Séries TV

Gossip Girl

Sexe, mensonges, trahisons, drames, rivalités… Tout est réunis pour faire de Gossip Girl – tirée des romans éponymes de Cecily von Ziegesar – LA série de la rentrée ! Bien loin des petites séries aseptisées à la Dawson’s Creek ou OC (Newport Beach en France), Gossip Girl révèle les esprits torturés de la jeunesse dorée de Manhattan.

Plantons d’abord le décor ! Le quartier Nord Est de Manhattan (Upper East Side) abrite la bourgeoisie New-Yorkaise et ses rejetons. Ceux-ci vont à l’école privée « Constance » pour les jeunes filles et « Saint-Jude » pour les jeunes hommes. La vie de ces jeunes beaux et riches est tenue en haleine par les derniers ragots annoncés, toujours en avant-première, sur le blog « Gossip Girl » tenu par une mystérieuse inconnue.

Bienvenue dans le tumulte de la jeunesse dorée où chaque secret ne peut être gardé bien longtemps !

L’histoire débute sur le plan du visage d’une jeune femme blonde dans un train. Serena Van Der Woodsen fait son grand retour à Manhattan annonce Gossip Girl. Blair Waldorf, sa meilleure amie de toujours ne semble pourtant pas ravie de ce retour inattendu. D’autant plus que Nate, son petit ami, semble très perturbé par le retour de son ex-meilleure amie. Une guerre froide se déclare entre les deux rivales, semée de coups bas, d’humiliations et de retournements ! Les deux amies ne vont, en effet, pas restées longtemps ennemies pour retrouver leurs complicités d’antan.

En parallèle de nos riches héritiers, la modeste famille Humphrey cherche à faire sa vie au milieu des billets verts de l’Upper East Side. Dan, le fils aîné, va séduire la très populaire Serena. Quant à Jenny, sa jeune sœur, elle met tout en œuvre pour parvenir à détrôner la reine B.

La série est narrée par Gossip Girl elle-même (qui est la voix de Kristen Bell, l’héroïne de Véronica Mars) et rythmée par les sonneries des téléphones annonçant chaque fois un nouveau secret. Rien n’échappe à Gossip Girl qui est une véritable arme pour détruire la réputation des autres comme un répertoire mondain. Qui passent sur le blog peut se déclarer « populaire ». Certains n’hésitent alors pas à balancer les secrets les plus intimes ou envoyer des photos compromettantes que la mystérieuse auteure de Gossip Girl révélera sans états d’âme.

La série est riche en rebondissements, en seulement 16 épisodes, elle traite de la drogue, du sexe, de la trahison, de la famille… Nous allons de surprises en surprises, développant rapidement une addiction véritable pour la vie fictive de ces jeunes ados de l’élite New-Yorkaise. Les grands secrets que cachent ces familles nous passionnent, nous émeuvent, nous fascinent. Le drame marque continuellement ces protagonistes trop malheureux d’être dans un monde d’apparence. Tout le reste n’est que manipulation, coups bas, révélations et méchanceté. Et pourtant, on adore !

Je ne ferais pas l’affront d’expliquer en long, en large et en travers les diverses épisodes, les nombreux rebondissements de cette unique saison. Ceci gâcherait le plaisir incommensurable d’avaler épisode après épisode les mots de nos héros favoris.

Nous pourrions les détester d’avoir cette vie si facile, l’argent qui coule à flot, les hôtels, les grandes écoles et pourtant ! Même s’ils vivent à des années lumières de notre quotidien, ils présentent, finalement, les mêmes questionnements que les nôtres. Ils doivent eux aussi choisir un avenir, satisfaire des parents insatiables, des cœurs brisés, des angoisses, des secrets humiliants…

L’amour est au cœur de cette saga sans niaiserie ni romantisme basique. Les romances y sont modernes : pas de promesse de mariage ni de coucheries par amour. La réalité rattrape enfin le petit écran pour nous offrir, enfin, des sentiments vrais, purs et bruts ! Gossip Girl reste une série télévisée glamour mais loin d’être aseptisée ! La drogue y est quotidienne tout comme la souffrance. On y est influencés, trahis comme dans une cours de lycée. Les magouilles et mensonges rythment ces vies loin d’être parfaites ! On ment pour protéger l’autre, on ment pour se protéger soit, on ment pour sauver la cause, le statut social… Nous les aimons car ils sont vrais ! Ils boivent, ils fument, ils couchent et consomme aussi vite qu’ils se consument. C’est la vie facile, rapide, les vitesses qui défilent à toute allure parce qu’il faut se sentir vivant !

Gossip Girl nous dévoile également la difficulté de tenir les apparences. Comme le dit Blair à Jenny « Si tu veux faire partie de ce monde, Jenny, les gens parleront, tôt ou tard. Et tu dois décider si tout ça en vaut la peine ». Nous saisissons toute la complexité d’être et de paraitre dans ce monde cerné par les apparences. Gossip Girl pourrait aussi être une mise en garde contre cette dictature de l’apparence. Que sommes-nous prêt à sacrifier pour ne pas perdre notre statut, notre rang social ? Faut-il se perdre, trahir pour obtenir la première place ?

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    Houd
    20 mai 2010 at 0:41

    En tout cas moi j’adore ^^

  • Reply
    Sophie
    16 février 2009 at 17:06

    Je n’ai jamais lu les bouquins, mais je me suis laissée tenter par la série… D’abord un épisode, pour passer le temps, puis un autre, et encore un ! On peut dire que j’accroche bien !

  • Reply
    Adèle
    1 janvier 2009 at 17:18

    Auriez-vous un site où l’on pourrait regarder cette série en VOST ?
    Merci d’avance.

  • Reply
    Caroline
    31 décembre 2008 at 13:25

    Une superbe série.
    Je suis actuellement à l’épisode 13 de la saison 2 et je suis toujours aussi passionnée !
    C’est vrai qu’il faut le voir en VO, la VF est totalement pourrie…

  • Reply
    Muttine
    31 décembre 2008 at 10:52

    En toute honneté Sarah, Gossip Girl en version française est à pleurer ! D’une nullité sans précédent qui rend niaise toute phrase !

    Je t’invite sincèrement à regarder les épisodes en VOST ou VO si tu es bilingue !

  • Reply
    Sarah
    25 décembre 2008 at 16:49

    Aah naan.
    Je n’aime pas la série… [À vrai dire je n’ai regardé que le 1er épisode.. Et même pas en VOST … -_-‘ ]
    Je préfère les livres!
    Mais sinon cette question est bien vraie… « Que sommes-nous prêts à sacrifier pour ne pas perdre notre statut, notre rang social ? » …

  • Reply
    Angie
    19 décembre 2008 at 1:49

    Et attendez de voir la saison 2…

    Mais Gossip Girl vaut la peine seulement si c’est regardé en VO sous-titrée car les doublages en français sont totalement ratés. Il faut entendre Chuck Bass en anglais…

  • Reply
    Muttine
    18 décembre 2008 at 22:12

    Je ne parle pas ici des livres mais bien de la série TV ! ^^
    Donc en tant que série télévisée, elle a tout juste deux ans ! Mais bien sur que les livres datent ! Je les connais depuis un sacré moment également !

    Mais avouons que la série est aussi jubilatoire, non ?

    :)

  • Reply
    Framboiseviolette
    18 décembre 2008 at 20:25

    Je ne comprends pas pourquoi tout le monde a l’air de découvrir cette série seulement ces derniers temsp. Ca fait au moins 3 ou 4 ans que j’ai lu ( et revendu) les bouquins, à l’époque personne ne connaissait, et tt le monde me regardait comme une martienne quand j’en parlais. C’est comme lors de la première sortie du  » diable s’habille en Prada » personne ne connaissait, et je passais mon temps à emmener mes amies acheter le bouquin !

    Ah le merveilleux pouvoir du petit et du grand écran !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.