quête d’identité. Chaque livre est un roman initiatique, dans lequel les personnages, pensant rechercher la vérité, ne cherchent en fait que leur propre identité. Et ce n’est que lorsque l’on referme le dernier tome que l’on comprend presque tout.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.